Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rise of the Northstar
Tokyo Assault  (Akatsuki Records)  décembre 2009

J'ai un pote qui joue dans un groupe de musique ultra vénère. Quand il a vu que j'écrivais des articles sur des CD et des concerts, il m'a demandé si je pouvais faire chroniquer son EP.

J'ai donc demandé au "rédac-chef" de Froggy's Delight s'ils avaient un chroniqueur fan de hardcore ou de musique violente, il m'a répondu que non... Du coup, c'est moi qui m'y colle. C'est toujours gênant car si le disque n'est pas bien, c'est difficile de pas vexer un pote.

Moi, je n'ai pas trop écouté de HXC depuis une dizaine d'années, j'aime bien des groupes comme Sick of it all ou Madball, mais ce n'est pas ce que j'écoute tous les matins au réveil... Heureusement pour moi, le groupe de mon pote est assez bon !

Rise of the Northstar est une jeune formation de HXC Parisien. Pour les amateurs du genre, ils font du Hardcore Beatdown. Pour les non initiés, ROTNS joue une musique de bourrin qui fait trembler les murs de ta chambre et fait peur à ta grand-mère... Ils viennent, ils s'insinuent dans ton oreille par la force et te retournent les tympans comme Ken le survivant retourne ses ennemis. La musique de ROTNS est énergique, elle envoie sévère, mais ce n'est pas parce que c'est violent que c'est simpliste.

Tout d'abord, Tokyo Assault commence avec "Abel Versus Phœnix", une intro assez douce (c'est en fait une reprise de la B.O. d'un des films des Chevalliers du Zodiaque) qui est rapidement suivie par des hurlements et un gros riff de guitare acéré qui pose bien le décor pour les 4 autres morceaux du EP.

Largement inspiré par la sous culture Nippone, ROTNS allie puissance, groove, refrain scandé, gros son bien massif et références manga (c'est d'ailleurs une grosse partie de leur identité). La production est vraiment propre et bien foutue, ce qui est rare pour un groupe français indé... Tous les instruments sonnent bien et on n'a pas l'impression comme souvent que la batterie a été enregistrée dans la cave de mamie (et oui, ça fait deux fois que je parle de grand-mère en quelques lignes).

ROTNS ne joue pas un hardcore basique, ils ont savamment mêlé influences métal et hip-hop à leur style. On peux entendre du Suicidal Tendencies, du Pantera, du Public Ennemi ou du NTM. Le phrasé rap alterne avec les cris et les moments parlés, et c'est un élément important car dans ce style de musique, la voix est souvent le maillon faible. Soit le chanteur hurle tout le temps et ça devient vite chiant, soit il a une voix ennuyeuse à la base ! Mais ici, ce n'est pas le cas. La voix du Vithia est puissante et efficace.

Ce EP est carré, il donne envie de voir le groupe sur scène (enfin si on n'a pas peur d'aller à un concert de Hardcore et d'affronter les mosh pit). On a surtout envie de voir ce que pourrait nous proposer le groupe sur tout un album.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Rise of the Northstar parmi une sélection de singles (juillet 2011)
Rise of the Northstar parmi une sélection de singles (août 2012)
Rise of the Northstar parmi une sélection de singles (mai 2014)
Rise of the Northstar en concert à Japan Expo (dimanche 10 juillet 2016)

En savoir plus :
Le Myspace de Rise of the Northstar


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 mars 2017 : Tout vient à point à qui sait attendre le printemps

Voilà, c'est le printemps, premier soleil, premières fleurs, bientôt les premiers festivals. En attendant voici de quoi satisfaire votre appétit de nouveautés et rattraper les désagréments de l'heure perdue dans la nuit. Sans plus attendre voici de quoi lire, voir et écouter :

Du côté de la musique :

"Spirit" de Depeche Mode
"Murmuration" de Rabih Gebeile
"Burning the threshold" de Six Organs Of Admintance
"Shikantaza" de Chinese Man
"Mozart / Rachmaninov : Concertos & A conversation that never was" de Grigory Sokolov
"Rivers" de Polaroid3
"Now is not a good time" de The Keys
Matmatah et Lord Ruby au Transbordeur de Lyon
et toujours :
"A day for the hunter, a day for the prey" de Leyla McCalla, "My wild west" de Lissie, "Chopin : Late works" de Maurizio Pollini, "Vocello" de Henri Demarquette, "Messages personnels " de Emma Solal, Mustang, Akira Kosemura, Sylvain Fesson, Lonny Montem dans une sélection de single
"Elements" de Zenzile, Rencontre avec Narrow Terence autour de leur nouvel album "Rumble-o-rama" accompagné d'une session live, "Plates coutures" de Matmatah

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Larmes d'Oedipe" au Théâtre de la Colline
"Lili" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Palestro" au Théâtre L'Atalante
"Cut" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Serment d'Hippocrate" au Théâtre 14
"La nuit à l'envers" au Théâtre Essaion
"L'héroïsme au temps de la grippe aviaire" au Théâtre de Belleville
"Les Mauvaises graines" au Chat noir
"Les Misérables" au Théâtre Le Lucernaire
"L'histoire d'une femme" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Yanoswki - Le Cabaret extraordinaire" au Bal Blomet
"Alil Vardar - Comment garder son mec" à la Grande Comédie
des reprises :
"Nous qui sommes 100" au Théâtre Les Déchargeurs
"Océanerosemarie - Chatons violents" au Théâtre des Béliers parisiens
et la chronique des autres spectacles de mars

Expositions avec :

"Pissarro - Le premier des Impressionnistes" au Musée Marmottan-Monet
"Balenciaga - L'oeuvre au noir" au Musée Bourdelle

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Pourvu qu'on m'aime" de Carlo Zoratti
"Félicité" de Alain Gomis
"Sage Femme" de Martin Provost
Oldies but goodies" avec "Seven" de David Fincher projeté dans le cadre de la rétrospective Darius Khondji à la Cinémathèque française
et les chroniques des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Deux cigarettes dans le noir" de Julien Dufresne-Lamy
"La compagnie des glaces - Tomes 3 et 4" de G.-J. Arnaud
"Le grand combat" de Ta-Nehesi Coates
"Le parfum de l'hellébore" de Cathy Bonidan
et toujours :
"Les filles déchues de Wakewater" de V.H. Leslie
"Les temps de la cruauté" de Gary Victor
"Les insouciants" de Peter Behrens

Froggeek's Delight :

Festival Trolls & Légendes #7 du 14 au 16 avril à Mons
et toujours :
Les MMO Free to play en 2017 - Eve Online - Black Desert Online - Revelation Online - Tera
Edition limitée de Life is Strange
sur PS4, Xbox One et PC
Retour sur la Nintendo Switch, un test complet très prochainement

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=