Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Timber Timbre
Timber Timbre  (Full Time Hobby / PIAS)  octobre 2010

La musique folk n'en n'est plus à une étrangeté près. Timber Timbre, trio canadien passé entre les mailles du filet jusqu'ici, en apporte une preuve aussi lumineuse qu'inclassable. Emmenés par l'épatant singer/songwriter Taylor Kirk, ils s'affranchissent des codes musicaux du genre pour pondre un troisième album en forme d'objet musical non identifié.

Sorti il y un an déjà outre-atlantique, Timber Timbre intrigue instantanément. Est-ce la voix ensorcelante de Taylor Kirk - quelque part entre la sensibilité rocailleuse de M.Ward et le vibrato lyrique et profond de Richard Hawley -, l'atmosphère envoûtante que le groupe tisse autour de cette dernière, ou encore l'agréable impression que le groupe n'en fait qu'à sa tête (tendance Devendra Banhart) ? Toujours est-il que Timber Timbre distille dans nos oreilles un agréable goût de reviens-y.

Ambiance feutrée, compositions tenant sur un fil mélodique simplissime mais brillant - "Lay Down In The Tall Grass" en est l'exemple le plus éclatant -, titres lancinants et distillant très peu d'informations (Timber Timbre se rapproche en cela d'une version organique de The XX) : une douceur apaisante émane du disque, et la magie opère. Le folk habité des canadiens s'étire en longueur, les titres déroulent un fil d’Ariane, prennent le temps de poser leur atmosphère, répètent jusqu'à plus soif des gimmicks faits de peu de choses mais tellement addictifs. L'auditeur se retrouve emporté dans une lente et calme descente d'un long fleuve ténébreux.

On songe par-ci par-là à Bright Eyes ("We'll Find Out") ou Tindersticks ("I Get Low"). Mais, dans un style assez similaire (folk minimaliste), c'est Bon Iver dont l'ADN se rapproche le plus de celui de nos canadiens. Si l'on n'avait pas été totalement conquis par For Emma, For Ever Ago (premier album multi-encensé du groupe de Justin Vernon), Timber Timbre s'installe lui chaque jour un peu plus sur notre platine, les chansons tissant lentement mais sûrement leur toile dans notre esprit.

Bien loin de la candeur souvent barbante des divers essais folk actuels, l'album recèle un côté obscur parfaitement assumé. Il flotte tout au long de ce disque un parfum d'étrangeté fort troublant : Timber Timbre oscille entre une noirceur des plus âpres ("Magic Arrow" et "Trouble Comes Knocking" sonnent comme la bande son d'une sinistre fin de soirée trop arrosée) et une légèreté toute cinématographique ("Demon Host" en apesanteur, "No Bold Villain", "We'll Find Out").

Disque épuré et reposant, transportant l'auditeur d'un paysage à l'autre, Timber Timbre évite l'écueil de la préciosité (Antony Hogarty, si tu nous entends...). Sous ses airs arides (les arrangements tiennent en un clavier hanté, une basse caverneuse et une guitare dénuée de fioritures), cet album cache une flopée de mélodies en forme d'oasis qui continuent de vous obséder longtemps après la dernière note. Qu'on aime ou pas, on ne peut rester insensible à cette musique. En cela, les canadiens gagnent haut la main leur pari.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Creep On Creepin'On de Timber Timbre
La chronique de l'album Hot Dreams de Timber Timbre
La chronique de l'album Sincerely, Future Pollution de Timber Timbre
Timber Timbre en concert au Festival Les Nuits de l'Alligator 2011 (lundi 21)
Timber Timbre en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Dimanche
Timber Timbre en concert au Festival La Route du Rock #25 (vendredi 14 août 2015)
Timber Timbre en concert au Festival Nancy Jazz Pulsations #44 (édition 2017)
L'interview en VO de Timber Timbre(mercredi 19 février 2014)
L'interview de Timber Timbre (mercredi 19 février 2014)


En savoir plus :
Le site officiel de Timber Timbre
Le Myspace de Timber Timbre
Le Facebook de Timber Timbre
Le blog de Pierre


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=