Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Belle & Sebastian
Write About Love  (Beggars Banquet)  octobre 2010

Au stade du septième album, que peuvent bien encore apporter à la pop les Belle & Sebastian ? Question légitime, et pourtant : même si l'on n'attend plus d'eux monts et merveilles, les Belle & Sebastian prouvent album après album qu'ils restent créatifs et crédibles.

Write About Love apporte une pierre de plus à l'édifice hautement mélancolique des écossais. Pas d'embrouille sur la marchandise : ce disque ne révolutionnera pas la planète pop mais procure un confortable plaisir.

L'entrée en matière est poussive ("I Didn't See It Coming", lorgnant vers le progressif). Puis les choses s'améliorent avec "Come On Sister". Guitare vaguement strokesienne, atmosphère gentillette et guilerette (on ne nomme pas innocemment son groupe Belle & Sebastian), synthés d'un autre âge : on adhère. Réchauffement climatique confirmé avec "Calculating Bimbo", ballade décontractée et doucement mélancolique.

Comme c'est souvent le cas pour les titres un peu faiblards de Belle & Sebastian, c'est le refrain qui sauve "I Want The World To Stop". Sortez les mouchoirs, allumez les briquets : place ensuite à la ballade qui tue tellement qu'elle est belle. Il faut dire qu'il est assez difficile de résister au charme de "Little Lou Ugly Jack Prophet John". Vague à l'âme quand tu nous tiens.

Le titre "Write About Love" délaisse la pop ouatée qui a donné au groupe ses lettres de noblesse pour s'adonner avec succès à une musique élancée et efficace plus proche des deux derniers essais du groupe (les sympathiques Dear Catastrophe Waitress, 2003 et The Life Pursuit, 2006). "I'm Not Living In The Real World" fait un tour du côté psyché, on pense à du Love chanté par Syd Barrett, ou un assemblage débile dans ce genre. Belle surprise, mais les enluminures ne compensent pas totalement les faiblesses de la composition.

"The Ghost Of Rockschool", plaisante mais anecdotique, offre à entendre de belles parties de cuivre. "Read The Blessed Pages", jolie sérénade acoustique, se retrouve défigurée à mi-chemin lorsqu'un vilain son de flûte de pan fait son apparition dans un style purement péruvien. Vangelis, sors de ce corps. Si l'on se bouche les oreilles au moment de son intervention, c'est un titre très honorable. "I Can See Your Future", chanson cinématographique comportant une fois encore de très beaux cuivres et un agréable chant féminin, est une belle réussite. Enfin, "Sunday's Pretty Icons" est entraînante mais pas inoubliable.

Write About Love est donc un disque partiellement raté, mais au véritable charme. L'atout de Belle & Sebastian, c'est qu'on les aime malgré leurs défauts. Write About Love ne convaincra donc pas les détracteurs de la troupe écossaise et ne changera certes pas notre vie, mais procure son lot de bien-être. Belle & Sebastian, c'est comme les Chupa Chups : ça a beau être bourré de sucre, on y plonge avec délice. Un plaisir coupable.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Album Dear Catastrophe Waitress de Belle and Sebastian
La chronique de l'album The blues are still blue de Belle and Sebastian
Belle and Sebastian parmi une sélection de singles (été 2006)
La chronique de l'album Girls in Peacetime Want to Dance de Belle And Sebastian
Belle and Sebastian en concert au Grand Rex (8 mars 2004)
Belle and Sebastian en concert au Festival La Route du Rock 2006 (samedi)

En savoir plus :
Le site officiel de Belle & Sebastian
Le Myspace de Belle & Sebastian
Le blog de Pierre


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=