Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Black Box Revelation - Triggerfinger - The Wankin' Noodles
La Maroquinerie  (Paris)  lundi 11 octobre 2010

Soirée rock à la Maroquinerie, soirée repère pour les guitaristes. Le premier groupe The Wankin' Noodles commençait punk-ement. Un grand duduche, brun, gesticulant. Gloutons et un peu brouillons, les The Wankin' Noodles étaient parfaits en introduction. La bouche trop ouverte à gober les mouches, le chanteur aurait-il chercher à nous laisser bouche bée ? Désolé ! Pas encore assez convaincant.

C'est le tour des Triggerfinger, on passe aux choses sérieuses. Trois musiciens qui ont la trempe nous font face. A gauche, le chanteur guitariste, Ruben Block, au centre le batteur frénétique, Mario Goossens, à droite le bassiste à la silhouette développée, Paul van Bruystegem. Parfait trio démocratique. Du rock, du blues et de la sensualité. Ruben Block parfaitement cintré dans un costume gris, transpirait la folie de Dennis Hopper. Chevelure grise et yeux de braise. Et téméraire pour prendre quelques risques à grimper sur un ampli. On peut compter sur le tempo de furieux de Mario Goossens qui irradie la joie, un sourire au milieu du visage. Et laisser Monsieur Paul garder toute sa mesure. Classe, distinction et comme un vent sensuel qui s’est levé dans la salle du sous sol.

The Black Box Revelation ont de la peine au départ à trouver leur place, intimidés et un peu hésitants, les deux musiciens ne sont pourtant pas des débutants. Jan Paternoster au chant et à la guitare et Dries Van Dijck à la batterie. Leur public les attend au tournant. Il est en fait, plutôt confiant et est prêt à en découdre au premier riff de guitares un peu ravageuse. Cela ne se fait pas attendre, le groupe a trouvé ses marques.

Dès le deuxième morceau, quelques allumés sont à se bousculer avec bonne humeur. Ils sautent sur la scène pour plonger sur les gens. Attention, ce n’est pas tout à fait plein quand même. Il semble qu’il n’y ait aucune victime à déplorer. Une s’est peut-être mordue la langue, quelqu’un a peut-être perdu ses clés. C’est assez incroyable de voir tant d’empressement, d’excitation tapageuse pour The Black Box Revelation. Ils restent à bonne distance, ne parlant pas, plus concentrés sur leur instrument qu’affolés par les cris et les appels de leur jeune public. Du concert qui transpire où toute la fosse se tombe dans les bras. C’est le jeu de guitare de Paternoster qui provoque ce frétillement extatique. Ils ont la recette, ils travaillent et ont trouvé la reconnaissance. Tout va bien pour eux, merci.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Set your head on fire de The Black Box Revelation
La chronique de l'album Silver Threats de The Black Box Revelation
The Black Box Revelation en concert au Fil (8 avril 2009)
The Black Box Revelation en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
The Black Box Revelation en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
The Black Box Revelation en concert à Aéronef (samedi 9 octobre 2010)
The Black Box Revelation en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
The Black Box Revelation en concert au Festival Rock en Seine 2011 (samedi 27 août 2011)
La chronique de l'album All this dancin' around de Triggerfinger
Triggerfinger en concert au Festival Les Nuits de l'Alligator 2010 (mercredi 24)
Triggerfinger en concert à Oeno Music Festival #2 (édition 2015)

En savoir plus :
Le Myspace de The Black Box Revelation
Le site officiel de Triggerfinger
Le Myspace de Triggerfinger
Le Myspace de The Wankin' Noodles


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

The Black Box Revelation (11 octobre 2010)
The Black Box Revelation (14 décembre 2009)


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=