Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Isobel Campbell & Mark Lanegan
Hawk  (Cooperative Music)  août 2010

Tout avait commencé il y a trois albums de cela. Un peu comme une blague, un truc improbable. Rendez-vous compte la belle et douce Isobel en duo avec la brute épaisse Mark.

Cela avait donné un premier album surprenant, entre pop évanescente et blues rugueux. Un album superbe et touchant que Lanegan n'avait pas forcement pris le temps de défendre tout le temps sur scène avec Campbell, renforçant l'idée de groupe éphémère et du plaisir de la rencontre unique, de l'instant de grâce le temps d'un album.

Et puis contre toute attente, un deuxième album avait vu le jour et le duo commençait alors à ressembler à un véritable groupe, (courte) tournée à la clé. Tout aussi bon que le premier, le duo semblait suivre une ligne musicale tracée d'avance. Lui dans le rôle du beau crooner ténébreux, elle dans celui de l'ingénue pop, distillant ensemble des ballades belles à pleurer, jetant le chaud et le froid dans une joute vocale magnifiquement mise en valeur par une orchestration évitant les clichés country blues, les grosses guitares grasses et faisant plus volontiers place aux cordes et surtout, donc, aux voix.

On commençait alors à croire que ce groupe nous ferait encore frisonner et on ne se trompait pas puisque Hawk arrive sur nos platines et qu'il est... pareil que les autres, à quelque chose près. On a donc plein de raisons d'adorer mais la redite, inévitable (?), peut aussi lasser tant le disque tourne à l'exercice de style, même si on est encore parcouru de quelques émotions à l'écoute de ces titres country blues, même s'ils s'avèrent moins inventifs qu'on l'aurait souhaité. Ainsi "You won't let me down", par ailleurs réussi, rappelle un célèbre Unplugged de Nirvana, tandis que "To hell and back again", lui, se tourne vers l'univers de Mazzy Star, la voix sexy de Campbell faisant des merveilles. Lanegan sort aussi de sa guitare quelques blues bien sentis à faire pâlir Björn Berge, autre costaud du genre, comme l'inquiétant "Snake song" adouci par le discret choeur de Campbell.

On ne peut pas réellement dire que ce disque est moins bien fait ou moins efficace que ses prédécesseurs mais l'effet de surprise des deux premiers albums passé, on aurait sans doute voulu plus de ce duo de choc là où ils se satisfont d'assurer un savoir-faire ancestral, celui hérité du blues américain et de la pop anglaise, empilant les clins d'oeil et les références tout au long du disque pour conclure sur un gospel pas forcément très convaincant.

Les amateurs du genre continueront à apprécier ces mélodies douces-amères arrangées au cordeau, et sans doute que Hawk est également un bon disque pour faire connaissance avec le duo, les autres préfèreront les deux premiers albums, car comme le laissent entendre Campbell et Lanegan en jouant "à la manière de" leur blues et leur rockabilly ("Get behind me"), c'était mieux avant.

Oh yeah !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ballad of the broken seas de Isobel Campbell & Mark Lanegan
La chronique de l'album Keep me in mind Sweetheart de Isobel Campbell & Mark Lanegan
Isobel Campbell en concert au Festival Les femmes s'en mêlent 2006
Isobel Campbell en concert au Festival Les femmes s'en mêlent 2006 - 2ème
Isobel Campbell en concert au Festival Primavera Sound 2006 (vendredi)
Isobel Campbell en concert au Festival La Route du Rock 2006 (dimanche)
La chronique de l'album Bubblegum de Mark Lanegan Band
Mark Lanegan en concert au Nouveau Casino (2 septembre 2004)
Mark Lanegan en concert au Festival La Route du Rock #22 (samedi 11 août 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Isobel Campbell
Le Myspace de Isobel Campbell
Le site officiel de Mark Lanegan
Le Myspace de Mark Lanegan


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=