Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Black Box Revelation - Triggerfinger - The Wankin' Noodles
La Maroquinerie  (Paris)  lundi 11 octobre 2010

Soirée rock à la Maroquinerie, soirée repère pour les guitaristes. Le premier groupe The Wankin' Noodles commençait punk-ement. Un grand duduche, brun, gesticulant. Gloutons et un peu brouillons, les The Wankin' Noodles étaient parfaits en introduction. La bouche trop ouverte à gober les mouches, le chanteur aurait-il chercher à nous laisser bouche bée ? Désolé ! Pas encore assez convaincant.

C'est le tour des Triggerfinger, on passe aux choses sérieuses. Trois musiciens qui ont la trempe nous font face. A gauche, le chanteur guitariste, Ruben Block, au centre le batteur frénétique, Mario Goossens, à droite le bassiste à la silhouette développée, Paul van Bruystegem. Parfait trio démocratique. Du rock, du blues et de la sensualité. Ruben Block parfaitement cintré dans un costume gris, transpirait la folie de Dennis Hopper. Chevelure grise et yeux de braise. Et téméraire pour prendre quelques risques à grimper sur un ampli. On peut compter sur le tempo de furieux de Mario Goossens qui irradie la joie, un sourire au milieu du visage. Et laisser Monsieur Paul garder toute sa mesure. Classe, distinction et comme un vent sensuel qui s’est levé dans la salle du sous sol.

The Black Box Revelation ont de la peine au départ à trouver leur place, intimidés et un peu hésitants, les deux musiciens ne sont pourtant pas des débutants. Jan Paternoster au chant et à la guitare et Dries Van Dijck à la batterie. Leur public les attend au tournant. Il est en fait, plutôt confiant et est prêt à en découdre au premier riff de guitares un peu ravageuse. Cela ne se fait pas attendre, le groupe a trouvé ses marques.

Dès le deuxième morceau, quelques allumés sont à se bousculer avec bonne humeur. Ils sautent sur la scène pour plonger sur les gens. Attention, ce n’est pas tout à fait plein quand même. Il semble qu’il n’y ait aucune victime à déplorer. Une s’est peut-être mordue la langue, quelqu’un a peut-être perdu ses clés. C’est assez incroyable de voir tant d’empressement, d’excitation tapageuse pour The Black Box Revelation. Ils restent à bonne distance, ne parlant pas, plus concentrés sur leur instrument qu’affolés par les cris et les appels de leur jeune public. Du concert qui transpire où toute la fosse se tombe dans les bras. C’est le jeu de guitare de Paternoster qui provoque ce frétillement extatique. Ils ont la recette, ils travaillent et ont trouvé la reconnaissance. Tout va bien pour eux, merci.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Set your head on fire de The Black Box Revelation
La chronique de l'album Silver Threats de The Black Box Revelation
The Black Box Revelation en concert au Fil (8 avril 2009)
The Black Box Revelation en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
The Black Box Revelation en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
The Black Box Revelation en concert à Aéronef (samedi 9 octobre 2010)
The Black Box Revelation en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
The Black Box Revelation en concert au Festival Rock en Seine 2011 (samedi 27 août 2011)
La chronique de l'album All this dancin' around de Triggerfinger
Triggerfinger en concert au Festival Les Nuits de l'Alligator 2010 (mercredi 24)
Triggerfinger en concert à Oeno Music Festival #2 (édition 2015)

En savoir plus :
Le Myspace de The Black Box Revelation
Le site officiel de Triggerfinger
Le Myspace de Triggerfinger
Le Myspace de The Wankin' Noodles


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

The Black Box Revelation (11 octobre 2010)
The Black Box Revelation (14 décembre 2009)


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=