Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le mariage
Théâtre du Vieux Colombier  (Paris)  novembre 2010

Comédie de Nicolas Gogol, mise en scène de Lilo Baur, avec Yves Gasc, Catherine Sauval, Jean-Baptiste Malartre, Alain Lenglet, Clotilde de Bayser, Laurent Natrella, Julie Sicard, Nicolas Lormeau, Nâzim Boudjenah et Géraldine Roguez.

A l’occasion de l’année franco-russe, alors qu’une partie de la Comédie-Française joue son répertoire à Moscou, Saint-Pétersbourg et autres contrées, la célèbre pièce de Nicolas Gogol est actuellement montée au Vieux-Colombier.

Kapilotadov, célibataire murissant, cherche femme. La marieuse, l’Ivanovna, a déniché, dans son fichier, la perle rare. Mais les prétendants affluent , attirés par la dot de la future. Grâce à un bon camarade, qui le pousse au bout de ses hésitations, Kapilotadov remporte la mise. Le voici près d’être marié : abîme d’angoisses…

Lilo Baur, le metteur en scène, a opté pour une scénographie classique et colorée, où les costumes évoquent autant l’univers de Dickens que celui de la vieille Russie. Les comédiens, déchaînés, libérés de ces "trouvailles" lourdaudes qui parfois, gênent leur jeu, explosent, fusent, portant cette troupe à un niveau d’excellence rarement atteint.

Clotilde de Bayser, fabuleuse, se transforme en effroyable mégère édentée, la marieuse diabolique, maquerelle des nœuds sacrés, qui trompe tout le monde, s’étonne des déceptions, aiguise les appétits, retire le tabouret sous les encordés au cou : quelle figure et quel talent de métamorphose !

Le fiancé, c’est le grand Nâzim Boudjenah, étoile montante, qui impose son personnage de fonctionnaire indécis et pataud, avec une frénésie, une vitalité réjouissantes.

La brochette des candidats au mariage vaut le détour : Nicolas Lormeau incarne le gras Monsieur Omelette, homme pressé de ses affaires, butor, mufle, incapable de sentiment. Alain Lenglet, lui, est un militaire vieillissant, portant beau, qui a beaucoup aimé et demeure seul, radotant délicieusement. Près de lui, un "vieil Hamlet" en collant, Jean-Baptiste Malartre vague officier d’une armée de soldats de plomb, irrésistible dans ses entrechats et ses minauderies d’imitateur du "grand monde". Yves Gasc, en vieux marchand à la "monsieur Pickwick" est savoureux également.

Laurent Natrella, le bon ami de Kapilotadov, joue juste, fort et représente le brave homme, mais l’est-il ? Enfin, la fiancée, Julie Sicard, désopilante de bout en bout, incarne la vieille fille proche de la trentaine qui doit harponner à tout prix un mari présentable.

Autre maquerelle avec la marieuse, la tante, Catherine Sauval, costumée d’abord en vieille bobo à pancho, se métamorphose en un genre de vieille George Sand compassée, avide et sélectionneuse. Dernière marionnette, la bonne, formidable Géraldine Roguez, cassée en deux, rampante, serpillère, est irrésistible dans ses apparitions.

Farce terrible sur le mariage, symbole d’éternité dans la félicité ou l’horreur, la pièce de Gogol porte, malgré une traduction parfois triviale (injures mornes, à l’américaine), incendie de cocasseries, de mimiques, de pitreries savantes, "Le mariage" confirme la maturité d’une grande troupe générationnelle en pleine santé : A savourer sans attendre !

 

C-L. Morel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=