Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le mariage
Théâtre du Vieux Colombier  (Paris)  novembre 2010

Comédie de Nicolas Gogol, mise en scène de Lilo Baur, avec Yves Gasc, Catherine Sauval, Jean-Baptiste Malartre, Alain Lenglet, Clotilde de Bayser, Laurent Natrella, Julie Sicard, Nicolas Lormeau, Nâzim Boudjenah et Géraldine Roguez.

A l’occasion de l’année franco-russe, alors qu’une partie de la Comédie-Française joue son répertoire à Moscou, Saint-Pétersbourg et autres contrées, la célèbre pièce de Nicolas Gogol est actuellement montée au Vieux-Colombier.

Kapilotadov, célibataire murissant, cherche femme. La marieuse, l’Ivanovna, a déniché, dans son fichier, la perle rare. Mais les prétendants affluent , attirés par la dot de la future. Grâce à un bon camarade, qui le pousse au bout de ses hésitations, Kapilotadov remporte la mise. Le voici près d’être marié : abîme d’angoisses…

Lilo Baur, le metteur en scène, a opté pour une scénographie classique et colorée, où les costumes évoquent autant l’univers de Dickens que celui de la vieille Russie. Les comédiens, déchaînés, libérés de ces "trouvailles" lourdaudes qui parfois, gênent leur jeu, explosent, fusent, portant cette troupe à un niveau d’excellence rarement atteint.

Clotilde de Bayser, fabuleuse, se transforme en effroyable mégère édentée, la marieuse diabolique, maquerelle des nœuds sacrés, qui trompe tout le monde, s’étonne des déceptions, aiguise les appétits, retire le tabouret sous les encordés au cou : quelle figure et quel talent de métamorphose !

Le fiancé, c’est le grand Nâzim Boudjenah, étoile montante, qui impose son personnage de fonctionnaire indécis et pataud, avec une frénésie, une vitalité réjouissantes.

La brochette des candidats au mariage vaut le détour : Nicolas Lormeau incarne le gras Monsieur Omelette, homme pressé de ses affaires, butor, mufle, incapable de sentiment. Alain Lenglet, lui, est un militaire vieillissant, portant beau, qui a beaucoup aimé et demeure seul, radotant délicieusement. Près de lui, un "vieil Hamlet" en collant, Jean-Baptiste Malartre vague officier d’une armée de soldats de plomb, irrésistible dans ses entrechats et ses minauderies d’imitateur du "grand monde". Yves Gasc, en vieux marchand à la "monsieur Pickwick" est savoureux également.

Laurent Natrella, le bon ami de Kapilotadov, joue juste, fort et représente le brave homme, mais l’est-il ? Enfin, la fiancée, Julie Sicard, désopilante de bout en bout, incarne la vieille fille proche de la trentaine qui doit harponner à tout prix un mari présentable.

Autre maquerelle avec la marieuse, la tante, Catherine Sauval, costumée d’abord en vieille bobo à pancho, se métamorphose en un genre de vieille George Sand compassée, avide et sélectionneuse. Dernière marionnette, la bonne, formidable Géraldine Roguez, cassée en deux, rampante, serpillère, est irrésistible dans ses apparitions.

Farce terrible sur le mariage, symbole d’éternité dans la félicité ou l’horreur, la pièce de Gogol porte, malgré une traduction parfois triviale (injures mornes, à l’américaine), incendie de cocasseries, de mimiques, de pitreries savantes, "Le mariage" confirme la maturité d’une grande troupe générationnelle en pleine santé : A savourer sans attendre !

 

C-L. Morel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=