Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Inrocks Black XS 2010 (Jour 2 : jeudi 4)
The Acorn - John Grant - Beach House - Midlake  (La Cigale, Paris)  jeudi 4 novembre 2010

Seconde date du Festival Les Inrocks, cette soirée à La Cigale consacrée aux artistes de l'excellent label Bella Union a de quoi faire saliver : les sympathiques canadiens de The Acorn, la révélation / résurrection 2010 John Grant - dont le merveilleux Queen Of Denmark restera quoi qu'il arrive (au hasard, un concert frustrant) une des sensations de l'année -, la splendide électro-pop lunaire de Beach House, et les américains Midlake, figure majeure du rock indé des années 2000 auteurs notamment de l'inoubliable The Trials Of Van Occupanther il y a quatre ans. Seule crainte alors que nous pénétrons dans la Cigale : la prometteuse montagne allait-elle accoucher d'une souris ?

Pour avoir déjà assisté à plusieurs soirées du Festivals des Inrocks les années passées, on sait à quoi d'attendre : des sets courts et qui nous laissent souvent sur notre faim. Mais la qualité des artistes présentés ce soir semble apte à nous faire mentir. Affiche chargée oblige, il est 19h quand The Acorn monte sur scène. On connait peu ces canadiens précédés d'une très bonne réputation. Leur folk-rock tantôt intimiste tantôt plein d'entrain - bien qu'un peu austère par moments - s'avère être une bonne surprise. Interprétée avec deux batteries, leur musique alterne entre titres lancinants à l'ambiance feutrée avec roulement sur les toms, et chansons plus tendues faisant la part belle aux guitares frénétiques. Pas renversant, mais parfait pour s'échauffer en vue des plats de résistance.

Après un rapide changement de plateau (et pour cause : un clavier, un synthé, un micro, et puis c'est tout), le grand et barbu John Grant s'affiche devant nous. Dès le début de son récital, la partie se présente mal : l'américain annonce qu'il va se faire peu bavard vu le peu de temps à sa disposition pour chanter. Accompagné d'un seul clavier, on sent également que la magie des arrangements de l'album va être compliquée à retranscrire. Debout les bras ballants derrière son micro, John Grant interprète à la file ses chansons : "Marz", "Where Dreams Go To Die", "It's Easier", "Queen Of Denmark", "Sigourney Weaver".

Sa voix et la qualité des compositions sauvent le set. Pour le reste, on peut être déçu : 25 minutes d'un show minimaliste, pas de "TC And Honeybear" dans la setlist, un synthé miteux et des versions dénudées ne rendant pas grâce à ses splendides compositions. Tout ceci ne nous empêchera pas de continuer à chérir son album à sa juste valeur, mais pour ce soir, comme disait l'autre : "C'est un peu court, jeune homme".

Déjà croisés cet été au festival Pukkelpop, on se doutait un peu que les américains de Beach House seraient davantage dans leur élément dans le cadre plus intimiste de La Cigale. Ils réalisent un concert parfait, émaillé de bijoux électro-pop ("Better Times", "Walk In The Park", "Silver Soul", "Take Care", "Used To Be", "Zebra"). Les titres de leur excellent dernier album (Teen Dream) fascinent. Les nappes de synthé s'entremêlent à la perfection, créant un tapis sonore ondulant sur lequel les lignes de chant de Victoria Legrand atteignent des sommets de beauté. Alex Scally bondit autant que possible sur sa chaise, tissant d'irrésistibles ritournelles avec sa six cordes gorgée de réverb. La magie opère : atmosphérique, mélancolique, cotonneuse et lumineuse, la magnifique dream pop de Beach House prend au corps, fait rêver et emporte ailleurs. Même l'étrange secoué de tignasse de madame ne contrecarra pas notre bonheur.

La grande incertitude de la soirée concernait Midlake, dont le dernier The Courage Of Others a quelque peu refroidi nos ardeurs. Fort intelligemment, les américains - vêtus et barbus ce soir comme des clones 70's - jonglent entre les meilleurs titres du nouvel album ("Acts Of Man", "Winter Dies") et des extraits du classique The Trials Of Van Occupanther ("Young Bride", "Roscoe", "Branches", "Head Home").

Empruntant un sentier beaucoup plus rock que sur disque, les sept Midlake - ça en fait du peuple sur scène - séduisent. La finesse de leurs compositions transparaît avec encore plus d'éclat sur scène. Interprétant leurs morceaux avec énergie et proposant des arrangements parfaitement ciselés (duos de flûte traversière, joutes entre quatre guitaristes pas manchots pour un sou, subtiles lignes de clavier), les américains éteignent nos doutes et font taire leurs détracteurs. Et lorsqu'ils invitent sur scène Jason Lytle, le héros indé ultime (leader de feu Grandaddy), pour une reprise de "AM 180" (titre présent sur Under The Western Freeway, premier album de Grandaddy), l'affaire est définitivement pliée. Seule ombre au tableau : des structures et des parties de chant souvent proches d'un titre à l'autre. Mais ceci ne gâche aucunement notre plaisir : on ressort de la Cigale comblé.

L'alléchante affiche a donc presque tenu ses promesses : malgré la semi-déception John Grant, on retiendra avant tout de cette soirée la magie de Beach House et la somptueuse maîtrise de Midlake.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

The Acorn en concert au Festival Radar #5 (jeudi 10 septembre 2009)
La chronique de l'album Queen Of Denmark de John Grant
##Beach House#
La chronique de l'album Bamnan and Slivercork de Midlake
La chronique de l'album The trials of Van Occupanther de Midlake
La chronique de l'album The Courage of Others de Midlake
Midlake en concert au Festival Les Inrocks 2006
Midlake en concert au Festival Le Rock dans tous ses Etats 2007 (samedi)
Midlake en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (vendredi 16)
Midlake en concert au Grand Mix (jeudi 15 avril 2010)
Midlake en concert au Festival Beauregard #6 (édition 2014)
Midlake en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - vendredi
L'interview de Midlake (16 avril 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de The Acorn
Le Myspace de The Acorn
Le site officiel de John Grant
Le Myspace de John Grant
Le site officiel de Beach House
Le Myspace de Beach House
Le site officiel de Midlake
Le Myspace de Midlake
Le blog de Pierre


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=