Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mùm
Interview improbable : Ne me traitez plus jamais d'elfe !  (PIAS)  mai 2004

NE ME TRAITEZ PLUS JAMAIS D’ELFE ! – Une interview improbable du groupe Mùm.

Qui ?
Froggy’s Delight : A. et T.
MùM : Tout le monde, à part la chanteuse Kristin partie tourner avec un autre groupe aux USA.

Où ? : Les locaux de PIAS à Paris

Quand ?
Le 11 février 2004

Introduction : Nous ne connaissions pas Mùm (honte à nous !) avant l’interview, et, les amateurs que nous sommes se sentant obligés d’en rajouter dans le professionnalisme de façade, nous avions passé la soirée de la veille, et une partie de la nuit, à écouter (longuement) leur dernier disque tout en buvant du vin rouge. Un petit peu de fatigue au matin...

Bonjour, on nous avait présenté votre disque comme étant un peu déprimant. Ce n’est pas du tout l’impression que nous en avons eue…

Mùm : Peut-être en comparaison des précédents ? Mais nous ne le considérons pas comme tel, il s’agit d’un album calme et profond.

On y ressent une sorte de joie, d’apaisement. Votre pays, l’Islande, a t il une influence sur la musique que vous écrivez ?

Mùm : Pas uniquement. On a travaillé et enregistré assez longtemps en Pologne, donc on ne peut pas parler d’une influence directe de l’Islande. Mais c’est vrai que notre pays est magnifique.

Quelles influences revendiquez-vous ?

Mùm : Nous n’avons pas d’influences très marquées. Nous écoutons beaucoup de choses différentes qui réapparaissent ponctuellement dans notre musique, de façon plus ou moins évidente.

Comment définiriez vous votre dernier album ?

Mùm : Nous ne souhaitons pas le définir, la meilleure chose c’est de l’écouter. On ne veut pas vraiment faire de l’anti-vente systématique, mais c’est vraiment compliqué pour nous de parler de ce qu’on fait. On y a mis tellement de nous-mêmes qu’on préfère laisser à ceux qui écoutent toute liberté d’interprétation.

Votre maison de disque, dans la description qu’elle fait de votre groupe, insiste beaucoup sur vos mésaventures au cours des enregistrements dans un phare isolé d’Islande. ( Le phare était accessible par bateau uniquement, le groupe se serait perdu et aurait été secouru par des pécheurs ivres…). Vous semblez avoir une image de gens bizarres ?

Mùm : C’est juste une anecdote, ça aurait pu arriver à n’importe qui, n’importe où. Rien de spécifique à Mùm.

Peut-être pour renforcer le coté Islandais,"bout du monde" ? ça ne vous irrite pas ?

Mùm : Un peu , mais ce n’est pas le pire. Ce qui nous énerve, c’est quand les gens commencent à parler de "contes de fées" et de "magie" à notre sujet. Après ils finissent par nous comparer à des Elfes. Les elfes constituent un sujet très intéressant, mais nous n’en sommes pas . S’il vous plaît, ne nous traitez plus d’Elfes.

Ok on va éviter... Et puis on ne va pas vous parler de Björk non plus… Donc, votre album, qui n’est pas magique, dans lequel ni les elfes ni Björk ne chantent, renferme des perles musicales qui sont très éloignées du format pop classique. Vous avez déjà envisagé de faire des musiques de film ?

Mùm : Oui et non. Notre musique projette ses propres images, son propre univers et ils nous semble difficile de la faire coller avec un univers qui proviendrait d’un autre créateur. En revanche, nous pourrions peut-être faire un film qui soit une émanation directe de notre musique.

La suite de votre carrière?

Mùm : Continuer à faire de bons albums. Nous n’avons pas de plan de carrière.

Que pensez vous du débat entre les majors et les utilisateurs d’Internet, au sujet du piratage?

Mùm : Franchement, nous ne pensons pas que les majors soient trop à plaindre… Quant au piratage, il concerne plus je pense les chansons qui ne sont que des produits marketing. Nous faisons des albums complets et cohérents, et les vrais amateurs de musique achètent plus un univers, donc un album entier, qu’un seul morceau.

Trois mots pour définir votre musique ?

Mùm 1 : Veni, vidi, vici.

Mùm 2 :sdglsdg , rt^^fcgb, %ogjks. ( Trois mots appuyés en islandais, pas épelés.- désolés )

Epiloque

La retranscription de cet interview aurait du être plus longue si, de retour au QG, nous ne nous étions aperçus que le minidisk n’avait rien enregistré. Comme rien ne peut laisser croire que nous n’étions pas en pleine possession de nos moyens, nous pensons que c’est un coup des Elfes !

C’est pour ça qu’il faut détruire Carthage…


 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Summer make good de Mùm
Mùm parmi une sélection de singles (décembre 2006)
La chronique de l'album Go Go Smear The Poison Ivy de Mùm
Mùm en concert au Festival Primavera sound 2007 (samedi)
Mùm en concert au Festival Radar #5 (jeudi 10 septembre 2009)


Delenda         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=