Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Vrille - Mondial Coconut - Vélo
Mondo Bizarro  (Rennes)  10 juin 2004

De la chanson française, du folk punk et une bonne dose de post rock : une recette efficace pour remplir le Mondo Bizarro me direz-vous ? Et bien non ! Bizaremment, que ce soit au début ou à la fin de ce concert, il n'y avait pas foule pour applaudir les groupes. Et pourtant, c'est une bonne soirée bien variée qui a été offerte aux courageux présents.

Tout commence sous les meilleurs auspices avec La Vrille, un duo de l'île aux pies, qui nous reconcilie avec la chanson française. Avec des mélodies entraînantes, une voix complice et des paroles amusantes, c'est un étonnant cocktail que nous proposent ces deux musiciens. Les solos de guitare sèche font irrémédiablement penser à Tryo et le chanteur oscille entre Renaud, Pierre Perret ou Bénabar. Un savoureux mélange et un joyeux concert qui, chose rare pour le premier groupe d'une série de trois, aura même le privilège d'un rappel bien mérité.

Le concert se poursuit avec Mondial Coconut, groupe en partie organisateur de la soirée et disposant d'un site web assez intéressant avec des extraits audio très prometteurs.

Je m'étais donc préparé à entendre une pop vivante, originale et plutôt réussie sur disque. Finalement j'ai été deçu par le concert.

Certes on retrouve certains aspects des extraits musicaux mais on trouve aussi les mauvais côtés de certains jeunes groupes en concert : séances d'accordages de guitares interminables, peu de contacts avec le public, une disto qui ne s'arrête pas à temps, une autre qui commence trop tôt. Mieux vaut donc retenir les sympathiques échanges d'instruments, les changements variés de chanteur, et tout ce qui peut nous faire penser, sans trop faire erreur, que ces gars là ont été elevés aux Little Rabbits depuis tout petit. Il y a un potentiel manifeste mais cette prestation scènique laisse finalement un goût mitigé.

Le troisième groupe de cette soirée est Vélo. Impossible de trouver quoi que ce soit concernant le groupe sur le net (je promets d'ailleurs un cadeau à quiconque lira cette chronique et m'enverra un lien vers leur site web).

C'est donc avec des oreilles attentives que j'ai réintegré la salle de concert pour assister à leur prestation. Et je dois dire qu'il n'était pas facile de s'imaginer cette musique : un chanteur qui murmure, qui sourit, qui bouge peu, avec à ses côtés un guitariste qui jongle entre son archet et ses doigts le long de sa Jaguar.

C'est long, lent, plein de retenue et de puissance. Tout à coup le chanteur quitte la scène et laisse le groupe exploser dans un morceau de pur rock, comme un entracte avant de reprendre la musique sombre, planante, hantée par les murmures du chanteur. Plus tard il sortira une petite feuille avec des paroles et les lira sur scène, entretenant une ambiance shamanique dans la salle.

Drôle d'experience : peut être l'invention du trip-post-rock ?

 

 

Plus d'infos...

Mondial Coconut : http://mondialcoconut.free.fr

Crédit photos : Fred


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=