Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Olivia Ruiz et Kool Shen
Le Tryptique  (Paris)  11 mai 2004

Nouveaux enregistrements de "La bande passante", émission musicale francophone en public présenté par Alain Pilot, cette fois au Triptyque (dans le 2ème arrondissement) avec au menu de ce soir: Le Tone (dub-electro), Olivia Ruiz (ancienne de la star academy 1) et Kool Shen (la moitié sombre de NTM). Si la forme change à chaque émission, le fond lui reste le même, à savoir: 2 titres joués, petite interview avec Alain Pilot, puis retour sur scène pour 2 morceaux minimum.

Pour des raisons d'horaires je loupe la prestation de Le Tone venu présenter leur 2ème album playlist.

Premier changement de plateau et c'est au tour d'Olivia Ruiz d'entrer en piste. Cette jeune Marseillaise au trois-quart espagnol est connue pour avoir été l'une des candidates de la 1ère promotion de la star'ac en 2001. On sentait déjà à l'époque une différence flagrante d'état d'esprit entre elle et les autres star academiciennes. Différence confirmée avec la sortie en octobre 2003 de J'aime pas l'amour son premier album où se mèle influences variées allant des Têtes Raides à la Mano Negra en passant par Marcel et son orchestre.

Olivia est une amatrice de musique et à défaut "d'attendre l'amouour" comme Jenifer ou Hélène Segara, elle parle d'amour d'une manière différente et rafraîchissante. Un passé de télé-réalité qui lui a ouvert les portes des maisons de disques, elle est signée chez Polydor filiale d'Universal (merci Pascal Nègre), mais qui la dessert généralement aux yeux du public.

Loin de s'en défendre, elle assume pleinement cette période de sa vie, et la considère comme un tremplin. Elle monte sur scène avec des musiciens: Les portugais ensablés (une batterie, une contrebasse, un piano, une guitare, des cuivres et une basse) qui l'accompagnent en tournée. Elle entame sa prestation par "Qui sommes-nous?" et "J'aime pas l'amour". Après une petite interview, elle est de retour sur scène pour "L'absente", "La dispute", "Les vieux amants", "Le tango de qui" et un morceau inédit.

La première chose qui saute aux oreilles est cette reconceptualisation des morceaux en live. En effet, le fait d'avoir des instruments nouveaux, absents sur l'album, rend ses chansons quelque peu différentes, parfois en bien "Qui sommes-nous?", "J'aime pas l'amour", quelques fois en moins bien "Le tango de qui". Malgré une voix pas toujours juste, Olivia sait l'adapter et n'hésite pas à être tour à tour énervée, sensuelle, clownesque... au besoin de ses différents morceaux.

C'est ce qui fait la force d'Olivia, sa capacité à changer de registre (de la ballade sur "L'absente", aux refrains punkisants de "J'aime pas l'amour"), et à charmer son auditoire (moi personnellement je la trouve craquante!!). Elle quitte la scène et laisse un public intéressé à défaut d'être conquis.

On change tout et c'est reparti avec Kool Shen, un des deux membres fondateurs du groupe de rap français de référence: NTM (dont je vous épargne la traduction). Deux DJ's, dont le célèbre dans le milieu DJ Goldfinger, s'installe derrière les platines et c'est parti pour 1/2 heure de rap made in Saint Denis.

Le public devient alors surexcité et se lâche totalement. Kool Shen vient ce soir nous présenter son album solo Dernier round sorti il y a peu, une première dans l'industrie du disque, puisqu'il regroupe sur le même disque une partie cd et une partie dvd. Il commence ce mini-show par "On a enfoncé des portes" et "Qui suis-je?", le public ultra récéptif scande les paroles et acclame l'ambianceur number one de ce soir, qui hallucine devant la tournure que prend ce mini-concert.

Malgré des yeux accusant un certain abus de substances illicites, Kool Shen assure le show et électrise la salle. Après une interview écourtée pour cause de public survolté, il repart au combat pour 3 titres "Un ange dans le ciel" dédié à son ancienne compagne décédée en 2000 surnommée Vivi, "C'est mal barré" et "Dernier round".

Il quitte la scène en vainqueur, sans souci quant à l'accueil de son premier album sans Joey Starr.


 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La femme chocolat de Olivia Ruiz
Olivia Ruiz en concert à l'Espace Kiron (26 avril 2005)
Olivia Ruiz en concert à La Cigale (14 novembre 2005)
Olivia Ruiz en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Olivia Ruiz en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (jeudi)
Olivia Ruiz en concert au Festival Art Rock 2007 (Samedi et Dimanche)
Olivia Ruiz en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (samedi)
Olivia Ruiz en concert au Fil ( 15 mai 2009)
Olivia Ruiz en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - jeudi
Olivia Ruiz en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Olivia Ruiz en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Jeudi
Kool Shen en concert au Festival Solidays 2005 (dimanche)


Romain         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=