Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pearly Gate Music - Villagers - The Middle East
La Maroquinerie  (Paris)  29 juin 2010

Mardi 29 juin. 30° au thermomètre et la rue de Ménilmontant à monter. Il faut une raison plus que valable pour aller à la Maroquinerie ce soir. Elle accueille en effet une soirée indie folk plus qu'attendue.

Entrée en matière avec Pearly Gate Music. Parce qu’on a fait quelques recherches avant (quand même), on sait que le leader Zach Tillman se trouve être le frère d’un membre de Fleet Foxes. Le public s'attendant donc, comme moi, à retrouver la solennité musicale du groupe américain, il sera plutôt déçu. Les mélodies sont étranges, dans le sens négatif du terme, malgré une technicité certaine. Le manque de cohésion entre les membres du groupe est frappant et cela peine à dynamiser le concert. Avoir deux comparses musiciennes visiblement shootées n'aide pas non plus soit dit en passant... Bref, un début de soirée qui nous fait regretter la montée difficile.

Arrive ensuite Villagers. Conor J. O'Brien de son vrai nom, petit bonhomme irlandais, débarque dans une salle déjà acquise à sa cause, tant sa prestation au Point Ephémère il y un mois fut lumineuse.

Ce qui frappe chez Villagers, c’est l'émotion dégagée par la musique. A aucun moment du concert la tension ne retombera à la Maroquinerie.

De par sa puissance vocale et la maitrise totale de son instrument, il fait frissonner tous les spectateurs. "Pieces", "Becoming a Jackal", "Home", "Ship of Promises", les neuf titres s’enchainent beaucoup trop vite. Une reprise de Roy Orbison clôturera un set sublime, accentué par la gentillesse et le sourire de notre interprète. Applaudimètre au top pour notre chouchou irlandais !

The Middle East, tête d’affiche arrivant quelque peu après la bataille, entame un set que l’on espère haut en couleur. Les sept comparses, de loin (j’ai dit de loin), s’apparentent à Arcade Fire : clavier, accordéon, guitares folk et électriques… mais venus d’Australie. Ils déroulent un set assez monotone, joli mais monotone. Seuls les singles "Blood" et ses chœurs repris par la foule et l'émouvant "Darkest Side" dynamiseront un peu l’ambiance. Finalement, c’est beau, c’est bien fait, mais ce set ne nous laisse pas aussi marqué que celui de Villagers.

Une question nous taraude, à quand la prochaine venue de mister Conor ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Becoming a Jackal de Villagers
La chronique de l'album Darling Arithmetic de Villagers
La chronique de l'album Where Have You Been All My Life ? de Villagers
Villagers en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
Villagers en concert à La Maroquinerie (lundi 11 avril 2011)
Villagers en concert au Grand Mix (6 mars 2013)
Villagers en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Jeudi
Villagers en concert à La Maroquinerie (jeudi 25 février 2016)
La chronique de l'album The recordings of the middle East (EP) de The Middle East
La chronique de l'album I Want That You Are Always Happy de The Middle East

En savoir plus :
Le Myspace de Pearly Gate Music
Le site officiel de Villagers
Le Facebook de Villagers
Le site officiel de The Middle East
Le Myspace de The Middle East

Crédits photos : Camille Promérat (Toute la série sur Taste of Indie)


Camille         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Villagers (08 juin 2010)


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=