Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Biffy Clyro
Only Revolutions  (14th Floor Records)  octobre 2010

Biffy Clyro est un groupe de rock Ecossais. Il est composé des jumeaux Johnston (James à la basse et Ben à la batterie) et de Simon Neil au chant et à la guitare. Ils existent et font des concerts depuis 1998. Ils sont peu connus en France, mais ont déjà été repérés en première partie de Muse au Parc des Princes.

La musique de Biffy Clyro est ambitieuse et mélange agressivité et délicatesse. Pour ce nouvel album,  le groupe s'est ouvert. Les arrangements sont plus pop. C'est toujours agressif mais moins rentre-dedans que le précédent.

Le titre "The Captain" a des envolées lyriques avec des violons et des cuivres, mais cela reste discret. Cela n'a pas la grandiloquence d'un hymne à la Arcade Fire mais cela aide le morceau à monter en puissance tout en subtilité. Il en est de même avec le second titre, "That Golden Rule" qui allie ces mêmes envolées lyriques avec un rythme métallique venu des enfers. Je ne pouvais pas chroniquer cet album sans signaler la présence de Josh Homme de Queens Of The Stone Age à la guitare sur le titre "Bubbles" (ce n'est pas du tout en rapport avec sa présence sur cet album que j'ai choisi de chroniquer ce disque).

Certains titres vont flirter avec le Metal comme "Cloud Of Stink". Sinon il s'agit d'un gros rock / Power Pop survitaminé avec des accents à la Foo Fighters. Des fûts martelés sur des guitares acérées et des mélodies enivrantes. Ils clôturent le disque avec une version acoustique de "Moutains" (qui existe en version électrique dans le même album), juste au piano/voix ; ils démontrent qu'ils ne sont pas que des bêtes de scènes brutales et qu'ils peuvent mettre en avant le songwriting et les chœurs dans un style très épuré (comme l'avait fait Nirvana en son temps avec l'Unplugged In New-York).

Seul point négatif pour moi, l'artwork de ce Cd est vraiment horrible. On dirait une mauvaise copie d'un passage d'un clip de Pink Floyd ou des films de Kusturica qui met toujours un morceau de tissu qui vole à un moment dans son montage. Mais cela est rattrapé par le fait que le batteur ait le logo de l'alliance Rebelle (Star Wars) tatoué sur l'épaule.

L'édition Française de l'album contient un DVD avec des vidéos de l'enregistrement du disque.

Les mélodies ont une apparente tranquillité, quand Neil chante (ou hurle), les jumeaux font les chœurs pour donner une touche délicate, mais c'est pour mieux nous tromper car sous le capot de Biffy Clyro, il y a un énorme et puissant moteur qui fonctionne à grands coups de rythmique virile et de sons de guitares écorchés. Au-delà du cliché "fragilité/force", le plus américain des groupes Ecossais nous fait plutôt une démonstration de puissance et de subtilité, d'intensité et de classe. Et dire que j'ai failli ne jamais écouter ce groupe par ce que je trouvais le nom un peu naze ! En fait Biffy Clyro joue dans la cour des grands et n'a pas à pâlir de la comparaison avec un Weezer ou un Foo Fighters.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Vertigo of Bliss de Biffy Clyro
La chronique de l'album Infinity land de Biffy Clyro
La chronique de l'album Revolutions - Live at Wembley de Biffy Clyro
La chronique de l'album Opposites de Biffy Clyro
Biffy Clyro en concert au Nouveau Casino (17 septembre 2004)
Biffy Clyro en concert à La Boule Noire (28 février 2005)
Biffy Clyro en concert à La Boule Noire (28 février 2005) - 2ème
Biffy Clyro en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (jeudi)
Biffy Clyro en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Biffy Clyro en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
Biffy Clyro en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
Biffy Clyro en concert au Bataclan (mercredi 6 mars 2013)
Biffy Clyro en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #26 (édition 2014) - dimanche
Biffy Clyro en concert à Download Festival
Biffy Clyro en concert à Download Festival #1 (édition 2016)
L'interview de Biffy Clyro (février 2005)
L'interview de Biffy Clyro (mars 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Biffy Clyro
Le Myspace de Biffy Clyro


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Biffy Clyro (15 mars 2008)


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=