Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Dames du jeudi
Théâtre de l'Oeuvre  (Paris)  septembre 2010

Comédie dramatique de Loleh Bellon, mise en scène de Christophe Lidon, avec Marina Vlady, Catherine Rich, Annick Blancheteau, Bernard Alane et Grégory Gerreboo.

"Les Dames du jeudi" de Loleh Bellon sont de sémillantes sexagénaires qui se sont connues sur les bancs de l'école et qui, à l'âge adulte, ont pérennisé la tradition du goûter du jeudi.

Dans cette comédie réaliste et intimiste, l'auteur tricote avec une finesse de dentellière et une harmonie tchekhovienne - impossible de ne pas penser au demeurant aux "Trois soeurs" - les émotions retenues et la nostalgie du temps passé.

Ecrite en 1976, cette pièce met en scène des femmes de la génération de Simone de Beauvoir qui n'ont cependant jamais manifesté de velléité d'émancipation quelle qu'elle soit. Plutôt des filles de bonne famille, que la vie a relativement préservé, en trois déclinaisons différentes.

La distribution féminine ne réserve guère de surprise. Marina Vlady, origines russes obligent, campe avec justesse la jeune fille d'émigrés russes qui est devenue une femme séduisante qui a su vivre ses passions et qui se fait financièrement vampiriser par un fils dilettante (Grégory Gerreboo).

La pétulance de Annick Blancheteau la voue au rôle de la femme de principes, presque exemplaire, bonne pâte adepte de la sororité bien tempérée et Catherine Rich, qui troque ici son élégant phrasé mezzo voce pour une déplaisante voix de gorge digne d'un caporal-chef, est la vieille fille non par vocation mais parce qu'elle est restée la petite fille têtue amoureuse de son frère.

Enfin, Bernard Alane joue les utilités, à savoir le fantôme de la figure masculine, mari de l'une, frère de l'autre et amant éconduit de la troisième, et pousse un plateau central en tourniquet dispensable.

Les comédiens, tous aguerris, jouent avec justesse leur partition, sans forcer sur l'émotion, sous la baguette de Christophe Lidon qui signe une mise en scène totalement au diapason de l'écriture de l'auteur.

Le petit salon rococo avec samovar et méridienne est accueillant et on croirait presque humer le parfum des petits gâteaux faits maison par l'hôtesse qui se succèdent dans les petites assiettes comme défilent les souvenirs des moments de joie et de peine partagés par les dames d'un éternel jeudi.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=