Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les enfants du Temple
Salle Saint Léon  (Paris)  janvier 2011

Drame historique de Dominique Sabourdin-Perrin, mise en scène de Jean-François et Hélène Fabe, avec Clémentine Stépanoff, Marie Lussignol, Paul Bonneric, Christophe Cellier, Jérémy Faubet, Cécile Coutin, Dorothée Salles, Anne Marie Bellisario, Arnaud Faure Beaulieu et Marc-Henry Emery.

Le martyr du Dauphin. Les angoisses de Madame Royale. Les yeux sans larmes de Marie-Antoinette. Le Roi absent puis guillotiné. Les ombres de la Tour du Temple, dans la mémoire d’une nation qui fut Royaume.

De ce sujet historique riche et obsédant, Dominique Sabourdin-Perrin a composé un opéra de cinq actes, où les instruments sont à la fois la voix, les portes claquées, les murmures et les roulements de tambour, au cœur de la poitrine.

Idée brillante : Dieu, ennemi désigné de la Révolution et le Roi, son représentant sur terre, tous deux pères et le Père, évoqués, priés, aimés, pleurés, sont interdits de scène : ni crucifix, ni citoyen Capet. Tous deux rejetés. Les femmes et l’enfant demeurent seuls, aux mains des soudards, sous les cris des tricoteuses, déjà en enfer pour attendre une mort-délivrance. Les tableaux s’enchainent, la situation empire, le pire est dépassé : demeure, sur un petit lit d’agonie un enfant qui demande à mourir, orphelin, haï d’exister, victime expiatoire.

Un socle de comédiens convaincants, réunis dans une mise en scène de Jean-François et Hélène Fabe, permet à l’imagination d’errer dans ces couloirs de ténèbres : Marie-Antoinette, c’est Clémentine Stépanoff, exquise jeune fille qui a su donner vie à cette Reine déchue, à la lisière de la majesté et de l’outrage, rendre vraie cette mère à laquelle on arrache son enfant, qui en appellera aux "mères de France" lorsque l’inceste osera lui être reproché. Belle prestation d’une comédienne sensible et inspirée par la Grâce.

A côté d’elle, Marie Lussignol, autre grand talent, s’empare du rôle difficile de Madame Royale, fille de Louis XVI et de la Reine, jetée, adolescente encore, dans les geôles révolutionnaires. Avec cette insouciance qu’on ne retrouve plus, l’extrême jeunesse passée, elle traversera ce tunnel de sang, mais en demeurera, meurtrie, et déroulera une vie de frayeur et d’angoisses. Cette jeune comédienne sait faire surgir cette souffrance obsédante. Le jeune Paul Bonneric émeut beaucoup aussi dans le rôle du petit Dauphin.

Enfin, mention spéciale à Christophe Cellier qui, s’emparant du terrible personnage du cordonnier Simon, devient, sous ses traits métamorphosés, une sorte de "Thénardier" hideux et brutal, à la mesure de ce que l’Histoire en a retenu. Un peu plus tard, par la magie funèbre de la schizophrénie, mal encouragé au théâtre, il incarne un Lasne beau d’humanité, celui qui saura, enfin, prendre pitié de l’enfant blessé. Voici un acteur ! Il y a aussi l’exquise Cécile Coutin, qui chante avec émotion les couplets peu républicains de Théodore Botrel, ponctuant les scènes de sa belle voix émouvante.

La fin de la pièce bouleverse et remue. Avec un peu plus de rythme et quelques remplacements, "Les enfants du Temple" atteindront le niveau qu’un texte de qualité et la présence de comédiens de classe méritent.

 

En savoir plus sur le spectacle


C-L. Morel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=