Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Yules
Strike a balance  (Sterne / Sony Music)  octobre 2010

Une fratrie, de la pop, des influences folk, on a déjà connu ça et ce n'est pas le nouvel album des frangins Aaron qui vient de sortir qui pourra nous contredire.

Yules comme bon nombre de groupes officient dans le registre folk acoustique aux angles arrondis par des mélodies pop soyeuses, des années 60, 70. On dirait plutôt à l'écoute de Strike a Balance, les années 80, sentiment renforcé par la reprise impeccable de "Fall at your feet" des Crowded Houses en Froggy's Session.

Quasiment acoustique de bout en bout, les guitares ont la part belle, soutenues par quelques percussions, des claviers forcement vintages et portées par un chant puissant et affirmé qui a tendance cependant à tenir les notes un peu trop longtemps. Les chansons s'enchaînent de façon ultra fluide, parfois douce et nostalgique, parfois plus énergique, lorgnant du côté d'une pop anglaise privée d'électricité dont "Absolute believer" est l'exemple parfait, réussissant sans peine à faire danser dans l'once d'une pédale wahwah (mais en contrepartie tirant un peu trop dans les aigues).

L'ensemble fleure bon le hippie 60, jamais loin des ritournelles à la façon de Simon and Garfunkel ("The hopeful bells") dont le groupe se revendique par ailleurs (tout comme de Leonard Cohen mais là par contre, c'est moins... évident). On pense parfois plutôt à Eels dans la façon de chanter comme sur l'introduction de "Everlasting child", très élégante ballade, simple et élégante avant de se perdre sur la fin. On pense aussi à une sorte de version acoustique de Coldplay, comme Puggy serait celle de Muse, le tout mélangé à quelques imitations de Lennon ou McCartney ("Everything She does is blessing").

Strike a balance est donc un disque de pop acoustique capable de ravir quelques amoureux de mélodies faciles à retenir, voire tubesque ("A silent journey") qui ont sans doute déjà craqués sur Aaron ou les rééditions de Lennon. Les autres trouveront sans doute l'effort honorable mais un peu léger et déjà vu. Ce qui n'enlève en rien aux talents de compositeurs des deux frangins que l'on attend sur scène de pied ferme avec, espérons-le, plus d'aspérités à leur musique, histoire de s'y accrocher plus durablement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A Thousand Voices de Yules
Yules en concert au New Morning (samedi 20 novembre 2010)
L'interview de Yules (mardi 24 mai 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Yules
Le Soundcloud de Yules
Le Facebook de Yules


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Yules (24 mai 2016)
Yules (16 novembre 2010)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=