Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La maison accepte l'échec
Théâtre Aleph  (Paris)  mai 2010

Comédie musicale de Oscar Castro et Pierre Barouh avec la Troupe du Théâtre d'Aleph et le 18 Latin'Actors.

Les spectacles d'Oscar Castro, fondateur et directeur du Théâtre Aleph, auteur, comédien et metteur en scène, sont toujours un régal pour le spectateur qui a "osé" s'aventurer au delà du périphérique en y laissant les codes et les registres de la posture théâtrale pour rejoindre à Ivry ce lieu unique d'amour du théâtre et de convivialité prônant un théâtre qui est comme la vie, qui se vit, s'éprouve et ne s'enseigne pas.

Jusqu'en juillet, le Théâtre Aleph met à l'affiche une reprise exceptionnelle de "La maison accepte l'échec", spectacle co-signé Oscar Castro et Pierre Barouh qui n'avait jamais été repris depuis sa création en 1987.

Au Théâtre Aleph, le spectacle, en l'occurrence sous forme de comédie musicale alors même que musique et danse font toujours partie intégrante de ses créations, aborde une thématique universelle et intemporelle, en l'espèce l'argent, qui s'inscrit dans un cadre plus large qui, non seulement met en abime le théâtre, mais l'inclut dans la sphère politique.

Un homme de théâtre latino-américain de seconde zone, un peu escroc et beaucoup dans la mouise, animateur d'un stage de formation théâtrale un tantinet folklorique pour des amateurs tous aussi illuminés les uns que les autres qui préparent leur spectacle de fin de session basé sur le roman "Cet ans de solitude", doit impérativement renflouer ses caisses. Aussi imagine-t-il de justifier une soudaine augmentation de tarif par l'extension du stage à une hypothétique initiation au travail de la caméra avec un de ses amis cinéaste à la petite semaine qui filmera le spectacle.

Cela donne une sorte d'épopée épique et baroque qui conduira à la représentation du spectacle répété dans une sorte de chaos dans lequel les protagonistes, des hommes et des femmes ordinaires qui ont envie de réaliser leurs rêves subissent une sorte de transmutation magique en vrais personnages de théâtre.

Le spectacle, qui résiste à toute velléité d'étiquetage et de comparaison, est nimbé de ce réalisme magique tout aussi présent dans le roman de Gabriel Garcia Marques que dans l'oeuvre de Fellini dont les références truffent le spectacle, ce qui imprime à ce dernier une singulière esthétique flamboyante. Il est également divertissant ce qui n'est pas la moindre de ses vertus pour qui a envie de vivre pleinement ce moment de partage où, pour le coup, c'est un théâtre qui montre l'homme à l'homme.

Oscar Castro prête sa verve et sa truculence, plus vraies que nature, au coach dilettante et ses"vaches à lait" sont totalement incarnés par les acteurs professionnels de la Troupe du Théâtre d'Aleph et les élèves-amateurs du 18 Latin'Actors. Et puis, après le spectacle, inutile de camper devant l'entrée des artistes : ils vous attendent à la sortie de la salle pour vous convier à partager avec eux le plat de l'amitié !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique du spectacle "Comme si de rien n'était"
La chronique du spectacle "La nébuleuse vie de José Miranda"


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 11 novembre 2018 : En route pour l'hiver

Quoi de plus triste qu'un jour férié un dimanche pluvieux ? Pas grand chose mais il est temps de se remonter le moral avec le sommaire de notre petite sélection culturelle hebdomadaire.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Olivier Brion, complétée par une session 5 titres
"Au dessus" de Au Dessus
"Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit" de Bégayer
"Rojo vivo" de Borja Flames
"Alaska" de Eryk.E
"Envol" de Joulik
"La boîte de pandore" de Karin Clercq
"Pur sang EP" de Pur Sang
"Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos" de Silesian Quartet and Friends
"Songs for a city" de Victoire Oberkampf
et toujours :
"Tempérance #2" de Dominique Dalcan

"Thomas Pesquet : 16 levers de soleil, BOF" de Guillaume Perret
"In the street" de Laurent Fickelson
"Buenos Aires 72" de Marina Cedro
"Caribbean stories" de Samy Thiébault
"Black honey" de Black Honey
"Nulle part" de Daisy Driver
"Ancient majesty" de Portier Dean
"Chimie vivante" de Féloche

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Love" aux Ateliers Berthier
"Ivanov" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Demi-Véronique" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Stück Plastik, une pièce en plastque" à la Manufacture des Oeillets
"La Vie devant soi" au Théâtre Jean Arp à Clamart
"L'Avalée des Avalés" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Filles du Trois et demi" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Fourberies de Scapin" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie lente" au Théâtre de La Reine Blanche
"Pauline Cariou - Chroniques d'une vie décalée" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"My Ex-step-in-law" au Théâtre Dunois
"Les Louvres and/or Kicking the dead" au Centquatre
"Retour à Lemberg" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
les reprises :
"Berlin Kabarett" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ex-Anima" au Théâtre Zingaro
"Le Joueur d'échecs" au Théâtre de l'Epée de Bois
"En couple" à La Folie Théâtre
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Palais des Glaces
et la chronique des autres spectacles de novembre

Exposition avec :

"Grayson Perry - Vanité - Identité - Sexualité" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Carmen & Lola" de Arantxa Etchevarria
"High Life" de Claire Denis
"Un amour impossible" de Catherine Corsini
Oldies but Goodies avec "L'Adieu aux armes" de Frank Borzage en version restaurée
et la chronique des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Prisonniers de la géographie" de Tim Marshall
"Le peuple contre la démocratie" de Yascha Mounk
"Le complexe d'Hoffman" de Colas Gutman
"La croisière charnwood" de Robert Goddard
"Haute société / Frank et Billy" de Vita Sackville / Laurie Colwin

et toujours :
"Ce qui t'appartient" de Garth Greenwell
"Et j'abattrai l'arrogance des tyrans" de Marie-Fleur Albecker
"Infirmière" de Christie Watson
"Le camp de la goutte d'eau" de Baniel Bililian
"Qaanaaq" de No Malo
"Treize jours" de Arni Thorarinsson

Froggeek's Delight :

"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows

et toujours :
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=