Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Katerine - Da Brasilians
Aéronef  (Lille)  samedi 20 novembre 2010

Ah Philippe Katerine ! Qu'attend-on de lui ? Que va-t-il se passer sur scène ?

Cet "énergumène" est si controversé. On l'aime pour sa simplicité garante d'énergie, pour son second degré qui n'en est pas un, pour son "jemenfoutisme" caricaturé. On le déteste parce qu'il joue avec son image de "branleur" et parce qu'il nous donne l'impression qu'avec la musique, faut pas se faire chier ! Pour citer les Wampas, "le rock c'est tout à fond".

Ce samedi 20 novembre, à l'Aéronef (Lille), la salle est comble. Beaucoup sont venus pour se payer une bonne tranche de folie. Certains ont des perruques ; d'autres se sont dessiné une moustache. Beaucoup sont armés d'une banane qu'il faut jeter sur scène au moment opportun. Tous semblent impatients. Mais que va-t-il bien se passer ?

Philippe Katerine fait son show.

D'abord, il est venu chanter, le temps d'un titre, avec la première partie (Da Brasilians). Il chante en duo une chanson aux accents Beach Boys. On se dit que c'est fort sympathique de sa part. Cela présage plein de bonnes choses.

La première partie étant terminée, on installe la scène : une batterie au centre, un "podium" juste derrière, un écran. Les musiciens prennent possession de leurs instruments ; le public s'excite. L'écran se lève...

Katerine apparaît entourer de deux danseuses. La fête commence. Les chansons du dernier album s'enchaînent avec bonne humeur. Les chorégraphies très "pom pom girl" colorent la scénographie d'une touche très enfantine.

Tout se déroule à merveille...

Le set est bien ciselé. Et c'est là que ça coince. Il est un peu trop bien ciselé. C'est énergique mais il y a peu d'interactivité avec le public. Un public conquis d'avance pourtant. On pouvait s'attendre à ce que la fête soit plus collégiale. Finalement, nous regardons un spectacle plutôt qu'un concert.

Katerine ne s'ennuie-t-il pas de ses propres chansons ? Elles sont si entêtantes qu'elles finissent peut-être par perdre de leur énergie primale quand on les joue de trop.

D'ailleurs, le premier rappel donne l'impression d'un autre concert. L'énergie dégagée par les chansons issues des autres albums (Robots après tout, principalement) diffère de ce que l'on a vu avant. Le groupe prend-il plus de plaisir ?

Un spectacle bien sans plus.

Samedi, Katerine nous a offert un spectacle réussi.

Ceux qui sont venus faire la fête n'en sont pas sortis déçus.

Néanmoins, cela manquait, paradoxalement, de folie !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Robots après tout de Katerine
La chronique de l'album Border Live cd/dvd de Philippe Katerine
La chronique de l'album Le Film de Katerine
Katerine en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
Katerine en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
Katerine en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
Katerine en concert au Festival La Route du Rock 2006 (dimanche)
Katerine en concert au Festival des Vieilles Charrues 2007 (jeudi)
Katerine en concert au Fil (jeudi 9 décembre 2010)
Katerine en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - vendredi
Katerine en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
Katerine en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - vendredi 22 juillet
La conférence de presse de Katerine (29 avril 2006)
L'interview de Katerine (15 août 2006)

En savoir plus :
Le site officiel de Katerine
Le Myspace de Da Brasilians

Crédits photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


Luneart         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

La Chanson Du Jour 5 - Huitième Ciel de Katerine (12 juin 2016)


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=