Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Patti Smith
Trampin'  (Columbia)  mai 2004

Quelle casse-pieds, Patti Smith ! En 75, elle a sorti Horses qui est rien moins qu'un des plus grands disques qui soit, une créativité fragile et inouie, des textes uniques, sortis de nulle part, un disque qui récompensait de toute l'horreur des années 70, la décennie bête, satisfaite, hard et progressive…

Un an après, c'est Radio Ethiopia, qui tentait plus ou moins bien de rendre en studio le chaos qu'était devenu le Patti Smith Band sur scène, rattrappé par ses suiveurs punks.

Puis, c'était Easter où Patti se calmait, volait à Springsteen "Because the Night", cartonnait comme seul le Boss sait le faire, laissait définitivement tomber le CBGB pour les stades de foot et les millions. Normalement, on n'aurait plus jamais du la fréquenter: elle était perdue pour la bonne cause.

Mais voilà qu'elle disparaît… Pas de nouvelles pendant quinze ans: elle élevait ses enfants (avec son mari, Fred Frith, ex MC5). Elle déclarait à l'occasion que le groupe avait tout dit, tout essayé, que l'excitation n'était plus là. On n'avait jamais vu ça, jamais rencontré une telle honnêteté.

Du coup, à son retour – les divas finissent toujours par revenir – quelle émotion! A l'Olympia, en 95, avec son vieil ami Tom Verlaine, guitariste de Television – les fans de tous âges pleuraient de joie. Et quel charisme! Voir Patti Smith sur scène aujourd'hui, c'est autant d'émotion qu'avec Hendrix, Joplin ou Morrison dans les années 60 : on est dans la catégorie "Légendes".

Qu'elle chante, danse, déclame ses poèmes ou tout simplement parle, c'est à vous et vous seul qu'elle s'adresse, elle vous connaît comme vous la connaissez. Les concerts sont même mieux qu'avant. Patti Smith vieillit bien…

Mais… pas sur disque… Patti Smith le disait recemment : "j'écris des poèmes pour moi et j'enregistre des albums pour le public". Gone Again, Peace and Noise, GungHo et aujourd'hui Trampin, c'est année après année, le même disque. Un beau son, une production bien clean qui lorgne encore du côté de Springsteen, des ballades country convenues, des mélopées interminables et l' incontournable morceau bruitiste. Cette fois-ci il s'appelle "Radio Bagdhad". Patti Smith a des opinions et n'a pas peur de les exprimer (même si son soutien à Ralph Nader n'est peut-être pas un vote très utile contre Bush…).

Difficile de repérer un morceau parmi d'autres. Le groupe essaye désespérement de retrouver ce qui faisait la force des premiers disques; sans effet: la magie n'y est plus. Les compositions sont pauvres. Lennie Kaye et Oliver Ray, les deux guitaristes, sont loin d'être des virtuoses, ils anonnent de pauvres riffs rasoirs…

Reste la scène au Bataclan les 6 et 7 juillet. Ou, pour les courageux, Brixton Academy à Londres le 3 juillet avec Television en première partie. Les deux groupes n'ont pas joué ensemble depuis leurs débuts au CBGB an 1975!

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Articles : Patti Smith - Commandeur des Arts et Lettres
Patti Smith en concert à Brixton Academy (3 juillet 2004)
Patti Smith en concert au Bataclan (7 juillet 2004)
Patti Smith en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (samedi)
Patti Smith en concert au Festival Solidays 2005 (vendredi)
Patti Smith en concert au Festival Art Rock 2007 (Samedi et Dimanche)
Patti Smith en concert à Théatre Sébastopol (mercredi 2 novembre 2011)
Patti Smith en concert à Fondation Cartier (jeudi 23 octobre 2014)
Patti Smith en concert à La Passerelle.2 (samedi 24 juin 2017)
Patti Smith en concert au Festival La Route du Rock #28 (édition 2018)
Patti Smith en concert au Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - jeudi 22 août
La vidéo de Dream of Life - DVD par Patti Smith


PascalR         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=