Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Library Tapes - Rivulets
La Malterie  (Lille)  vendredi 11 février 2011

Initié en duo en 2005, le projet suédois Library Tapes s'était acquis dès le premier pas la petite gloire d'offrir du CD à moudre à ceux qui cherchaient – évidemment – un successeur au récent He Has Left Us Alone but Shafts of Light Sometimes Grace the Corner of Our Rooms de Silver Mt Zion, qui purent voir dans Alone in the bright light of a shattered life le digne prétendant à ce trône du minimalisme post-rockéen.

C'est pourtant un tout autre sillon qu'a creusé au fil des années le pianiste et bricoleur David Wenngren, abandonné par son compère guitariste Per Jardsell et seul auteur des quatre albums suivants. S'il est vrai que des accords brisés peuvent encore chanter quelque peu, c'est en effet plus du côté des atmosphères pianistico-abstraites de Sylvain Chauveau, de Max Richter, ou de l'américain Eluvium qui faudrait rechercher une parenté ; bref : dans ces espaces à la densité nulle, où l'expressionnisme des Gnossiennes d'Eric Satie est alpha et oméga.

On pouvait donc être curieux de découvrir l'artiste sur scène. On fut ravi, dans une Malterie recueillie, de le découvrir tout de retenue simple, sans affectation.

Courbé sur son piano, à peine éclairé, se tournant parfois pour soutenir ses mélodies en noir et blanc de quelques samples, sonorités inconnues, mélodie des bruits minuscules dans les interstices des rondes et des blanches.

En fond de scène, quelques projections photographiques. En couleur. Un univers poétique, tout préoccupé, lui aussi, d'un minimalisme très quotidien. Comme un regard simplement posé sur les marges de ce monde que nos pas enjambent trop vite.

Library Tapes confirme surtout sur scène ce que l'on pouvait penser avoir perçu avec ses derniers enregistrements (le tout récent Like green grass against the blue sky et son prédécesseur A summer beneath the trees) : la volonté de sortir d'un univers strictement nocturne. Pour poser, peut-être, sur le monde un regard fatigué, yeux mi-clos ; pour rêver, certainement, éveillé à demi ; mais sous une certaine chaleur retrouvée, solaire, fût-elle hivernale. À ce jeu-là, le public de la Malterie se sera volontiers laissé prendre, chacun sombrant dans la torpeur de ses propres divagations.

Quant à Rivulets, autre one-man-band à l'honneur ce soir-là, mais qui aura préféré la six-cordes aux quatre-vingt-huit touches du piano, on le comparera certainement, comme on compare toujours les chanteurs à la voix douce, à Nick Drake. Mais la comparaison n'est pas si pertinente. On évoquerait certainement plus justement la voix d'un Nick Talbot, la paresse d'un Hood façon Rustic Houses, Forlorn Valley ; on rappellerait que l'homme derrière tout cela, Nathan Amundson, est lié de près au label Remora et à des artistes tels que Jessica Bailiff, Low, Codeine... Là encore, un certain minimalisme, un goût du vide et de la simplicité. Peu étonnant que les deux hommes assurent ensemble une série de dates.

Le dispositif scénique est d'ailleurs des plus dépouillés : peu de lumière et aucun effet de manche. Un simple amplificateur, pas de pédales d'effet, un seul micro. L'homme et sa guitare, face à son public, pour ainsi dire. Au plus simple, au plus près de l'émotion.

Et si l'on peut être réservé sur la capacité d'une telle musique à se transposer sur scène, à en épouser les rituels (la durée, les applaudissements, le rappel...), il faut reconnaître que le public de la Malterie semble y avoir plus que trouvé son compte, ravi pour un vendredi soir sans acouphènes. Les punk-rockers seraient-ils devenus sages en découvrant le goût sucré de la beauté ? Car beau, tout cela l'était. Ce qui n'est déjà pas si mal.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album In our circle de Rivulets

En savoir plus :
Le site officiel de Library Tapes
Le Myspace de Library Tapes
Le site officiel de Rivulets
Le Myspace de Rivulets

Crédits photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=