Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Raymonde Howard
For all the bruises black eyes and peas  (We Are Unique Records / La Baleine)  mars 2010

Raymonde, c'est pas dingue ça comme nom de scène ? Imaginez si Pj Harvey s'était faite appeler Marie-Chantal Durand... vous y êtes ? Rock n' roll indeed.

Bref, cette drôle de Raymonde ne vient pas du Dorset mais de Saint-Étienne. Et là, évidemment, de penser "oh l'autre, il est Stéphanois aussi et il essaie de vendre du produit régional !". Ce à quoi je repondrais sans hésiter : oui et en plus, vu le fonctionnement de son label We are Unique, dont je vous ai déjà parlé, c'est même du commerce équitable. Et non, car Stéphanoise ou pas, Laëtitia Fournier (vous pensiez vraiment qu'elle s'appelait Raymonde ?) propose un deuxième album superbe et pour vous en convaincre, si mes mots peuvent être sujet à subjectivité, il vous suffit de prendre un peu de temps pour en écouter quelques titres et vous serez rapidement convaincu du talent de la jeune ligérienne.

Sec, direct et sans fioritures, For all the bruises black eyes and peas est axé sur le couple, efficace, guitare (parfois mise en boucle) et batterie minimale et efficace. La voix de Laëtitia, elle aussi parfois mise en boucle, assurant le liant, à la fois féminine et charmeuse tout autant que venimeuse et déterminée rappelant, là encore, Polly Jean H.

De l'hypnotique "The naked lines" et ses boucles vocales sur une sorte de rythme blues aux boucles musicales de "Almost go unnoticed" et sa voix sensuelle en diable en passant par le très brut et très rock "Stay with me", ou le très tendu "Song to shoot him" de 56 secondes à peine, Raymonde Howard montre qu'elle a plus d'une corde à sa guitare et que les pédales de loops ne sont qu'accessoire et pas prétexte, que le rock peut être tendu autant que délicat, brut et féminin. "Who's got the girls" est un point fort de l'album, mêlant, boucles sonores et vocales, choeurs, batterie et guitare autour d'une mélodie imparable à écouter en boucle mais qui s'enchaine également à la perfection avec "Great minds think alike", lui aussi sur la corde raide axé sur une boucle vocale pour le moins ... rock 'n roll ...

En moins de 30 minutes (à peine plus long que son premier album), Raymonde Howard s'impose sans forcer et son For all the bruises black eyes and peas est un album qui compte et qui a tout l'air d'un classique à ranger sans complexe près de Dry (PJ Harvey), Epiphany in Brooklyn (Brenda Khan) ou Drink me (Salad).

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Le Lit de Raymonde Howard
La chronique de l'album S.W.E.A.T. de Raymonde Howard
Raymonde Howard en concert au Fil (22 novembre 2008)
Raymonde Howard en concert au Fil (6 juin 2009)
Raymonde Howard en concert au Fil (mercredi 6 octobre 2010)
L'interview de Raymonde Howard (16 avril 2010)
L'interview de Raymonde Howard (lundi 3 mars 2014)

En savoir plus :
Le site officiel de Raymonde Howard
Le Bandcamp de Raymonde Howard
Le Myspace de Raymonde Howard
Le Facebook de Raymonde Howard


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Raymonde Howard (9 août 2014)
Raymonde Howard (5 janvier 2011)


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=