Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La France des Fondeurs - Art et usage du bronze aux 16 et 17èmes siècles
Musée National de la Renaissance  (Ecouen)  Du 6 novembre 2010 au 28 février 2011

Pour l'hiver 2010-2011, le Musée National de la Renaissance présente une exposition à l'approche inédite intitulée "La France des Fondeurs - Art et usage du bronze aux 16ème et 17ème siècles" non pas en termes de statuaire ou d'arts décoratifs mais comme matière utilisée pour fabriquer des objets d'usage, c'est-à-dire des objets de la vie quotidienne.

Une exposition novatrice qui s'inscrit délibérément dans la politique muséographique du directeur du Musée National de la Renaissance, Thierry Crépin-Leblond, qui est de dépasser l'usage des monstrations illustratives et les théories parfois séculaires de l'histoire de l'art pour proposer des expositions thématiques générées par les travaux les plus récents en la matière.

Tel est donc le cas de celle-ci qui a pu voir le jour grâce aux travaux d'enquête et de contre-enquête de datation et de localisation des foyers de production et à l'étude stylistique approfondie menés par Bertrand Bergbauer, conservateur du patrimoine en ce musée, qui en assure le commissariat.

Il en a également supervisé la scénographie, très claire et lisible.

Une scénographie qu'il a souhaité guidée par un souci tant de didactisme que d'esthétisme afin de privilégier la noblesse de la matière et la beauté du florilège d'objets sélectionnés dont certains sont exceptionnels.

L'art au quotidien des fondeurs de la Renaissance

Instructives pour les collectionneurs et les spécialistes, historiens et marchands d'art, notamment par la présentation critique des centres de production et son apport quant à la contribution des fondeurs à l'évolution de l'art français, l'exposition est également passionnante pour le grand public.

En effet, elle concourt à la revalorisation des objets réalisés au quotidien par les fondeurs de la Renaissance restés pour la plupart anonymes, qu'il s'agisse d'objets liturgiques tels les cloches et les encensoirs, mais également d'objets profanes, comme les marmites, les mortiers, les luminaires ou le moule à cuillère.

Elle appelle l'attention sur le travail des bronziers, qui étaient de "simples" artisans souvent de dépourvus de culture et d'ambition artistique, dans la fabrication d'objets d'utilisation courante et quotidienne qui n'avaient pas vocation à être ou à devenir des objets d'arts.

Et cependant, rares sont les objets" bruts de décoffrage". Tous portent un motif décoratif aussi élémentaire soit-il, comme la fleur de lys,

L'exposition permet de découvrir une vraie richesse iconographique s'agissant des motifs et décors qui était totalement dépourvue et d'ambition artistique et de signification idéologique, des motifs religieux ornant des objets profanes et inversement.

Les fondeurs s'inspirent de modèles pris sur le vif tels la patte de chèvre qui donne la forme au manche d'une cuillère savoyarde ou les têtes de chien et d'oiseau au bout des branches d'un casse-noisette.

Mais, fait encore plus intéressant en matière d'histoire et de diffusion de l'art dans cette période plus complexe qu'il n'y paraît qu'est la Renaissance, du moins dans sa vulgarisation livresque, ils puisaient largement dans une sorte de corpus sui generis de modèles iconographiques constitués des plaquettes italiennes, flamandes et germaniques.

Or, ces plaquettes métalliques, à la thématique souvent religieuse ou mythologique, constituaient des vecteurs de diffusions des oeuvres d'art à laquelle les fondeurs ont participé en les intégrant au patrimoine français.

Et donc cette exposition raconte une belle histoire, celle des fondeurs, les M. Jourdain de la Renaissance, qui faisaient de l'art sans le savoir.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique du catalogue de l'exposition

En savoir plus :

Le site officiel du Musée National de la Renaissance

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Musée National de la Renaissance


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=