Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le mariage
Théâtre du Vieux Colombier  (Paris)  novembre 2010

Comédie de Nicolas Gogol, mise en scène de Lilo Baur, avec Yves Gasc, Catherine Sauval, Jean-Baptiste Malartre, Alain Lenglet, Clotilde de Bayser, Laurent Natrella, Julie Sicard, Nicolas Lormeau, Nâzim Boudjenah et Géraldine Roguez.

A l’occasion de l’année franco-russe, alors qu’une partie de la Comédie-Française joue son répertoire à Moscou, Saint-Pétersbourg et autres contrées, la célèbre pièce de Nicolas Gogol est actuellement montée au Vieux-Colombier.

Kapilotadov, célibataire murissant, cherche femme. La marieuse, l’Ivanovna, a déniché, dans son fichier, la perle rare. Mais les prétendants affluent , attirés par la dot de la future. Grâce à un bon camarade, qui le pousse au bout de ses hésitations, Kapilotadov remporte la mise. Le voici près d’être marié : abîme d’angoisses…

Lilo Baur, le metteur en scène, a opté pour une scénographie classique et colorée, où les costumes évoquent autant l’univers de Dickens que celui de la vieille Russie. Les comédiens, déchaînés, libérés de ces "trouvailles" lourdaudes qui parfois, gênent leur jeu, explosent, fusent, portant cette troupe à un niveau d’excellence rarement atteint.

Clotilde de Bayser, fabuleuse, se transforme en effroyable mégère édentée, la marieuse diabolique, maquerelle des nœuds sacrés, qui trompe tout le monde, s’étonne des déceptions, aiguise les appétits, retire le tabouret sous les encordés au cou : quelle figure et quel talent de métamorphose !

Le fiancé, c’est le grand Nâzim Boudjenah, étoile montante, qui impose son personnage de fonctionnaire indécis et pataud, avec une frénésie, une vitalité réjouissantes.

La brochette des candidats au mariage vaut le détour : Nicolas Lormeau incarne le gras Monsieur Omelette, homme pressé de ses affaires, butor, mufle, incapable de sentiment. Alain Lenglet, lui, est un militaire vieillissant, portant beau, qui a beaucoup aimé et demeure seul, radotant délicieusement. Près de lui, un "vieil Hamlet" en collant, Jean-Baptiste Malartre vague officier d’une armée de soldats de plomb, irrésistible dans ses entrechats et ses minauderies d’imitateur du "grand monde". Yves Gasc, en vieux marchand à la "monsieur Pickwick" est savoureux également.

Laurent Natrella, le bon ami de Kapilotadov, joue juste, fort et représente le brave homme, mais l’est-il ? Enfin, la fiancée, Julie Sicard, désopilante de bout en bout, incarne la vieille fille proche de la trentaine qui doit harponner à tout prix un mari présentable.

Autre maquerelle avec la marieuse, la tante, Catherine Sauval, costumée d’abord en vieille bobo à pancho, se métamorphose en un genre de vieille George Sand compassée, avide et sélectionneuse. Dernière marionnette, la bonne, formidable Géraldine Roguez, cassée en deux, rampante, serpillère, est irrésistible dans ses apparitions.

Farce terrible sur le mariage, symbole d’éternité dans la félicité ou l’horreur, la pièce de Gogol porte, malgré une traduction parfois triviale (injures mornes, à l’américaine), incendie de cocasseries, de mimiques, de pitreries savantes, "Le mariage" confirme la maturité d’une grande troupe générationnelle en pleine santé : A savourer sans attendre !

 

C-L. Morel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=