Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zone Libre vs Casey & B. James
Les contes du chaos  (Intervalle Triton / L'autre distribution)  février 2011

Occidental, caucasien, athée, goy, hétérosexuel, progressiste, rationaliste, de gauche, petit-fils de paysans et fils d’ouvriers. J’accumule les raisons de la fermer. Face aux minorités radicalisées, forcément, par le système, je me retourne régulièrement pour vérifier ce qui peut bien peser autant sur mes épaules : ah oui. Il est toujours là. L’héritage post-colonialiste.

Casey est dans l’autre camp, mais elle n’a jamais abusé de sa situation. Je ne me suis jamais senti directement visé en l’écoutant (son humour sait désamorcer tout sentiment de culpabilité), activité à laquelle je m’adonne avec grand plaisir – j’ouïs sens – depuis sa programmation dans un festival hip-hop stéphanois il y a quelques années.

M’accuser de masochisme reviendrait à occulter la chimie inexplicable, le respect irrationnel qu’inspire simplement l’art quand il est si bien fait. Casey, c’est de la littérature.

"Alors oui, je rabâche", dit Casey dans "La marque de la chaîne", pour régler une fois pour toutes l’éventuelle critique que l’inconscient (ou le sourd) pourrait formuler. La réalité, c’est que Casey scande ses textes à chaque fois comme si c’était la dernière. Sa colère est sincère, et grandissante, à entendre le bel éraillement de sa voix sur "Les contes du chaos".

Le sens de la rime est toujours inégalable : "J’ai plus de mille pages où j’éponge tous mes songes et vertiges, et les nombreux mensonges sur mon héritage et ses vestiges. Moi, j’ai fait mon stage dans les tours et les étages, les cités où l’on court pour éviter les arrière-cours et l’abattage"  ("Carnet de ma cage"). Le rythme des mots de son co-MC B.James est, lui aussi, impressionnant. "Faire coexister rap et rock"  (ce que Casey a d’ailleurs toujours revendiqué), annonce-t-il comme un postulat.

Coexister ne veut pas simplement dire coïncider. On pourrait plutôt parler d’une collocation réussie, de deux équipes qui font corps, malgré le "vs"  qui les sépare sur la pochette. Mais c’est vrai, ça sent aussi le combat. Le fight club, où l’on s’envoie des marrons dans un vertige hilare.

Zone Libre, une batterie, une guitare, une basse, reprend l’énergie et la dignité là où Rage against the Machine les ont laissées. Certes, on perçoit bien souvent la patte (pour ne pas dire les plans) Teyssot-Gay : le son typique de la Gibson, les notes aiguës et aiguisées, le gros refrain qui tâche. À 48 ans, le Stéphanois (tiens tiens) ne va pas se refaire. Mais il s’agit de musique noble, d’ardeur jamais mal-placée. Le groupe a d’ailleurs enregistré live et le revendique, comme pour (se) prouver l’infaillibilité de son authenticité.

Pour décrire l’esthétique sonore des Contes du chaos, on pourrait faire le rapprochement avec Agent réel de Programme, grand disque honteusement oublié des classements de 2010 (y compris par votre serviteur ; la honte). Ça coupe, ça charcute, ça laisse des ecchymoses. Comme disait Michniak : "J’écris avec la même application que je coupe ma viande". Vous êtes deux en France à le faire, et on en redemande.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Faites vibrer la chair de Zone Libre
Zone Libre en concert au Bataclan (26 mai 2007)
Zone Libre en concert au Festival GéNéRiQ 2009
Zone Libre en concert au Fil (28 mars 2009)
Zone Libre en concert au Festival Furia Sound 2009
Zone Libre en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Zone Libre en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - samedi
Zone Libre en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - samedi
Zone Libre en concert au Festival Beauregard #6 (édition 2014)
Zone Libre en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - samedi
Zone Libre en concert à La Maroquinerie (mercredi 2 décembre 2015)
Casey en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (mardi 13)
Casey en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 30 juillet 2010)
Casey en concert au Festival Rocktambule 2010 (16ème édition)

En savoir plus :
Le Myspace de Zone Libre

Vous pouvez soutenir le label (indépendant) qui l’a sorti  en achetant le disque
les disques précédents de Casey sur CD1D


Mickaël Mottet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 mars 2020 : On continue à s'égayer le cerveau

On attaque la troisième semaine de confinement. On ne va pas baisser les bras, et nous vous proposons encore un joli contenu histoire de s'oxygéner le cerveau comme on peut. C'est parti.

Du côté de la musique :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds
et toujours :
"La course" de Bon Voyage Organisation
"Où ça en est ?" de Ceylon
"Blossom" de Coralie Royer
"Brothers of string" de Duplessy & the Violins of the World
"Atomised single" de Gogo penguin
"Onkalo" de Julie Campiche Quartet
"Single carry me home" de Kokoroko
"The pain, the blood and the sword" de Lion's Law
"Five for five" de Michael Fine
"Mon étrangère" de Valentin Vander

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
une comédie contemporaine avec la captation de la création originelle de "Art"
du boulevard avec :
le streaming de "Fleur de cactus"
le streaming de "Jo"
un classique revisité avec la captation de "Peer Gynt"
une évocation de l'univers de Lewis Caroll avec la captation de "Lewis versus Alice"
dans la rubrique "Au Théâtre ce soir" :
"Peau de vache"
avec Sophie Desmarets
et "La Puce à l'oreille" avec Louis de Funès
une gourmandise pour fan addict avec Fabrice Luchini en vidéo dans "Le point sur Robert"
et des spectales à voir ou a revoir en DVD :
"Le Paradoxe amoureux"
"Dieu habite Dusseldorf"
"ABC D'airs"

Expositions :

en toute tranquillité mais musicales avec sur le Musée de la Sacem :
"L'Opérette" de son Age d'or à la Belle Epoque au regain d'engouement avec sa réactivation par des compagnies contemporaines tels "Azor" et "La Grande duchesse de Gerolstein"
et celle dédiée à son roi "Jacques Offenbach"
au Musée de la Monnaie de Paris :
la visite virtuelle des collections permanentes et la visite de sa dernière exposition en date "Kiki Smith"
et passer les frontières avec la visite virtuelle des collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

Ciné-Club at home avec :
"Blue Velvet" de David Lynch
"Casanova" de Federico Fellini
"Les 39 marches" d'Alfred Hitchock
le téléfilm "Paris Best" de Philippe Lioret
et des films récents sortis en DVD :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
"Alice et le maire" de Nicolas Pariser
"Noura" de Hinde Boujemaa

Lecture avec :

"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot
et toujours :
"Confession téméraire" de Anita Pittoni
"L'âne mort" de Chawki Amari
"L'archipel des larmes" de Camilla Grebe
"Riposte" de David Albertyn
"Temps noirs" de Thomas Mullen
"Toute la violence des hommes" de Paul Colize
"Une île sur la Volga" de Iwan Lépingle

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=