Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cordoba
Hôtel Gouthière  (Paris)  juillet 2010

Tragi-comédie écrite et mise en scène par Andréa Brusque, avec Clément Bernot, Antoine Berry Roger et Andréa Brusque.

Dans ce lieu pittoresque qu'est l'Hôtel Gouthière dans le dixième arrondissement parisien, vaste cour et salles intérieures, l'ensemble possédant un cachet incontestable, le Festival Nuits d'été argentines présente une création d'Andréa Brusque : "Cordoba". On y suit une jeune femme moderne dans une série de tableaux alternés ayant pour cadre le bureau, l'univers télévisé ainsi qu'une famille décomposée. .

L'avant-spectacle est rythmé par le bruit des éventails distribués à l'entrée (canicule oblige) mais ce bruit nerveux et saccadé cessera  vite dès le début, tant la pièce, simple en apparence, recèle de chausse-trappes. Les premières scènes nous laissent penser qu'on va assister à une fantaisie décalée, mais très vite la comédie absurde et légère devient aigre, les répliques de plus en plus  acérées et l'on vire progressivement au drame. .

On saluera  tout d'abord la qualité de la mise en scène d'Andréa Brusque qui utilise au mieux l'espace (la mezzanine notamment) pour ne pas perdre le rythme dans les changements de lieux, aussi brusques (logique) que fréquents. On applaudira une chorégraphie littéralement "renversante", beau moment suspendu de cette farce amère.

Les acteurs sont tous trois très justes. Clément Bernot est absolument réjouissant en patron à la fois adipeux et empoté. Antoine Berry Roger qui formait déjà un beau couple avec la comédienne dans "Le Songe d'une nuit d'été " mis en scène ici-même l'an dernier dans la cour de l'hôtel avec beaucoup de réussite par Stephan Druet, montre une animalité et une présence magnétique. Quant à Andréa Brusque, an tant qu'auteure et metteuse en scène, elle se fait plaisir avec des scènes qui nous confirment qu'elle est une actrice de tempérament (et de talent!) .

Cette pièce, très moderne dans l'aspect, est riche d'une foule de thèmes tout en s'ancrant dans la réalité sociale de l'Argentine contemporaine. Elle nous en présente des échantillons : une famille détruite pas le disparition de la mère ; l'absurdité de la bureaucratie (teintée de Kafka) et des références aux tortures de la junte militaire ; un monde de paillettes présenté par la télévision - seule échappatoire d'une jeunesse perdue et une jeune femme désemparée qui trouve dans l'espoir d'une transformation chirurgicale (calquée sur les canons de beauté inventés par la mode) le seul moyen d'effacer son passé et de reconstruire sa vie.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 janvier 2018 : En attendant les beaux jours

Il pleut partout, il fait moche, il fait froid. Qu'à cela ne tienne, voici notre sélection de la semaine qui devrait pouvoir occuper vos jours gris et vos soirées au coin du feu avec moultes choses à écouter, à lire, et à voir. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Thanks for listening" de Chris Thile
"Moondog new sound" de Ensemble Minisym
"Mossy Ways" de Eric Le Lann
"MOR" de Marcel Kanche
"Mille excuses" de Misska
"Essais, volume 2" de Pierre de Bethmann Trio
"Songs of praise" de Shame
et toujours :
Aftermath" de Alex Stuart
"Kili kili" de Black Bones
"Jean Baptiste Lully : Alceste, ou le trimphe d'Alcide" de Christophe Rousset & les Talens Lyriques
Interview de Pierre autour d'une session live de 5 titres
"Girl's ashes" de Dirty Work of Soul Brothers
"Infernu" de Hifiklub
"Trio 30YearsFrom" de Théo Girard
"Destination overground : the story of Transglobal" de Transglobal Underground
"Classe moyenne" de Vincent Touchard

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Maladie de la Mort" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Schatten ( Eurydike sagt)" au Théâtre de la Colline
"Les Bacchantes" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Concertos de Passions" au Théâtre Les Déchargeurs
"Céline, derniers entretiens" au Théâtre Les Déchargeurs
"Après le tremblement de terre" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Paysages intérieurs" au Théâtre Le 13ème Art
"Les Fils prodigues" au Théâtre Le Maillon à Strasbourg
"J'arriverai par l'ascenseur de 22h43 (chronique d'un fan de Thiéfaine)" aux Docks à Lausanne
les reprises à ne pas rater:
"Trahisons" au Théâtre Le Lucernaire
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"Constance - Gerbes d'amour" au Théâtre Apollo
"Mon meilleur copain" au Grand Point Virgule
et les chroniques des autres spectacles de janvier

Expositions :

dernière ligne droite pour "Irving Penn" au Grand Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"La Douleur" de Emmanuel Finkiel
et les chroniques des sorties de janvier

Lecture avec :

"Assad" de Régis Le Sommier
"Celui qui disait non" de Adeline Baldacchino
"Etienne de silhouette" de Thierry Maugenest
"Fausses promesses" de Linwood Barclay
"Le pouvoir" de Naomi Alderman
"Mille soleils" de Nicolas Delesalle
et toujours :
"L'infinie comédie" de David Foster Wallace
"La femme qui ment" de Hervé Bel
"La friction du temps" de Martin Amis
"Les oiseaux morts de l'Amérique" de Christian Garcin
"Massacre des innocents" de Marc Biancarelli
"Un homme doit mourir" de Pascal Dessaint

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=