Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tindersticks
Le Grand Théâtre  (Angers)  mardi 2 novembre 2010

Après un week-end sur les bords de Loire, profitant de couleurs de l'automne, l'occasion était trop belle de rester une journée supplémentaire afin d'assister au concert donné par les Tindersticks dans la cité angevine. Organisé par le Chabada, la salle rock d'Angers, Stuart Staples et ses compères étaient programmés au Grand Théâtre, un cadre qui d'après les organisateurs convenait mieux à la musique élégante et érudite des Tindersticks, aux atmosphères feutrées de leurs chansons.

Après un verre de coteaux du Layon, accompagné de la plus charmante jeune femme de la soirée, il est temps de se diriger vers le lieu du concert. Ce soir-là, un crachin persistant mouille les pavés des rues piétonnes, et c'est une place du Ralliement défigurée par les travaux qu'il faut traverser pour accéder à l'entrée du théâtre. Le lieux est somptueux, un petit théâtre à l'italienne d'environ 700 places, avec trois balcons, une coupole peinte par Lenepveu autour du thème des quatre éléments, une Vénus à la toilette veille sur la salle. Le concert est prévu à 20h30, le parterre et les balcons se remplissent doucement, un personnel attentif oriente les spectateurs vers leur fauteuil tendu de velours rouge. La salle est pleine et bruisse des conversations avant le concert. Mais le public n'aura pas à attendre longtemps puisque les Tindersticks entrent en scène avec seulement cinq minutes de retard par rapport à l'horaire prévu.

Les sept musiciens semblent détendus. Une fois n'est pas coutume, Stuart Staples, cheveux gris courts, les yeux bleus délavés, en jeans, chemise blanche et gilet brun sourit. Le lieu semble lui convenir. La scène est couverte d'instruments : orgues, guitares, percussions, une batterie, un harmonium... Après un bref salut, il est temps que les lumières s'éteignent.

Les Tindersticks ne sont pas de grand communicants, Stuart Staples chante les yeux fermés, à la fin de presque chaque morceau, il sussure un "Thank you !" un peu sourd dans le micro. Le public est sous le charme de cette voix à la texture de velours. Le son se met bien vite en place, et dès le second morceau, sur un "Keep You Beautiful" doux et élégant où les voix se superposent, chaque instrument est à sa place.

Le concert est très équilibré entre morceaux anciens et nouveaux. Parmi les nouveaux morceaux, on retiendra le jazzy et expérimental "Falling Down A Mountain", "Peanuts" demandé à cor et à cri par mon voisin ou l'enjoué "Black Smoke" sur lequel le public tape dans les mains. Pour les anciens morceaux, des versions magnifiques se succèdent de "Bathtime", "Dying Slowly" ou "A Night In".

Durant toute cette première partie, Andy Nice à gauche de la scène, qui parfois troque son violoncelle pour un sax, et Neil Fraser aux guitares, à droite, couvent les premiers rangs de sourires très doux. Avant le rappel, Stuart Staple, très souriant remercie le public d'avoir accueilli les Tindersticks en un si beau lieu. Les applaudissements sont nourris. En rappel, le public s'emballe pour "Can We Start Again ?" et succombe aux notes de "City Sickness". Puis les Tindersticks reviennent une seconde fois pour interpréter en final un "Tiny Tears" toujours aussi émouvant. Ils tardent un peu à quitter la scène, applaudissent le public, debout, qui les acclame avec ferveur.

A la sortie du concert, chacun semble heureux, détendu, rasséréné. Comme souvent, ce concert des Tindersticks a été une parenthèse de grâce et d'émotion arrachée au temps. Mieux équilibré que le concert parisien, conclu par un "Tiny Tears" auquel le public parisien n'avait pas eu droit, la date d'Angers fut splendide, d'autant que les conditions en étaient idéales. Quant à Stuart Staples, il semble, depuis cette tournée, beaucoup plus serein qu'auparavant, plus souriant, plus chaleureux. Grand bien lui fasse, grand bien nous fasse aussi.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Waiting for the moon de Tindersticks
La chronique de l'album The hungry saw de Tindersticks
La chronique de l'album Falling down a mountain de Tindersticks
Tindersticks en concert à La Cigale (26 septembre 2003)
Tindersticks en concert à Folies Bergères (5 mai 2008)
Tindersticks en concert au Festival La Route du Rock 2008
Tindersticks en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Samedi
Tindersticks en concert à Splendid (jeudi 11 octobre 2012)
Tindersticks en concert au Fil (dimanche 14 octobre 2012)
Tindersticks en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2016 - du vendredi au dimanche
Tindersticks en concert au Festival La Route du Rock #26 (samedi 13 août 2016)
L'interview de Tindersticks (janvier 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Tindersticks
Le Myspace de Tindersticks


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=