Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mises en capsules 2010 : This is the bar - Lomania - Les esseulés - La réunon - Carmen acte II
Ciné 13 Théâtre   (Paris)  3 juin 2010

"This is the bar", écrit, mis en scène et interprété par Guillaume Barbot, Louis Caratini, Benoît Félix Lombard et Nicole Genovese.

Nicole Genovese, Guillaume Lombard, Benoît-Félix Lombard et Louis Caratini. Ils sont jeunes, beaux et propres sur eux. Des acteurs qui se présentent comme des chanteurs pas chanteurs, un peu musiciens, se piquent de pratiquer le slam pour partager "quelques bouts d'imaginaires". Pas le slam de banlieue plutôt celui des beaux quartiers.

Ils proposent une agréable introduction à la soirée, idéale pour les rallyes, et avec, en final, "Helsinki-kiki", une chanson digne du Concours de l'Eurovision.

"Lomania", écrit par Charlotte Escamez, mise en scène par William Mesguich, avec Agathe Alexis, Anne de Broca et Michèle Simonnet.

William Mesguich avait monté au Théâtre l'Atalante la pièce "La veuve, la couturière et la commère" qualifiée par son auteur Charlotte Escamez de "farce onirique et meurtrière" qui mettaient aux prises trois figures tragiques dans une histoire de vie, d'amour et de mort.

Cette dernière a écrit spécialement pour cet événement, une suite, ou un court avatar, intitulée "Lomania", un diabolique monologue à trois voix dont il assure une plus que lecture en espace avec les trois mêmes comédiennes.

Trois comédiennes, et pas des moindres, pour incarner trois femmes en noir qui, dans un huis clos qui ne peut être brisé que par la mort, usent leurs souvenirs et s'entredéchirent avec la cruauté à la mesure de leur amour.

Trois tabourets, un rideau de fond de scène noir, un brouillard et le fil des vies qui s'entrelacent symbolisé par un large ruban suffisent pour élaborer un décor épuré, réduit à l'essentiel, simplissime et pourtant au cordeau, l'aire de jeu de ces superbes monstresses.

Sur fond de chansons de Paco Ibanez, Maria aux pieds sensibles (Agathe Alexis), Lola à la main douloureuse (Anne de Broca) et Antonia au coeur qui saigne (Michèle Simonnet) entraînent le public dans le monde grave du pathos, de la tragédie à l'espagnole, un univers qui évoque également le chant des âmes de Federico Gracia Lorca.

Un grand moment de théâtre.

"Les esseulés", écrit par Julien Covain et Sara Giraudeau, mis en scène par Sara Giraudeau, avec Simon Hubert, Anne Auffret, Julien Covain et Olivier Balu.

Sara Giraudeau se lance dans la co-écriture avec Julien Couvain et dans la mise en scène avec "Les esseulés" qui se présenterait comme une réflexion sur la solitude des jeunes gens qui se veulent comédiens, veulent jouer, faire de la mise en scène, monter un spectacle et qui n'y arrive pas, dixit le pitch, faute de talent, d'échange, d'organisation, bref de tout. Sans doute une expérience vécue.

Et que dire de la solitude du spectateur au fond de siège devant un tel spectacle ?

"La réunion", écrit et mis en scène par Salomé Lelouch, avec Rachel Arditi, Sarah Biasini, Guillaume Bouchede, Ludivine Dechastenet, Adrien Devan et Adeline Ishiomin.

Salomé Lelouch utilise l'effet garanti du procédé vaudevillien de l'aparté au public comme ressort comique pour cette courte comédie intitulée "La réunion" qui narre une séance de brainstorming au sein d'une entreprise de dentifrice touchée par la crise et la concurrence.

Réunis en arc de cercle autour d'une table imaginaire, les cadres pensants pensent davantage à leurs petits problèmes et à leurs grandes angoisses qui enflent avec le temps jusqu'à ce que la machine s'emballe pour finalement tourner à vide.

L'affaire rondement menée par Salomé Lelouch tant à l'écriture qu'à la mise en scène profite du format court qui lui permet de ne pas s'enliser ni de lasser le spectateur.

Sur scène, les comédiens, Ludivine de Chastenet, Sarah Biasini, Rachel Arditi, Adeline Ishiomin, Guillaume Bouchède et Adrien De Van, sont bien distribués et brossent avec conviction et empathie le portrait de personnages relativement fragiles dont le comportement souvent névrotique appelle inéluctablement les rires.

"Carmen acte II", mise en scène de Alexis Michalik, avec Julie Zenatti, Nitya Fierens, Géraude Ayeva-Derman, Antoine Lelandais, Kova Rea, Youssef Hajdi, Christian Mulot, Cloé Horry, Marine André, Laura Bensimon, Olivia Manissa Panatte, Roxane Le Texier, Fred Colas, Arnaud Schmitt, Yves Letzelter, PAD, Raphael Bancou, Sabrina Boudaoud, Fabien Hily, Julien Plantier et Christophe Mali.

Alexis Michalik, comédien et metteur en scène qui a transposé "La mégère apprivoisée" et "Roméo et Juliette" dans la sphère de la comédie musicale et Julie Zenatti, la révélation de "Notre Dame de Paris" présentent "Carmen acte II" qui constitue un extrait de leur projet commun, une comédie musicale librement adaptée à la sauce rock n’ Soul de la "Carmen" de Georges Bizet.

Sous la plume et la mise en scène de Alexis Michalik, la composition musicale de Pierre-Antoine Durand et les chorégraphies de Nitya Fierens, le fragment présenté sous une forme cabaret punchy spécialement adapté au volume du Ciné 13 Théâtre est furieusement endiablé et porté par une troupe nombreuse particulièrement investie.

Pour l'occurrence, Carmen qui n'est plus une brune incendiaire en robe rouge mais une blonde en noir austère a les traits et la voix de Julie Zanetti. Côté voix, s'agissant des rôles principaux, Christophe Mali, membre fondateur du groupe Tryo, souffre de la comparaison avec Antoine Lelandais est un Escamillo plein de verve et surtout doté d'un organe vocal percutant.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Les Mises en capsules du 2 juin 2010
Les Mises en capsules du 4 juin 2010
La chronique du spectacle "La veuve, la couturière et la commère"


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 1er juin 2020 : Retour à la réalité

Le monde d'après ne sera sans doute pas mieux que celui d'avant. Ces 2 mois de répit n'auront sans doute servi qu'à amplifier les frustrations en tout genre. Sans prétendre y remédier voic de quoi vous détendre un peu avec notre sélection culturelle de la semaine.

vous pouvez également revoir notre première émission "La mare aux grenouilles" sur la Froggy's TV. Suivez la chaine pour ne pas rater émissions et concerts en direct.

Du côté de la musique :

"Nunataq" de Alexandre Herer
"Vodou Alé" de Chouk Bwa & The Angstromers
"Wallsdown" de Enzo Carniel
Interview de Jo Wedin et Jean Felzine à l'occasion de leur concert sur la Froggy's TV
"Pictures of century" de Lane
"Lullaby (mix #15)" nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"Introssessions" de Minhsai
"Guinea music all stars" de Moh! Kouyaté
"Parcelle brillante" de Orwell
"Evocacion" de Quatuor Eclisses
"Is this natural" de Tazieff
"EP 2" de The Reed Conservation Society
et toujours :
Interview de Roman Rappak autour de son nouveau projet Miro Shot
"Par défaut" de Antoine Hénaut
"Three old words" de Eldad Zitrin
"Night dreamer direct to disc sessions" de Gary Bartz & Maisha
"Mareld" de Isabel Sörling
"Miroir" de Jean Daufresne & Mathilde NGuyen
"Self made man" de Larkin Poe
"Notre dame, cathédrale d'émotions" de Maitrise Notre Dame de Paris
"Enchantée" de Marie Oppert
"Miroirs" de Quintet Bumbac

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

les créations contemporaines :
"Le Mardi à Monoprix" de Emmanuel Darley
"Lucide" de Rafael Spregelburd
"Le Royaume des animaux" de Roland Schimmelpfennig
"Délivre-toi de mes désirs" de María Velasco
"L'étudiante et Monsieur Henri" de Yvan Calbérac
de la comédie signée Pierre Palmade:
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Pièce montée" de Pierre Palmade
"10 ans de mariage" de Alil Vardar
Au Théâtre ce soir :
"On dînera au lit" de Marc Camoletti
"Le canard à l'orange" de William Douglas Home
"L'Or et la Paille" de Barillet et Grédy
les classiques par la Comédie française :
"L'Avare" de Molière
"Les Rustres" de Goldoni
du côté des humoristes :
un spécial Christophe Alévêque à l'occasion de son inédit 2020 "Le trou noir"
avec
"Christophe Alévêque - Super rebelle... et candidat libre"
"Christophe Alévêque revient bien sûr"

"Christophe Alévêque - Debout"
et du théâtre lyrique revisité:
"Le Postillon de Lonjumeau" d'Adolphe Adam par Michel Fau
"Turandot" de Puccini par Robert Wilson
et de la caricature joyeuse avec "The Opera Locos"

Expositions :

découvrir la visite en ligne d'expositions virtuelles annulées :
"Giorgio de Chirico. La peinture métaphysique" au Musée de l'Orangerie
"Pompéi" au Grand Palais
et "Plein air, de Corot à Monet" au Musée des Impressionnismes de Giverny
s'évader en un clic en direction de la province :
à Nice pour une visite virtuelle du Musée Magnin et celle de l'exposition "Soulages, la puissance créatrice" à la Galerie Lympia
de l'Europe :
en Espagne vers le Musée Carmen Thyssen à Málaga
et en Allemagne avec la visite des 3 niveaux de la Kunsthalle de Brême
et plus loin encore aux Etats-Unis vers le Musée Isabella Stewart Gardner à Boston
et le Musée d'Art de Caroline du Nord à Raleigh
avant le retour sur Paris pour découvrir les éléments décoratifs de L’Opéra national de Paris

Cinéma at home avec :

de l'action :
"Code 211" de York Alec Shackleton
"Duels" de Keith Parmer
de la comédie : "Le boulet" de Alain Berbérian et Frédéric Forestier
du drame :
"Marion, 13 ans pour toujours" de Bourlem Guerdjou
"Happy Sweden" de Ruben Östlund
de la romance :
"Coup de foudre à Jaïpur" de Arnauld Mercadier
"Marions-nous !" de Mary Agnes Donoghue
du thriller :
"The Watcher" de Joe Charbanic
"Résurrection" de Russell Mulcahy
du fantastique : "Godzilla" de Masao Tamai
les années 40 au Ciné-Club :
"Boule de suif" de Christian Jaque
"Le carrefour des enfants perdus" de Léo Joannon
et un clin d'oeil au début du cinéma avec "Le Voyage dans la Lune" de Georges Méliès

Lecture avec :

"BeatleStones" de Yves Demas & Charles Gancel
"L'obscur" de Phlippe Testa
"La géographie, reine des batailles" de Philippe Boulanger
"Trouver l'enfant / La fille aux papillons" de René Denfeld
et toujours :
"J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond" de Alexis Jenni
"Les Beatles" de Frédéric Granier
"Washington Black" de Esi Edugyan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=