Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Jim Jones Revue
Burning Your House Down  (PIAS)  septembre 2010

Onze morceaux d'une unité remarquable, sauvagerie rock'n'roll se résumant certes à trois ingrédients essentiels, rythme d'enfer au piano, solos de guitare bien gras et chant qui ferait passer Lemmy de Motorhead pour un gamin, mais quelle efficacité !

Des brûlots de 3 minutes en moyenne composés dans l'urgence comme une envie de pisser. Voilà comment définir cet album des Jim Jones Revue au style plus méchant et basique que le John Spencer Blues Explosion (qui a relancé le rock'n'roll dans les années 90) ou Heavy Trash. Il est plus question ici de rock'n'roll garage que de rockabilly ou psychobilly.

"Dishonest John" annonce la couleur d'emblée, le programme est d'envoyer du gros rock'n'roll survitaminé, un truc sauvage alliant les recettes efficaces du passé à des riffs d'aujourd'hui plus assassins. Ainsi, sur ce premier morceau ce groupe Londonien convoque en même temps Jerry Lee Lewis, New-York Dolls et The Hives pour un ensemble bien garage enrobé d'un son légèrement heavy sur les grattes (ça penche un brin vers les Flying Donuts ou Obits).

Ca traîne pas encore sur "High Horse", cadence infernale au piano du même tonneau, solos de guitare carrés sans fioriture, voix endiablée, explosion des fûts, le tout en moins de 3 minutes, bien plié.

Vient "Big Len" où la rencontre des gros riffs lourd et du piano aérien et virevoltant. Alors que l'on a la sensation d'avoir écouter 5 morceaux faits exactement sur le même moule, la dernière moitié de la galette va nous faire mentir. Avec "Burning your house down", le groupe enlève les doigts de la prise quelques secondes. Encore question de rock'n'roll qui claque mais un tempo un peu blues (lourd comme blues quand même) calme - un chouilla - l'affaire.

Et si "Killin' Spree" se révélait être le morceau de l'album, plus subtil (c'est rien de le dire), cordes bloquées un peu punk, voix un peu soul, plus de basse, cadencement plus lent avant que le tout ne parte en vrille dans un fracas pas possible sur les 30 dernières secondes.

"Righteous wrong" est un blues certes un peu hardeux, crade (ça gueule, riffs gras) mais agréable à écouter, histoire de faire retomber le taux de testostérone. Enfin, "Stop the people" ressemble à ces vieux boogies d'antan, toujours du piano fou, solos de guitare efficaces, mais les ziquos vont laisser de côté la sauvagerie d'ensemble de l'album pour un hommage moins excité.

On ressort de l'écoute scotché par l'energie déployée tout en imaginant aisément que ces Jim Jones Revue doivent nous clouer 100 fois plus sur scène. Faut sortir les calpins et prendre date du coup.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

The Jim Jones Revue en concert au Festival Les Nuits de L'Alligator 2009
The Jim Jones Revue en concert au Festival Les Nuits de L'Alligator 2009 - 2ème
The Jim Jones Revue en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
The Jim Jones Revue en concert au Festival Cool Soul #1 Paris 2011
The Jim Jones Revue en concert au Festival Cool Soul #1 Lille 2011
The Jim Jones Revue en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
The Jim Jones Revue en concert au Festival Rock en Seine 2011 (samedi 27 août 2011)
L'interview de The Jim Jones Revue (mardi 7 septembre 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de The Jim Jones Revue
Le Myspace de The Jim Jones Revue


Yannick Maquenhen         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 décembre 2017 : Hot Hotte

Voici notre cernière édition avant Noël. Vous ne pourrez pas dire que l'on ne vous a pas donné plein d'idées cadeaux, à faire ou à vous faire. Voici sans plus attendre le sommaire et JOYEUX NOEL !

Du côté de la musique :

"Les contes de la tripe" de Bad Tripes, prolongée par l'interview de Bad Tripes
"Debussy, Szymanowski, Hahn et Ravel" de Fanny Robillard et Paloma Kouider
"Cartoons" de Fred Pallem et Le Sacre du Tympan
"Schubert : Piano sonatas D 959 et D60" de Krystian Zimerman
"Même si..." de Les Mots de Charlotte
"Rendez vous à l'Ovyne" de Loïs Le Van & The Bravo Big Band
"Broken flowers" de Nev Cottee
"Immatériel" de Olivier Calmel et Double Celli
ÙØ, Olivier Mellano, Brendan Perry & Bagad Cesson, Wildes dans une sélection de EP et Single
et toujours :
"L'empreinte" de Angel Fall
"Too many things to light" de Black Car Crossin'
"Le violon de Proust" de Gabriel & Dania Tchalik
"Dreameater" de Garciaphone
"A kind of magic" , Jazz Loves Disney 2 avec George Benson, Jamie Cullum, Eric Cantona, Madeleine Peyroux, Bebel Gilberto...
Riviera, Nuits Blondes, The Newtons dans une sélection single & EP
"Vocalises" de Romain Leleu & Thiierry Escaich
"Vestida de nit" de Silvia Pérez Cruz
"Vive la patate libre !" de Stéphane Blek

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Avare" au Théâtre 14
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Sous la glace" au Théâtre de l'Opprimé
"Penser qu'on ne pense à rien..." au Théâtre de Belleville
"Le Paradoxe des jumeaux" au Théâtre de la Reine blanche
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Hollywood Boulevard" à la Comédie de Picardie à Amiens
"Constance - Gerbes d'amour" au Grand Point Virgule
"Alice et autres merveilles" à l'Espace Pierre Cardin
et les chroniques des autres spectacles de décembre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Lac Noir" de Jean-Baptiste Germain
"A quoi pense Madame Manet (dans son canapé bleu)?" de Hervé Le Roux dans le cadre de l'hommage au réalisateur à la Cinémathèque française
Interview de Virginie Coze autour de son documentaire "Décédée Décidée"
les chroniques des sorties de décembre
et les chroniques des autres sorties de novembre

Lecture avec :

"La symphonie du hasard" de Douglas Kennedy
"Le prince de Cochinchine" de Jean François Parot
"Paris Austerlitz" de Rafael Chirbes
"Requin" de Will Self
"Simple comme bon(jour)" de Raphaële Marchal et "Le cofret Comment épater ses enfants à noël", "Le livre sonore à enregistrer pour réaliser un album photo" de Raphaële Vidaling
"Un dissident" de François Régis de Guenyveau
Toutes les bandes dessinées et livres jeunesse dont nous vous avons parlé en 2017
Nous avons chroniqués ces livres pour vous :
Sorties de septembre 2017
Sorties d'octobre 2017
Sorties de novembre 2017
et toujours :
"L'espionne" de Paulo Coelho
"La belle sauvage" de Philippe Pullman
"La lagune" de Armand Marie Leroi
"La vallée du diable" de Anthony Pastor
"Le journal d'Anne Frank" de Ari Folman et David Polonsky
"Quattrocento" de Stephen Greenblatt
"Retour sur Belzagor : Tome 1" de Robert Silverberg, Philippe Thirault et Laura Zuccheri
et toujours :
"Après la chute" de Dennis Lehane
"L'araignée de Mashhad" de Mana Neyestani
"L'une pour l'autre" de Hilding Sandgren
"La disparue de noël" de Rachel Abbott
"La faute de l'orthographe" de Arnaud Hoedt, Jérôme Piron et Kevin Matagne

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=