Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Le Printemps de Bourges 2004
George Leningrad - ez3kiel - Daau  (Le 22)  20 avril 2004

Premier jour. Allez, je me lance dans le bain, et pour commencer, quelque chose de tout à fait inconnu.

En effet, de tous ces groupes, je n’en connais aucun. Première fois également que je vais dans cette salle spécifique qu’est le 22, divisée en deux : côté est et ouest. Première impression, plutôt bizarre...les Georges Leningrad débarquent, déguisés, avec une musique des plus troublantes et un jeu de scène impressionnant.

Je garde comme souvenir, comme dans un rêve, une vision de trois personnages, complètement déjantés, dont une chanteuse qui hurle plus qu’autre chose (du moins pour mon oreille inexpérimentée). Ce groupe d’une étrangeté exacerbée m’a un peu refroidie, et donc je vais vite dans l’autre salle, où Daau a déjà commencé.

Ah !!! Me voilà un peu plus rassurée : violon, clarinette, accordéon et violoncelle, tout ça emmené par un quatuor belge fort sympathique. La musique, les mélodies sont agréables, quoiqu’un peu répétitives... Mais, avant qu’on ait le temps de se lasser, quelques membres d’Ez3kiel viennent mettre leur grain de sel dans cet univers plutôt classique.

Le principe de la tournée commune de ces deux groupes est de faire chacun leur concert, ; tout en s’immisçant dans celui de l’autre à des moments bien choisis. Puis, c’est au tour des tourangeaux d’Ez3kiel de mener la danse. Alors, un tout autre univers, dans le sens littéral du mot, se crée. Deux écrans où défileront leurs créations graphiques, sont installés au fond. On plonge très vite dans cet autre monde que nous propose le groupe, mélange de basse, batterie, machines et chant.

La musique oscille entre électro et métal, le tout adouci juste au bon moment par l’acoustique des Daau. L’alchimie fonctionne donc à merveille, entre les groupes mais aussi entre la musique et la vidéo. En effet, c’est une vraie prouesse graphique qui se trame derrière les musiciens.

Sur une chanson, je reste totalement subjuguée par un "clip" (mais c’est plus que ça) représentant une danseuse, le graphisme colle tout à fait à la musique, le tout est enivrant, étourdissant... (non non, je n’ai pas pris de substances illicites). Et puis, au terme de ce concert, on peut voir défiler sur les écrans, un générique de fin, comme au cinéma, avec les noms de tous les participants.

Et cela correspond bien à l’impression que l’on a, on se sent comme lorsqu’on sort d’un beau film, un peu ailleurs, toujours ici... D’ailleurs, le dernier morceau joué est la bande originale du film culte de la jeune génération, Requiem for a dream.

On dirait que le Printemps démarre bien !


 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Lux Live de EZ3kiel
ez3kiel en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Samedi)
ez3kiel en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
ez3kiel en concert au Grand Mix (dimanche 4 avril 2010)
ez3kiel en concert à L'Aéronef (samedi 29 novembre 2014)
L'interview de Ez3kiel (mars 2005)
La chronique de l'album Hineininterpretierung de DAAU - Die Anarchistische Abendunterhaltung


Céline         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=