Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hopper
A tea with D  (Ethylen Records / Chronowax)  mai 2004

A l’image des angelots dispensateurs du zéphyr des peintures académiques, le quatuor de Hopper nous délivre avec A tea with D., sur fond de pâquerettes et têtes de mort, "le souffle orageux d’un rock sensuel".

Un rock aussi incisif et direct que du Blonde Redhead, une voix rauque à la Courtney Love. Premières émotions à l’écoute des toutes premières mesures de "Stranger for Good", titre d’ouverture du premier album des français de Hopper.

La barre est ainsi placée bien haut et difficile dès lors de ne pas être exigeant quant à la suite de ce Tea With D. Fort heureusement, les oreilles exigeantes seront comblées tant ce disque est une réussite, et, comme le dit la bio, il n'a pas à rougir face à ses cousins américains.

Car c'est bien cette musique là que revendique Hopper. Chant en anglais, guitares tour à tour brutales et caressantes, chansons mêlant calme et tempêtes, voix duelles, atypiques, brutes, hypnotisantes, à la limite du cri (celles de Dorothée et Aurélia) rappelant aussi les Breeders en plus touchant et plus juste. Prégnant comme du Cat Power qui aurait bouffé un lion tout cru !

Mais Hopper n'est pas qu'un simple groupe à guitares surfant sur la vague revival rock. C'est aussi un songwriting impeccable comme le prouvent les remarquables "Calculating Infinity", qui démarre calmement sur une note un peu jazzy pour finir le nez contre un mur de sons, et "A tea with D.", lyrique et sensuel, qui donne son titre à l’album, suivi en guise de "piste cachée" d'un duo acoustique très aérien voguant du côté de Chan Marshall et Shannon Wright.

A côté du son pop de "Sham" et "More and more", l’oreille attentive reconnaîtra sur "Colours" en guise de petit clin d'oeil amusant et drôle une reprise discrète du thème d’Amicalement votre.

Produit par Peter Deimel et Iain Burgess, ce premier album aux atmosphères envoûtantes est une franche réussite pour un groupe qui affiche un réel et singulier potentiel musical.

N'hésitez pas à le découvrir...et bon vent pour Hopper !

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Hopper en concert au Nouveau Casino (17 septembre 2004)
L'interview de Hopper (juin 2004)

De l’influence d’un nom. Vous avez dit Hopper ?

Hopper me fait penser à Dennis et à Edward.

Hopper comme Dennis Hopper, comédien-réalisateur, qui a étudié la peinture sous la houlette de Thomas Hart Benton, également professeur du grand peintre abstrait des années cinquante, Jackson Pollock qui deviendra le chef de file de l’expressionnisme abstrait de l’Ecole de New York.

Dennis Hopper qui, en 1969, réalise le film le plus mythique de la contre-culture psychédélique, Easy Rider, dans lequel pour la première fois la bande son comportait des morceaux de rock et qui interprète en 1987 le stupéfiant personnage de gangster sadomaso se soûlant à l’oxygène dans Blue Velvet de David Lynch.

Hopper comme Edward Hopper, dont la Tate Modern Gallery à Londres expose une rétrospective, peintre réaliste de l'inconscient, qui a ignoré la révolution de l’Ecole de New York, pour qui seul compte l'instant, l'atmosphère de l'instant et dont les peintures, clichés de l'imaginaire américain, sont des instantanés dans lesquels ils ne se passent rien, et ne peignent rien d'autre que le moment qui précède celui où se révèleront les perversions et les crimes.

Edward Hopper a fasciné bon nombre de cinéastes et inspiré notamment David Lynch. David Lynch qui puise dans Hopper ce goût pour les mondes étranges et obscurs derrière les apparences où l’âme est violentée.

La boucle est bouclée.


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=