Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Anaïs Mitchell
Hadestown  (Ryko / Naïve)  avril 2010

Après la mode de l'opéra rock, bouillon de culture ayant donné naissance à quelques chefs-d'oeuvres et à beaucoup d'albums kitchs et prétentieux ayant eu du mal à supporter l'épreuve du temps, voici donc qu'arrive, à l'air du bio, du bien-être et du retour aux sources folk, le folk-opéra. Titre auto attribué à Hadestown, nouvel album de Anaïs Mitchell. Sorti sur l'excellent label de Ani Di Franco, Righteous Babe (comme le très chouette Erin McKeown il y a quelques mois), cet album raconte l'histoire d'Eurydice et consorts, rien de moins, le temps de 20 chansons folk regorgeant d'invités.

Mais au-delà du prestige des noms (notons tout de même la présente de Jestin Vernon de Bon Iver, de Ani Di Franco...), c'est l'apport de chacun qui donne au disque différentes colorations musicales qui est intéressant. Ainsi, on passe de titres clairement country folk ("Way down hadestown") à des ballades noires ("Hey little songwriter"), des titres plus cabaret, d'autres plus pop ("Wedding song"). Le tout diablement bien enchaîné poussant, au-delà du fait de l'histoire racontée à écouter le disque de bout en bout sans ennui, ni envie de passer tel ou tel autre titre.

La voix de Mitchell est super mais c'est souvent celles de ses invités qui sont mises en avant comme sur "Hey little songbird" et cette voix caverneuse sublime à faire passer Leonard Cohen pour un adolescent en pleine mue.

"Way down hadestown" est un folk presque gospel rappellant Moriarty, "Way to me" est une ballade poignante et douce et "Why we build the wall" est un mélange de tout cela avec, en prime, du spoken word magnifiquement exécuté qui nous fera assurément ressortir Graffiti man de John Trudell. "Our lady of the underground" est le titre jazzy du dique, un peu jazz un peu soul, les cuivres et les cordes apportent une fraîcheur certaine après quelques titres plus noirs.

Équilibre parfait, qui surprend sans jamais lassé, Hadestown est avant tout un très agréable disque qui va bien plus loin que du simple folk. Rythmé et élégant, il séduit par ses chansons avant de le faire, éventuellement par son concept. A noter que tous les textes sont disponibles sur le site de la demoiselle pour ceux qui ne souhaiterait que l'histoire mais ce serait une erreur de se passer de la musique.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Anaïs Mitchell
Le Myspace de Anaïs Mitchell


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=