Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Villagers
Becoming a Jackal  (Domino / PIAS)  mai 2010

Début 2007, nous avions été séduits par la pop créative, rafraîchissante et malheureusement éphémère de The Immediate. Le quatuor irlandais avait pourtant trouvé une recette qui n’était pas sans rappeler celle du succès, mais avait avorté toutes chances de le voir se concrétiser en splittant inopinément. Parmi eux, se trouvait un jeune homme au visage doux et aux grands yeux malicieux, un certain Conor O’Brien.

Quelles ne furent pas notre surprise et notre joie de le retrouver, 3 ans plus tard, sur la scène de la Maroquinerie en ouverture de The Middle East. Pour l’occasion, la formule live est épurée. Conor se présente sous le nom de Villagers, seul avec sa guitare, son humour et ses ravissantes compositions. Une formule différente de l’album, qui lui propose ces mêmes pépites pop, mais accompagnées d’une orchestration savamment dosée.

A l’écoute de Becoming A Jackal, on a la confirmation que Domino a encore une fois mit dans le mille, avec ce jeune irlandais aux évidents talents d’écriture et de composition : le très Immediatien "I Saw The Dead", la chanson-titre-tube "Becoming a Jackal", "Home" et son entêtant refrain, "Twenty-Seven Strangers" bouleversante finesse d’écriture, le minimaliste "To Be Counted Among Men"… pour ne citer qu’eux.

Becoming a Jackal est un album riche. En émotion comme en créativité. Si son univers est plutôt sombre, on parle de mort, de fantômes… il n’est paradoxalement pas triste. Des compositions comme des contes, on aime que Conor nous raconte ses poèmes musicaux. Apaisants, autant qu’envoûtants, le charme a parfaitement agit.

Villagers sera de retour en France, en novembre, pour le festival des Inrocks. Conor sera cette fois-ci accompagné de ses musiciens. Inutile de vous dire que ce concert doit d’ores et déjà faire partie de vos immanquables de la rentrée. A bon entendeur.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Darling Arithmetic de Villagers
La chronique de l'album Where Have You Been All My Life ? de Villagers
Villagers en concert à La Maroquinerie (29 juin 2010)
Villagers en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
Villagers en concert à La Maroquinerie (lundi 11 avril 2011)
Villagers en concert au Grand Mix (6 mars 2013)
Villagers en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Jeudi
Villagers en concert à La Maroquinerie (jeudi 25 février 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Villagers
Le Facebook de Villagers


Syx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Villagers (08 juin 2010)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=