Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Moriarty - Shannon Wright
Théâtre Sébastopol  (Tourcoing)  lundi 8 novembre 2010

Revêtu de velours, le théâtre Sébastopol est un cadre plutôt insolite pour accueillir le rock rauque et amer de Shannon Wright. On se sent bien loin de l'intimisme d'une petite scène tel que le club de l'Aéronef où elle s'est produite l'an passé. L''électricité de l'artiste pouvait se transmettre directement au public, alors qu'ici, les places sont assises, la salle est décorée d'un lustre, les moulures sont dorées et le spectateur d'un autre acabit.

Shannon a donc misé non plus sur la violence et l'agressivité, mais la volupté faussement calme, telle que la fait découvrir son dernier album, Secret blood.

Le Sébasto' n'était peut-être pas le cadre idéal pour une telle introduction ? Un genre trop décalé pour ceux qui ne la connaissaient pas, et trop de nouveaux morceaux pour accrocher les rares fans présents...

Au final, il n'y a que les anciennes recettes qui fonctionnent, les acclamations ne se faisant entendre que sur quelques bons classiques tels que "You'll be the death". À un autre jour, Shannon, de préférence dans une salle qui te ressemblera un peu plus.

Soyons réalistes, ici, c'est un théâtre avant tout. Moriarty l'a bien compris, et a savamment orchestré tout son spectacle dans ce sens. Au centre de la pièce ? Rosemary, bien sûr, pin-up se dénudant au fur et à mesure de ses morceaux, à la voix aussi belle que son minois. Autour d'elle gravitent ses compagnons, français, américains, suisses, tant et si bien qu'on s'y perd un peu dans les langages et les paroles.

Chaque chanson est une nouvelle histoire, celle d'un condamné à mort, celle d'une enrôlée dans l'armée, celle d'un cow-boy... On aura bien sûr reconnu celle de Lily ou de Jimmy. Mais surtout, on découvre celles qu'on ne connaît pas encore, dont on assiste au dénouement pour la première fois, et qu'on attend d'entendre à nouveau dans un album à venir.

Chaque histoire mérite une nouvelle mise en scène, tantôt mise en avant d'un solo de guitare déluré, tantôt représentation théâtrale d'un jeu d'enfant, ou bien encore, leur formation préférée, tous ensemble autour d'un seul et même micro. Cette diversité se reflète dans les genres musicaux explorés, Moriarty joue avec les styles : du folk country au blues rock en passant par des airs de traditions irlandaises. Mais ce toujours en gardant une identité propre au groupe, dont ressort l'harmonica soulignant la voix de Rosemary, et surtout cette authenticité qui les rendent si attachants.

Le public, lui, est aux anges, riant à gorge déployée aux plaisanteries de la troupe, faisant vibrer les sièges d'un rappel des plus enthousiastes à la fin de la représentation. Il décide de conclure cette dernière par une ovation debout à grands cris et sifflements tandis que les artistes saluent au devant la scène, se tenant par la main, sourire aux lèvres. Rideau.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Gee whiz but this is a lonesome town de Moriarty
Moriarty parmi une sélection de singles (octobre 2011)
Moriarty en concert à La Maroquinerie (15 octobre 2007)
Moriarty en concert au Festival GéNéRiQ 2008 (6 mars 2008)
Moriarty en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Jeudi)
Moriarty en concert à Hey Hey My My - Moriarty - Deportivo - Beat Assailant (21 juin 2008)
Moriarty en concert au Festival International Benicàssim 2008
Moriarty en concert à l'Olympia (lundi 13 octobre 2008)
Moriarty en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - samedi
Moriarty en concert au Fil (samedi 24 novembre 2011)
L'interview de Moriarty (16 octobre 2007)
La chronique de l'album Over the sun de Shannon Wright
La chronique de l'album eponyme de Yann Tiersen & Shannon Wright
Shannon Wright en concert au Festival les femmes s’en mêlent 2004
Shannon Wright en concert au Festival MOFO 2004
Shannon Wright en concert au Festival de dour 2004 (vendredi)
Shannon Wright en concert à Théâtre Denis (14 avril 2007)
Shannon Wright en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (vendredi)
Shannon Wright en concert au Festival Primavera sound 2007 (samedi)
Shannon Wright en concert à L’Aéronef (mercredi 14 otobre 2009)

En savoir plus :
Le site officiel de Moriarty
Le Myspace de Moriarty
Le Myspace de Shannon Wright

Crédits photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


Léa S.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=