Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Klaxons
Surfing the Void  (Because Music)  août 2010

Retour explosif des fluokids Londoniens, trois ans après le succès planétaire de leur premier opus. Auréolés d’un Mercury Prize mérité (mais source de pression supplémentaire) et porte-drapeaux proclamés du phénomène éphémère New Rave, le trio (devenu quatuor pour l’occasion) a dû faire face à une forte attente pour donner une suite digne à Myths Of the Near Future.

C’est donc renforcé par l’arrivée du batteur musclé Steffan Halperin que le groupe s’est mis à l’ouvrage... et du boulot, il en aura fallu : trois ans d’expérimentations diverses, de projets parallèles, l’éviction de leur producteur, pour retrouver l’envie et le plaisir de rejouer sérieusement ensemble.

On passe rapidement sur la pochette discutable (même si je n’ai rien contre la race féline, ce n’est décidément pas en proposant ce type de photo montage potache que l’on va freiner la dématérialisation de la musique !) pour rentrer dans le vif du sujet. Pas de préliminaires : dès les premières notes de l’impeccable single "Echoes", nous voilà replongés avec délectation dans l’univers des Klaxons, comme si nous les avions quittés la veille. Même gros son, mêmes harmonies vocales hauts perchées, claviers omniprésents et batterie puissante. Voilà de quoi convaincre le plus critique des détracteurs. Pas à dire, si le reste de l’album est de la même veine, on tient un des disques de l’année.

Plus on avance et plus les morceaux apparaissent denses et de construction complexe (amateurs de finesse et de simplicité, passez vite votre chemin), tant et si bien que l’on est parfois submergé et un peu dérouté par l’empilement des couches sonores. La production puissante de Ross Robinson (Sepultura, Slipknot, At The Drive In figurent sur le tableau de chasse du Monsieur) n’y est sans doute pas étrangère.

Non contents de rester sur leur (déjà large) créneau Electro / (Heavy) Rock, ils se payent le luxe d’empiéter sur les sombres plates bandes de Depeche Mode (l’intro planante du convenu "Venusia") ou se laissent glisser vers un rock psychédélique qui leur va bien (le bien nommé "Extra Astronomical").

Pourtant, passé l’intensité du début, le milieu de l’album ne propose plus guère de surprises. Le groupe déroule, semble se reposer sur ses acquis en proposant un peu toujours la même recette. Ne faisons pas la fine bouche, on ne parle pas ici de soupe (la plupart des titres feraient pâlir de jalousie pas mal de formations) mais l’ensemble dégage un sentiment de force (un peu trop) tranquille. Heureusement, la fin du disque, toute en puissance (l’enchaînement implacable "Twin Flames" / "Flashover" / "Future Memories"), efface les derniers doutes et finit d’asseoir la bande dans la petite famille de ceux qui comptent.

Le groupe souffle ainsi le chaud et le froid, en soignant introduction et conclusion (une bonne vieille technique rédactionnelle pour zappeurs pressés) et sans trop forcer leurs talents, remporte allègrement le morceau, en dix titres expéditifs et 38 minutes chrono.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Myths of the near future de The Klaxons
Klaxons parmi une sélection de singles (décembre 2007)
Klaxons en concert au Festival Les Inrocks 2006
Klaxons en concert au Festival Les Trans 2006 (Vendredi)
Klaxons en concert à Virgin Megastore (2 février 2007)
Klaxons en concert au Festival Les Volcaniques de Mars 2007
Klaxons en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (dimanche)
Klaxons en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Klaxons en concert au Festival Rock en Seine 2009 (dimanche 30 août 2009)
Klaxons en concert au Festival International de Benicàssim #16 (samedi 17 juillet 2010)
Klaxons en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - vendredi
Klaxons en concert au Festival We Love Green #2 (édition 2012)
Klaxons en concert au Festival We Love Green #2 (édition 2012) - Samedi 15 septembre

En savoir plus :
Le site officiel de Klaxons
Le Myspace de Klaxons


LaBat’         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=