Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Beastie Boys
To the 5 boroughs  (Capitol / EMI)  juin 2004

6 ans, 6 années que l'on attend avec une impatience non-dissimulée le retour des, désormais, "papys" du hip-hop U.S. Depuis Hello nasty en 98, du côté de Mike D., MCA et Adrock, c'est silence radio.

Cet album arrive comme le messie pour nos pauvres petites oreilles, tant le talent des new yorkais est grand.

Depuis leurs débuts en 81, les Beastie Boys s'imposent comme le groupe américain le plus créatif du punk-rock, le plus abouti du rap blanc, le plus expérimental du hip-hop. En résulte quelques albums qui resteront dans la légende de la musique : Paul's boutique et ces centaines de samples repiqués, Ill communication mix punk/hip-hop et Hello nasty, grand melting-pot brassant rap, country, bossa, ragga, rock.... Bref nos Beastie Boys sont un savant mélange, riche et ambitieux.

Faisant fi de tout cela, les 3 mc's nous ont pondu un album furieusement hip-hop, centré sur des beats compacts et puissants. Ce To the 5 boroughs est balancé à la gueule de l'Amérique comme un cocktail molotov envers la politique Bush, et comme une ode à New York (ce n'est pas un hasard si la pochette représente Manhattan). 15 morceaux allant à l'essentiel, moins fouillés musicalement mais pas pauvres pour autant. Les arrangements sont toujours aussi impressionnants, mais il faut reconnaître que l'accent est mis sur la verve deployée par nos 3 quadragénaires.

On ne peut se retenir de sauter partout sur des titres comme "Ch-chek it out" (le 1er single), "Right right now now", "Triple trouble", "We got the"...Malgré cela, certains morceaux sont lourds à digérer et répétitifs, l'ensemble manque de diversité et d'originalité. Certaines chansons sont un peu mollassones et ne retrouvent pas la pêche des anciens titres.

Un album en dents de scie, qui déçoît quand on connaît le talent de ces auteurs mais qui plaît pour ces bons côtés. Loin d'être le meilleur, il en reste quand même, en tant que gros fan, très acceptable.

Cet album est une pièce de plus à l'édifice musical construit en plus de 20 ans par les Beastie, où chaque nouvelle réalisation a sa place et s'avère indispensable.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Mix Up de Beastie Boys
Beastie Boys en concert au Festival Les Transmusicales de Rennes 2004 (vendredi)


Romain         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=