Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hot Chip
One life stand  (EMI)  février 2010

Hot Chip a prouvé depuis ses débuts qu'il pouvait être une machine à tubes imparables ("Ready For The Floor", "Over And Over", "And I Was A Boy From School", ou encore "Out At The Pictures"). Rebelote avec ce One Life Stand qui distille son lot d'hymnes électro. Mais pas seulement : malgré une légèreté de surface, les anglais gagnent en profondeur.

La musique d'Hot Chip peut, il est vrai, avoir quelque chose d'irritant. Flirtant parfois avec la facilité mais souvent magnifique, elle a clairement quelque chose d'addictif. Chaque plongée dans ce One Life Stand rend un peu plus accro. Pas un jour ne s'est écoulé depuis son acquisition sans qu'il ne passe dans nos enceintes.

La première écoute laisse pourtant assez perplexe. Les nouveaux morceaux proposent pour la plupart des couplets construits sur un motif répété inlassablement. Cela aurait pu s'avérer problématique sans les refrains ravageurs ou les mélodies imparables qui illuminent la majorité des chansons. Les londoniens ont cette qualité féline de toujours réussir à retomber sur leurs pattes.

"Hand Me Down Your Love" en est l'exemple parfait : plutôt quelconque jusqu'au refrain, la chanson bancale se mue ensuite en un titre irrésistible. L'envolée lyrique finale reste un des grands moments du disque : on est littéralement transportés.

Si l'on arrive à passer outre les sons de synthés 80's qui parsèment l'album et à fermer les yeux sur quelques ratés ("I Feel Better", l'intro de "Thieves In The Night"), One Life Stand révèle un vrai trésor mélodique. "Thieves In The Night", "Hand Me Down Your Love", "One Life Stand", "Brothers" : Hot Chip aligne les merveilles. Mais le clou du spectacle reste l'irrésistible "Take It In" (qui clôt l'album), meilleure chanson jusqu'ici composée par le groupe.

On n'est pas convaincus par tout ce qu'offre Hot Chip sur ce disque, mais chaque morceau (mis à part "I Feel Better" et son horrible vocoder) suscite l'étonnement. Surtout, Hot Chip arrive à injecter une dose d'humanité dans un monde électro d'ordinaire bien froid. Leur musique sensible et mélancolique montée sur ressorts dégage une chaleur communicative. Le secret d'Hot Chip réside peut-être dans cet équilibre parfait entre tubes pour dancefloor et subtilité pop, entre hédonisme et sérieux. Autre élément assez rare dans un groupe électro pour le signaler : Alexis Taylor est vraiment un bon chanteur.

Bourré d'hymnes en puissance et distillant sa dose de frissons électro, One Life Stand est un disque qu'on ne peut s'empêcher d'aimer malgré ses défauts. En attendant le nouveau LCD Soundystem, Hot Chip prouve qu'il reste largement au-dessus de la mêlée et signe notre premier vrai coup de cœur de l'année.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The warning de Hot Chip
La chronique de l'album Kadavar - Pond - My Morning Jacket - Last Train - Hot Chip - Here we go magic - Tame Impala de Festival Rock en Seine 2015 - Dimanche 30 août
Hot Chip en concert au Festival International Benicàssim 2008
Hot Chip en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
Hot Chip en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
Hot Chip en concert au Festival International de Benicàssim #16 (vendredi 16 juillet 2010)
Hot Chip en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
Hot Chip en concert au Festival La Route du Rock #23 (Samedi 17 août 2013)
Hot Chip en concert à Pitchfork Music Festival Paris #3 (édition 2013)
Hot Chip en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019)
Hot Chip en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019) - Vendredi 16

En savoir plus :
Le site officiel de Hot Chip
Le Myspace de Hot Chip
Le blog de Pierre


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=