Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Daniel Johnston
Beam Me Up!  (Hazelwood / Differ-ant)  avril 2010

Difficile d’appréhender cette collaboration studio entre Daniel Johnston et le Beam Orchestra en faisant totalement abstraction de cette folle soirée du 15 avril 2010 au Bataclan. Comme à son habitude, Daniel avait peiné à trouver ses marques en solo. Puis il s’est assis. Et s’est concentré sur son chant tout en lisant les paroles sur le cahier posé devant lui. Rythmé par des intermèdes aussi troublants que gênants de l’orchestre néerlandais, le concert s’intensifie rapidement en réservant comme à son habitude son pesant d’émotions. Avant que les larmes du public ne viennent inonder la salle suite à une poignante version de "True Love Will Find You In The End".

Revenons-en maintenant à ce Beam Me Up!. Tout d’abord, l’idée d’une collaboration entre Daniel Johnston, un des papes du mouvement antifolk, et un orchestre de bal apparaît assez saugrenue. En effet, le minimalisme et le dépouillement des arrangements des chansons du chantre de la culture DIY tranchent avec la différence de registre, la grandiloquence voire parfois la grossièreté du Beam Orchestra. Pourtant, il serait injuste de condamner aussi rapidement et radicalement ce projet. Premier bon point, un mixage futé associé à quelques belles prouesses de notre homme font qu’à aucun moment l’orchestre n’écrase, ni ne relègue la fragile voix de Daniel au second plan. Contre toute attente initiale, le groupe – notamment grâce à une large variété d’instruments (cuivre, cordes, piano) – accentuent le côté épique, donnant du corps et de l’ampleur à la majorité des titres. Après être passé à des arrangements plus léchés, certains de ses héritiers comme Adam Green ou Jeffrey Lewis ont expliqué avoir enfin réalisé leur souhait de toujours en terme de réalisation. S’il en avait eu les moyens à l’époque, Daniel Johnston aurait peut-être également ses comptines arrangé de la sorte ?

Enfin, dernier atout, la track-list de ce Beam Me Up! s’avère magique, piochant dans tous les classiques du bonhomme avec une nette préférence pour les débuts : de l’entame flamboyante avec "Syrup Of Tears" extrait de Fear Yourself écrit à quatre mains avec Mark Linkous, aux extraits de "Fun" en passant pas les inaltérables "Walking The Cow" et "Devil Town". Certainement pas le meilleur disque de Daniel Johnston, mais un éclairage différent sur l’œuvre d’un des songwriters les plus importants de son époque. Pour dire, quelques semaines plus tard en Angleterre, c’est presque à regret que l’on réalise que la montagne d’instruments installés derrière un Daniel Johnston seul à la guitare ne serviront qu’à Jason Pierce et ses sbires pour la relecture de leur classique "Ladies & Gentlemen We Are Floating In Space".

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Discovered and Covered de The Late Great Daniel Johnston
La chronique de l'album Yip / Jump Music - Continued Story / Hi, How Are You - Welcome To My World de Daniel Johnston
La chronique de l'album Space Ducks Soundtrack de Daniel Johnston
Articles : Rejected Unknown - Le site Daniel Johnston
Daniel Johnston en concert au Festival Antifolk 2003
Daniel Johnston en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (samedi 17)
Daniel Johnston en concert au Splendid (dimanche 18 avril 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Daniel Johnston
Le Myspace de Daniel Johnston
Le Myspace de The Beam Orchestra


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=