Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nick Cave and The Bad Seeds
The Videos  (Mute / Labels)  juin 2004

Labels a pris l’heureuse initiative, de diffuser des DVD musicaux au prix d’un cd audio, notamment dans une collection dénommée "All Access" dans laquelle est sortie la vidéo d’Eiffel en concert aux Eurockéennes. Iniative qui doit être saluée et encouragée même si les DVD sont en général relativement pauvres en interface et en bonus.

Mais qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse !

Labels a récemment proposé le DVD regroupant The Vidéos de Nick Cave & The Bad Seeds au prix très abordable d'environ 14 euro qui permet en un coup un seul d’avoir la compilation de quelques uns des meilleurs morceaux de Nick Cave et ses Bad Seeds avec l’image en prime ! Que désirer de mieux, l'intérêt primordial résidant dans la possibilité de (re)découvrir les clips du monsieur trop rarement diffusés en france.

Même si en liminaire, Nick Cave affirme qu'il n'aime pas trop faire des clips, certains trouvent grâce à ses yeux, notamment le très esthétisant "When the wild roses grow" avec la sculpturale Kylie Minogue, celui de "(Are you) the one that I've been waiting for?" où le groupe joue en formation d’orchestre de chambre et celui de "The singer", filmé en 1986, dans lequel il se trouve au mieux de sa forme.

Cela étant, tournées entre 1984 et 1997, ces vidéos, pour la plupart rarement diffusées, constituent de véritables morceaux d'anthologie à découvrir. Tous les grands classiques jalonnant une carrière prodigue défilent sous nos yeux avides.

Qu’ils filment Nick Cave juvénile en solo (sobre dans "Tupelo", kitsch en costume à revers pailletés devant une madone pour "In the ghetto" ou cheveux courts et marcel pour le superbe" Mercy seat") ou dans des duos prodigieux (sensuel avec P.J. Harvey sur "Henry Lee", éthylique dansant, chantant et ramant avec Blixa Bargeld sur "Weeping song", anachronique avec Shane Mc Gowan des Pogues sur "What a wonderful world")...

Qu’ils soient délirants comme le premier qui ouvre le bal, "Stagger Lee" avec Nick Cave en T-shirt imprimé "Take that love you" et pantalon rose bonbon et les Bad Seeds officiant sur des podiums vert et jaune fluo avec deux gogos danseurs, "Red right hand" avec la fameuse dinde écharpée ou "Straight to you" tournée par Anton Corbjin sur une scène de théâtre où le rideau se ferme après chaque couplet, pour laisser place à une danseuse du ventre, un cracheur de feu, un cow boy magicien et une meneuse de revue, ou minimaliste comme "Into my arms" filmant en gros plan le visage de Nick Cave en noir et blanc...

Qu’ils soient mis en scène par John Hillcoat avec une réelle esthétique de l’image onirique comme "Jack the Ripper" où les images en noir et blanc sont éclaboussées de lumières rouges et alternent avec des images de meurtre sanglant, "Loverman" joué sous hypnose avec les lettres de feu et de sang ou "Do you love" sur fond de néons et de boite de nuit brésilienne...

Ces vidéos distillent simultanément émotion et étonnement reflétant sans doute davantage que ne le pensent les intéressés les différents moments de leur vie musicale et s’achèvent sur "I had a dream Joe" filmé en concert-live.

Si les DVD musicaux foisonnent, celui-ci permet de constater, si besoin était, que Nick Cave, en clip ou en live, c'est encore mieux avec l'image !

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Nocturama de Nick Cave
La chronique de l'album Abattoir blues / The lyre of Orpheus de Nick Cave & The Bad Seeds
La chronique de l'album Push the sky away de Nick Cave & the Bad Seeds
La chronique de l'album Live From KCRW de Nick Cave & The Bad Seeds
La chronique de l'album Skeleton Tree de Nick Cave & The Bad Seeds
Nick Cave en concert à Roseland Ballroom (24 juin 2003)
Nick Cave en concert à La Mutualité (15 novembre 2004)
Nick Cave en concert au Festival International de Benicassim 2005 (dimanche)
Nick Cave en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Nick Cave en concert au Festival La Route du Rock #23 (jeudi 15 août 2013)

En savoir plus :
Le site officiel de Nick Cave & The Bad Seeds
Le Bandcamp de Nick Cave & The Bad Seeds
Le Soundcloud de Nick Cave & The Bad Seeds
Le Facebook de Nick Cave & The Bad Seeds


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 avril 2021 : En avril ne te cultive pas d'un fil

Pas de nouvelle bonne nouvelle... pas sûr. En attendant de pouvoir aller à nouveau vers la culture, faisons la venir vers nous. Voici notre sélection de tout un tas de choses à écouter, lire, voir et (re)découvrir. On commence évidemment avec le replay de la MAG #25 ! et oui déjà, en on n'est pas peu fier !

Du côté de la musique :

"Djourou" de Ballaké Sissoko
"A live full of farewells" de The Apartments
"Racine carrée de vos utopies" de Les Marteaux Pikettes
"Detectorists" le 19ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Bach en miroir" de Marie-Andrée Joerger
"Drot og Marsk" de Peter Heise
"Bye bye baby" de Requin Chagrin
"Good for you" de Slim Paul
et toujours :
"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La Collection" d'Harold Pinter
"Le Cabinet horrifique" de Valérie Lesort
"Vêtir ceux qui sont nus" de Luigi Pirandello
'Féminines" de Pauline Bureau
"Noire" de Tania de Montaigne
"Love & Politics" de Dan Turden
"NinaLisa" de Thomas Pédour
"Le Bœuf-musical Boris Vian" au Hall de la Chanson
"Hippolyte et Aricie" de Rameau

Expositions :

en virtuel :
"Trésors Nabis" du Musée d'Orsay
"Bonnard, Le Cannet, une évidence" au Musée Bonnard au Cannet
"Yan Pei-Ming - Au nom du père" au Musée Unterlinden à Colmar
"Crinolines et chapeaux, la mode au temps des impressionnistes" au Musée de la Corderie Valois en Normandie
"Camille Moreau-Nélaton, Une femme céramiste au temps des impressionnistes" au Musée de la céramique à Rouen
"Jean Ranc, un montpelliérain à la Cour des rois" au Musée Fabre à Montpellier

Cinéma :

at home :
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"La course navette" de Maxime Aubert
des films cultes :
"Au revoir les enfants" de Louis Malle

"Little Odessa" de James Gray
"37°2 le matin" de Jean-Jacques Beyneix
"C'est arrivé près de chez vous" de Rémy Belvaux et André Bonzel
"La Balance" de Bob Swaim
et un court métrage "La pince à ongles" de Jean-Claude Carrière

Lecture avec :

"C'est quoi ton genre ?" de Agnès Vannouvong
"La petite ville des grands rêves" de Fredrik Backman
"Les somnambules" de Chuck Wending
"Mondes en guerre : tome IV, guerre sans frontières" de Louis Gautier
"Séquences mortelles" de Michael Connely
et toujours :
"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood

Du côté des jeux vidéos :

Retrouvez les jeux vidéos en live sur la TV de Froggy's Delight chaque soir de la semaine à partir de 21H

 

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=