Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Maison Tellier
L'art de la fugue  (3ème Bureau / Wagram)  mars 2010

On connaissait La Maison Tellier de Maupassant, il faut dorénavant compter sur celle des tenanciers Helmut et Raoul Tellier installée en Normandie. Bâti en 2004 par les deux frangins, ce collectif trouve ses fondations aux confins du blues, de la country et de la folk. Peu à peu, la demeure musicale de ces frenchies s'aggrandit, 2010 marquant l'ouverture d'une troisième extension, L'art de la fugue.

Aménagé autour de treize belles pièces, ce nouvel espace au fort potentiel et aux contours d'auberge espagnole offre une vue imprenable sur les  plaines de l'ouest des Etats-Unis. Dépositaires français de la tradition folk-rock américaine, les Normands y poursuivent leur exploration musicale du far-west.

L'art de la fugue porte remarquablement son nom tant cet album lorgne vers les grands espaces. L'enregistrement de l'album en campagne brayonne s'inscrit dans cette logique d'ouverture. La musique de La Maison Tellier sent bon le bayou et la ruralité. Aucune  nostalgie de l'ancien temps mais bel et bien l'envie de puiser dans le terroir musical et de s'ancrer aux racines originelles.

Conçues dans une logique d'auto-construction, les treize pièces de cette nouvelle bâtisse s'appuient sur des matériaux sonores de grande qualité. Le résultat n'est pas monotone, le contraste est de mise. La décoration elle-même n'est pas uniforme. Lumineuses ou éclairées à la simple flamme d'une bougie, ouvertes vers l'extérieur ou plus confinées, elles présentent chacune leurs propres caractéristiques, leur identité. Chantés en français ou en anglais, les titres défilent telle une déambulation nous invitant à faire le tour du propriétaire.

On lézardera davantage dans certaines pièces et plus précisément dans  les "francophones" où la poésie parfois biblique des textes et le chant habité du prédicateur Helmut prennent leur juste mesure. On s'installera donc de longs moments dans la "Suite royale", tube en puissance aux mélodies et orchestrations impeccables. On s'attardera également avec "Babouin", "La Peste" et "Laissez venir", "L'art de la fugue" et le sensible "Il n'est point de sot métier". On adoptera également les célestes anglophones "No name #3" et "Mount forever".

Avec L'art de la fugue, La Maison Tellier nous livre une demeure musicale où il fait bon s'attarder voire s'installer. Aucune contre-façon ou défaut de construction notable mais un espace sonore où chacun trouvera un coin où se poser. Du bel ouvrage !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Avalanche de La Maison Tellier
La Maison Tellier en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
La Maison Tellier en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mardi)
La Maison Tellier en concert au Café de la Danse (mardi 6 avril 2010)
La Maison Tellier en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 23 juillet 2010)
La Maison Tellier en concert à L'Alhambra (mercredi 24 novembre 2010)
La Maison Tellier en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - samedi 23 juillet
L'interview de La Maison Tellier (11 mars 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de La Maison Tellier
Le Soundcloud de La Maison Tellier
Le Facebook de La Maison Tellier


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

La Maison Tellier (26 janvier 2010)


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=