Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Midlake
The Courage of Others  (Bella Union / Cooperative Music)  février 2010

Rien ne prédestinait les américains de Midlake à faire autant parler d'eux. Rien sauf leur talent et leur capacité à se surpasser. Leur premier album (Bamnan and Silvercork, 2004) les avait placés dans l'inconscient collectif comme de gentils bricoleurs pop perpétuant habilement l'héritage de Grandaddy ou Mercury Rev. Mais après les splendeurs réalisées sur The Trials of Van Occupanther (2006) – un des grands disques des années 2000 –, le nouveau disque était extrêmement attendu.

La première écoute de The Courage of Others se révèle déroutante, pour ne pas dire décevante. Là où Midlake partait auparavant dans toutes les directions, quitte à ressembler parfois à un laboratoire de recherche en pop symphonique et en sonorités bizarroïdes, ils resserrent ici les rangs et offrent un univers exclusivement folk, qui évoque par instants un Syd Matters neurasthénique.

Que l'on ne s'y méprenne pas : la musique de Midlake est toujours aussi belle et intemporelle. Mais il manque ce petit quelque chose qui faisait la magie de The Trials of Van Occupanther. L'esprit reste cependant assez proche : ballades contemplatives mid-tempo, harmonies splendides, orchestrations travaillées. Tout ça sent bon le travail d'orfèvre. Mais l'ensemble manque de mordant et, surtout, le voyage s'avère trop paisible. Le vrai grand défaut de cet album est son uniformité : passés les deux superbes premiers titres ("Acts Of Man" et "Winter Dies"), le disque ne révèle guère plus de surprise. Tout semble avoir déjà été dit plus tôt, et en mieux. Seule "Fortune" se démarque de l'ensemble et vient proposer une récréation lumineuse.

Ainsi, aucun titre de The Courage of Others ne sort vraiment du lot. Le disque ne dispose pas de singles évidents comme The Trials of Van Occupanther. Si la subtilité est toujours de mise, les chansons, plus alambiquées, perdent en évidence. Là où les morceaux du dernier album frappaient directement au cœur, les nouvelles compositions demandent du temps pour se dévoiler.

On conseillera donc l'écoute de ce disque en plusieurs fois, par petites doses. L'homogénéité (pour ne pas dire monotonie) de l'ensemble peut provoquer à la longue un ennui poli, alors que prises unes à unes, les chansons se révèlent toutes très belles. Il faut persévérer et prendre le temps d'apprivoiser ce disque, qui gagne en force au fil des écoutes.

Malgré le charme indéniable de l'ensemble, on ne s'enthousiasmera donc pas outre mesure pour ce nouvel album. Pourtant, même un ton en-dessous, Midlake reste un groupe passionnant. Fidèles à eux-mêmes, ils poursuivent leur route comme bon leur semble, hermétiques aux modes et insensibles aux sirènes du succès éphémère. The Courage of Others ne convaincra donc pas les détracteurs de Midlake. Il déroutera même dans un premier temps les amoureux de The Trials of Van Occupanther tant la frontière entre beauté et monotonie y est fragile. C'est là que réside la difficulté de ce disque qui mérite plusieurs écoutes pour se révéler.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Bamnan and Slivercork de Midlake
La chronique de l'album The trials of Van Occupanther de Midlake
Midlake en concert au Festival Les Inrocks 2006
Midlake en concert au Festival Le Rock dans tous ses Etats 2007 (samedi)
Midlake en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (vendredi 16)
Midlake en concert au Grand Mix (jeudi 15 avril 2010)
Midlake en concert au Festival Les Inrocks Black XS 2010 (Jour 2
Midlake en concert au Festival Beauregard #6 (édition 2014)
Midlake en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - vendredi
L'interview de Midlake (16 avril 2010)


En savoir plus :
Le site officiel de Midlake
Le Myspace de Midlake


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=