Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Agnes Obel
Philarmonics  (PIAS Recordings)  octobre 2010

Son look de jeune fille stricte sur la pochette de son disque contraste étonnament avec l'air insouciant, quasi juvénile de cette jeune fille aux longs cheveux blonds souriante que l'on découvre lorsqu'on la rencontre.

Son album est exactement pareil. Une musique froide et stricte de prime abord mais qui surprend au final par son côté chaleureux et intimiste.

Les ballades de cette Danoise vivant à Berlin sont effectivement plutôt austères, pourtant la chaleur de la voix, notamment grâce à une production très aboutie usant de quelques ficelles bien dosées (réverb, choeurs, voix doublée, etc.) et le piano donnent parfois l'impression que la demoiselle chante au coin du feu rien que pour vous.

Ses mélanges de pop, de sonates et de ballades à la Satie sont efficaces, il faut le reconnaitre et quelques mélodies sont franchement agréables à l'oreille comme ce petit intermède instrumental "Louretta" qui rappelle fortement le "Waltzinblack" des Stranglers, l'élégant "Riverside", une reprise de John Cale, "Close Watch", assez réussie bien qu'un peu trop "new wave" ou encore "Over the hill", minimaliste et gentiment mélancolique avec ses accords de piano simples et ses cordes qui viennent renforcer une voix d'apparence fragile.

Les cordes d'ailleurs, parlons-en. L'album s'intitulant Philarmonics, on s'attendait sans doute à un peu plus de fond dans les arrangements. Au lieu de cela, les cordes sont réparties parcimonieusement sur l'ensemble de l'album sans jamais paraître émaner d'un orchestre philarmonique. Le titre de l'album est tout simplement celui d'une des chansons. Ceci dit, il n'en demeure pas moins que ces arrangements sont eux aussi à l'image de l'ensemble de l'album, élégants, pas dérangeants et au contraire très agréables pour qui veut se lover dans ce disque comme un chat dans son panier.

Du déjà-vu sur chacune des pistes qui composent l'album en fait, mais du déjà-vu malin, voire malicieux, qui rend chaque titre de Obel un peu universel. On a l'impression que chaque titre nous parle car il évoque forcément quelque chose en nous de déjà entendu. Si on ajoute à cela l'élégance des mélodies et la belle voix de Agnes Obel et la qualité de la réalisation sans faille, cela donne effectivement un album plaisant, à placer à côté de An Pierlé ou de Anna Ternheim. Une belle folk, jouée par de belles filles aux beaux cheveux blonds, touchante sans être totalement émouvante, mais suffisament plaisante pour y revenir de temps en temps. Et dans le genre, Obel est plutôt en bonne place sur le podium.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Aventine de Agnes Obel
La chronique de l'album Citizen of Glass de Agnes Obel
Agnes Obel en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Samedi
Agnes Obel en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - dimanche
Agnes Obel en concert au Festival Europavox 2017 - Vendredi 30 juin

En savoir plus :
Le site officiel de Agnes Obel
Le Bandcamp de Agnes Obel
Le Soundcloud de Agnes Obel
Le Facebook de Agnes Obel<


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Agnes Obel (2 septembre 2010)


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=