Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Jim Jones Revue
Interview  (Paris)  mardi 7 septembre 2010

Mardi 7 septembre, jour de grève à Paris. Pas de quoi faire grise mine dans l’absolu. Sauf lorsque les transports se font capricieux au point de vous priver d’une entrevue avec The Jim Jones Revue. Heureusement, dans sa grande bonté, Jim le chanteur se prête au jeu du mailer au milieu d’une tournée européenne.

Sur vos premiers enregistrements, vous étiez fiers de votre liberté et du contrôle que vous aviez sur sa réalisation et sa production. Pourquoi avoir changé pour PIAS, une des grandes des maisons de disques indépendantes ?

Pour nous, il est essentiel de grandir et de continuer à avancer. Ce qui est formidable avec PIAS, c’est qu’ils comprennent notre indépendance et qu’ils se sont très bien faits à cette idée. Et en même temps, ils nous apportent un soutien important qui nous permet de toucher encore plus de gens.

Dans quel état d’esprit étiez-vous au moment où vous avez composé Burning Your House Down, votre nouvel album ?

On voulait garder l’énergie du premier avec également plus de profondeur, de manière à ce que l’ensemble sonne plus dansant.

Quel est votre titre préféré sur ce nouvel album et pourquoi ?

J’adore "Killing Spree". Musicalement ce titre explore de nouveaux horizons tout en conservant la quintessence de The Jim Jones Revue.

Vous sentez-vous en décalage avec la scène rock actuelle ?

Définitivement et c’est ce qui nous plait ! La camaraderie au sein d’une même scène est intéressante, mais c’est à double tranchant. En effet, cela peut aussi te restreindre, te cantonner ou te garder à l’écart.

Quel est votre but lorsque vous montez sur scène ?

Elever les esprits et libérer chacun de son fardeau quotidien… et tuer l’apathie !

Comment et quand, avez-vous découvert le rock ?

Depuis toujours et je continue encore à découvrir de nouvelle facettes aujourd’hui. La première fois où j’ai entendu du rock, c’était avec les vieux 45t et 78t de mon père, quand j’avais 7 ou 8 ans.

A quoi ressemblent vos fans ? Est-ce que vous les rencontrez parfois ?

On prend toujours le temps de rencontrer nos fans et de discuter avec eux. Nos fans sont monsieur et madame tout le monde… pas besoin de coupe de cheveux particulières, ni de vêtements spéciaux pour partager ce que nous faisons, il faut simplement se laisser aller !

Quel est votre instrument "rock" préféré ?

J’aime beaucoup d’instruments, mais la vraie beauté apparaît lorsque deux ou trois ou plusieurs instruments jouent ensemble. La conversation, voilà ce que j’aime !

A quoi ressemble la vie de The Jim Jones Revue en tournée ?

C’est beaucoup de travail, nous avons des plannings très chargés. Mais il y a une bonne alchimie dans le groupe, jouer cette musique nous récompense, tout comme la foule qui nous porte tous les soirs !

Quel disque pourriez-vous conseiller à nos lecteurs ?

Jerry Lee Lewis - Live at the Star Club. L’un des meilleurs albums rock de tous les temps.

Quel boulot dit "normal" auriez-vous pu faire si vous n’aviez pas eu votre groupe ?

DJ peut-être ?

Est-ce que le cinéma est une influence pour le groupe ?

Peut-être, indirectement en tout cas… On aime tous regarder des films. J’aime tout particulièrement David Lynch, Martin Scorsese, les frères Coen et John Cassavettes.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Burning Your House Down de The Jim Jones Revue
The Jim Jones Revue en concert au Festival Les Nuits de L'Alligator 2009
The Jim Jones Revue en concert au Festival Les Nuits de L'Alligator 2009 - 2ème
The Jim Jones Revue en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
The Jim Jones Revue en concert au Festival Cool Soul #1 Paris 2011
The Jim Jones Revue en concert au Festival Cool Soul #1 Lille 2011
The Jim Jones Revue en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
The Jim Jones Revue en concert au Festival Rock en Seine 2011 (samedi 27 août 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de The Jim Jones Revue
Le Myspace de The Jim Jones Revue


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=