Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Villeneuve
Dry Marks of Memory  (PIAS)  février 2010

On avait découvert Villeneuve sur First Date, un premier rendez-vous plutot electro avec ce jeune parisien touche à tout talentueux. A l'époque, il faisait chanter Mélanie Pain, dont il préparait, déjà, l'album. Le temps a passé, Mélanie Pain a sorti son album, Villeneuve a écrit pas mal de choses pour pas mal d'artistes plus ou moins recommandables... et nous voilà en ce début 2010 avec enfin son deuxième disque, Dry Marks of Memory. L'electro a laissé la place désormais à des instruments plus organiques, même si First Date n'en etait pas dénué. La pop reprend le pouvoir sans doute en partie parce que Villeneuve a gagné en assurance et se permet maintenant des choses jusqu'à présent dissimulées derrière ses claviers.

Cette confiance en soit gagnée à force de bosser pour les autres se ressent aussi dans les nombreuses collaborations qui parsèment ce disque et qui vont voir plus loin que son cercle intime, même si on regrette forcément l'absence de Mélanie Pain. En tous cas, lorsque Villeneuve ne chante pas lui même, de façon tout à fait convainquante, il s'entoure joliment et taille sur mesure ses morceaux pour leurs interprètes. Et quand Villeneuve chante, cela donne lieu à des morceaux comme "Victoria Falls" ou "Day One", folk entre ténébres et lumières qui monte en tension aussi sûrement qu'une crème fraîche en chantilly facon post-rock.

Lorsqu'il laisse la place à ses invités, le résultat est tout aussi brillant, comme le superbe "The Sun" avec Nili qui nous ramène tout droit vers Mazzy Star qui aurait croiser la route des Cowboys Junkies. Rythme lancinant, guitare slide, voix chaude et sensuelle. C'est une autre voix pour le moins caractéristique qui enchaîne ensuite un "Yours and Yours", lui aussi très sensuel bien que nettement plus viril puisqu'il s'agit d'Ozark Henry, célèbre belge parmi les Belges célèbres. La chanson est tellement taillée à sa mesure qu'on jurerait qu'elle appartient à son repertoire.

La pop mélancolique de Villeneuve charme immédiatement, que ce soit sur "Dry Marks of Memory" et son côté doux rappelant les Teenage Fanclub et leurs mélodies gracieuses, ou sur le final épique et instrumental, entre jazz et post-rock, titillant E.S.T. et Mice Parade, en passant par de grandes envolées comme le très tendu "Patterns" ou l'élégant "Words of Yesterday", ballade charmeuse chantée par Liz Green proche de l'univers musical de Phoebe Killdeer.

Si vous aviez manqué le premier rendez-vous avec Villeneuve, il est grand temps de vous rattraper avec ce Dry Marks of Memory qui, espérons-le, devrait marquer les mémoires comme il le mérite.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album First date de Villeneuve
Villeneuve en concert à La Maroquinerie (2 février 2006)
Villeneuve en concert au Festival La Route du Rock - Collection Hiver 2006
L'interview de Villeneuve (septembre 2005)
L'interview de Villeneuve (27 avril 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Villeneuve
Le Myspace de Villeneuve


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire

Cette semaine on continue de passer en revue les sorties littéraires de la rentrée en attendant la fin des vacances alors que la rentrée théâtrale commence à pointer son nez. Bonne lecture.

Lecture avec :

"Baikonour" de Odile d'Oultremont
"Civilizations" de Laurent Binet
"Kintu" de Jennifer Nansubuga Makumbi
"L'été meurt jeune" de Mirko Sabatino
"Les liens" de Domenico Starnone
"Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" de Jean Paul Dubois
et toujours :
"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

"Les Témoins" à la Manufacture des Abbesses
"Hervé" au Théâtre de la Reine Blanche
"Quand l'Amour des Notes..." au Théâtre Essaion
des reprises
"La Machine de Turing au Théâtre Michel
"Sherlock Holmes et le Mystère de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Michel For ever" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tchekhov en folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Bronx" à la Scène Libre
"Lisa et moi" au Théâtre Essaion
"Les Swinging Poules - Chansons sunchronisées" au Théâtre Essaion
"Cyrano de Bergerac" à La Folie Théâtre
"J'admire l'aisance avec laquelle tu prends des décisions catstrophiques" au Théâtre de la Reine Blanche
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

la dernière ligne droite "L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais

Cinéma avec :

"Une fille facile" de Rebecca Zlotowski


Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=