Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce M.I.A.
Le Trianon  (Paris)  samedi 11 décembre 2010

C'est dans un état assez confus que l'on ressort du Trianon, ne sachant trop à quoi on vient d'assister. Vaste plaisanterie ? Communion altermondialiste ? Prise en otage par un lobby pro-sonotone ? Show futuriste annonciateur d'une troisième guerre mondiale ? Apocalypse musicale ? Concert séduisant par son côté radical ? Un peu de tout ça. Et la musique, au fait ?

Eh bien, pas grand chose à se mettre sous la dent si ce n'est un show d'une brutalité rarement vue et une proximité charnelle dégoulinante de sueur dans la fosse. On connaissait l'étiquette "sans concession" de M.I.A., mais son récent album Maya et ce concert virulent viennent durcir encore son image.

La soirée débute avec un DJ-Set creux et lassant pendant lequel on constate que c'est une assemblée cosmopolite qui s'est déplacée au Trianon ce soir. La suite ? M.I.A. entre en scène pour une heure d'agression permanente, sur tous les plans : visuel (des lumières blanches épileptiques, des flash balancés de façon métronomique dans nos tronches), sensoriel (premiers rangs bombardés de fumée, sueur de tous les côtés, nanas en talons aiguilles dans la fosse) et surtout auditive. On est ici dans le registre du passage à tabac sonore. Le public se retrouve pris dans les cordes, bastonné de toutes parts par des sons stridents et des basses malfaisantes servies sans répit, les boutons de volume poussés à fond.

La voix de M.I.A. est inintelligible et quand on l'entend, c'est pour se rendre compte que la miss chante particulièrement faux (le "Paper Planes" final est un massacre). Les basses explosent tout sur leur passage. Bien que davantage concentré sur la ferveur populaire qui règne dans la fosse que sur ce qui se passe sur scène (M.I.A. se trimbale une bouteille à la main, invite à deux reprises les premiers rangs à venir s'afficher sur scène - certains jouant un peu trop le jeu -, déhanche son corps élancé tout en scandant ses paroles), on reconnaît "Born Free", "Boyz" ou "Paper Planes".

Au moins aura-t-on apprécié ce bain de foule musclé. On ressort en sueur de cette expérience plus particulière qu'agréable. L'appréciable calme qui règne sur le chemin du retour ne nous fait pas complètement oublier nos tympans criant au viol...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Matangi de M.I.A.
La chronique de l'album A.I.M. de M.I.A.
M.I.A. en concert au Zénith de La Villette (dimanche 6 juillet 2014)

En savoir plus :
Le site officiel de M.I.A.
Le Soundcloud de M.I.A.
Le Facebook de M.I.A.
Le blog de Pierre


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=