Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Florent Marchet
Courchevel  (Pias Recordings)  octobre 2010

Les chansons de Florent Marchet définissent le paradigme de la pop française : mini-symphonies élégantes accompagnant des paroles spontanées, dont le sens se précise après plusieurs écoutes.

Dans Courchevel, de petites histoires sentimentales et familiales sont interprétées avec ironie : l’inquiétude du narrateur y est comme feinte ; il parle des préoccupations dérisoires d’une bourgeoisie dont il ne peut se défaire. La seule façon de résister à un système, c’est de le dynamiter de l’intérieur, en n’ayant l’air de rien.

Quelques descriptions suffiront à faire le démontage d’une classe où dominent de grandes constantes : l’ennui provincial pour ceux qui veulent toujours être ailleurs ; l’accumulation incessante d’objets futiles toujours remplaçables ; les espoirs déçus en contrepoint des névroses recommencées ; les grandes maisons vides après le départ des enfants ; ou encore les problèmes des adolescents narcissiques qui ne savent pas grandir, s’enfermant dans leurs grandes illusions et leurs petites propriétés. Par exemple des paroles comme les suivantes : "Mince la vie passe trop vite / les gosses sont déjà loin / quel est le prix du mérite / et une famille c’est combien ?" disent beaucoup plus entre les mots que tout ce qui se veut directement explicite.

A partir de cette technique de l’ellipse se construit un album singulier, qui a en plus le mérite d’une bonne production musicale, du même niveau que les EP de La Fiancée que Marchet a lui-même produit. Ce dernier album du chanteur français complète vraisemblablement le projet qu’il a mis en place avec l’écrivain Arnaud Cathrine en 2008 avec Frère Animal : ce livre musical racontant la vie de salariés d’une entreprise improbable (une société industrielle nautique imaginaire), selon le mode de la satire, où ce qui s’exprimait en creux révélait les violences symboliques d’un domaine a priori inattaquable. Mais Courchevel prend ses distances avec une critique au vitriol : il s’agit avant tout de beaux arrangements musicaux − "Benjamin" et "L’eau de rose" en sont les plus beaux titres. Le duo avec Jane Birkin, "Roissy", quant à lui, est un sommet d’humour noir, que je vous laisse découvrir par vous-même.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Gargilesse de Florent Marchet
La chronique de l'album Rio Baril de Florent Marchet
La chronique de l'album Frère animal de Arnaud Cathrine - Florent Marchet
La chronique de l'album Bambi Galaxy de Florent Marchet
La chronique de l'album Frère Animal (Second Tour) de Arnaud Cathrine & Florent Marchet
Florent Marchet en concert à La Cigale (5 novembre 2004)
Florent Marchet en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (dimanche)
Florent Marchet en concert au Café de la Danse (10 décembre 2008)
Florent Marchet en concert à ACB Scène Nationale (dimanche 16 décembre 2012)
L'interview de Florent Marchet (29 novembre 2004)
L'interview de Florent Marchet - première partie (13 décembre 2006)
L'interview de Florent Marchet - deuxième partie (13 décembre 2006)
L'interview de Florent Marchet (avril 2007)
L'interview de Florent Marchet (2 décembre 2008)
L'interview de Florent Marchet (dimanche 16 décembre 2012)
L'interview de Arnaud Cathrine & Florent Marchet (septembre 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Florent Marchet
Le Soundcloud de Florent Marchet
Le Myspace de Florent Marchet
Le Facebook de Florent Marchet


David Falkowicz         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Florent Marchet (2 décembre 2008)


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=