Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Quatre à 4
Studio Théâtre de Stains  (Stains)  novembre 2010

Comédie dramatique de Michel Garneau, mise en scène de Marjorie Nakache, avec Nabiha Akkari, Agnès Debord, Nicole Dogue et Marjorie Nakache.

Elle a 20 ans, elle a quitté son niaiseux de la campagne pour qui elle était en amour mais qui était fainéant et la voici, à la ville, libre comme l'air, pour faire ce qu'elle veut. Mais que faire de cette liberté si neuve, si entière, à laquelle n'a pas été préparée.

Et surgissent les voix de celles qui l'ont précédé sur le chemin de la vie de femme, sa mère, sa grand-mère et son arrière grand-mère, toutes différentes, dont les voix ont marqué sa chair intime, et qu'elle porte en elle à son corps défendant.

Le dramaturge québécois Michel Garneau, auteur de ce "Quatre à 4", a écrit une très belle partition à quatre voix portée par une langue savoureuse, charnelle et terrienne, instillée d'accents poétiques qui transcende le destin ordinaire de ces femmes simples qui viennent, invoquées et/ou convoquées, tisser le même écheveau.

Marjorie Nakache a effectué un excellent travail pour porter ce texte à la structure complexe et délicate, composé essentiellement de monologues et d'une cantate, sans verser ni dans la juxtaposition sèche ni dans la choralité mièvre et redondante, et impulser l'émotion sensible qui préside à chacun des opus.

Sous l'augure d'un arbre séculaire, clin d'oeil géographique et généalogique, dans un décor sobre de Patricia Rabourdin, les éclairages précieux de Lauriano de la Rosa assurent la pluralité de plans scéniques en résonance avec les différents espaces temps et nimbent les comédiennes d'une lumière particulièrement travaillée qui les amène naturellement, dans des fondu-enchaînés, à accéder à la clarté sans être perçues comme des apparitions.

La direction d'acteur est parfaite et Marjorie Nakache réussit également à être sur scène, au sein d'une distribution judicieuse sans fausse note avec des comédiennes en adéquation totale tant avec l'emploi que le verbe de leur personnage, et cela sans impact négatif sur la tenue de la mise en scène.

Elle incarne avec un réalisme maîtrisé la mère, la mère-poule, flouée par époux commis-voyageur toujours absent et jamais fidèle qui vient régulièrement poser son oeuf, sur laquelle pèse cette chape de plomb générationnelle de la femme au foyer. Nabiha Akkari donne beaucoup de fraîcheur et de rétivité juvénile au personnage de la jeune fille.

Agnès Debord apporte une grâce intemporelle à l'arrière grand-mère, femme "naïve comme un cantique" qui a aimé un violoneux, la "belle esclave pondeuse de mythes" et Nicole Dogue assure brillamment avec autorité et éloquence le rôle de la grand-mère, la mère-bouteille qui se noie dans l'alcool dont le mari qui ne savait que fabriquer des cages à oiseaux a fini par se prendre pour l'un d'entre eux.

Une très belle interprétation pour ces quatre voix qui se racontent, se cherchent, s'épient, se détestent, se rabrouent, s'aiment et retricote la passionnelle relation mère-fille. 

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 mai 2018 : Un temps à sortir les palmes

Le Festival de Cannes se termine déjà, sans grandes envolées mais avec une belle palme d'or tout de même et surtout le soleil qui devrait vous donner envie de sortir les vôtres, palmes, histoire d'aller piquer une tête pour vous rafraichir les idées au milieu de tout ce marasme ambiant. Quoi qu'il en soit, pour vous changer les idées, voici comme chaque semaine notre sélection culturelle.

Du côté de la musique :

Glenn Branca, une vie dissonnante
"Quieter" de Carla Bozulich
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"Free the prisoners" de Andrew Sweeny
"The sound like a tank even if they are a duo" de Archi Deep
"Liszt : Athanor" de Beatrice Berrut
"Lost and found" de En attendant Ana
"Les larmes d'or" de Frédéric Bobin
"Le courage des innoncents" de Olivier Savaresse
et toujours :
"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Limbes" au Théâtre du Rond-Point
"4.48 Psychosis" au Théâtre-Studio d'Alfortville
"Scud" au Théâtre Clavel
"Cabaret chinois et autres farces" au Théâtre Clavel
"Strange Love" au Cirque Electrique
"17 fois Maximilien" au Studio Hébertot
"ABC D'airs" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Soulmates" au Théâtre du Marais
"Le Cirque Alfonse - Tabarnak" à Bobino
les reprises avec :
"Les Patissières" au Théâtre Trévise
"King KongThéorie" à La Pépinière Théâtre
"Les Petites Reines" au Théâtre La Bruyère
"Eric Boschman - Ni Dieu, ni Maître mais du Rouge !" à la Scène Thélème
"Légendes d'une vie" au Théâtre Le Lucernaire
"Warren Zavatta - Ce soir dans votre ville" au Théâtre Michel
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête" de Ilan Klipper
"Bienvenue en Sicile" de PIF
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"La symphonie du hasard, livre 3" de Douglas Kennedy
"Les diables de cardona" de Matthew Carr
"Les invisibles" de Antoine Albertini
"Transit" de Rachel Cusk
et toujours :
"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

Froggeek's Delight :

"A way out" sur PS4, Xbox One et Windows
"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=