Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce MLCD [My Little Cheap Dictaphone]
Café de la Danse  (Paris)  jeudi 10 février 2011

MLCD [My Little Cheap Dictaphone]... Oh-My-God. Je crois bien que ça faisait longtemps que je ne m'étais pas pris une telle claque dans la figure, en plein concert. Mais comment se fait-il que ce groupe ne soit pas aussi connu ?

Il faut préciser qu'en allant au Café de la Danse ce soir là, je m'attendais à voir un sympathique groupe de pop-rock comme j'en vois régulièrement depuis quelques années.

En attendant les Liégeois, c'est le frère de Camille (oui oui la chanteuse), qui ouvre la soirée. Ils sont juste deux, guitare-claviers, on dirait deux copains en manque d'inspiration qui répètent dans leur chambre une sorte de pop folk gentillette. C'est dommage ils ont l'air sympathique, mais on s'ennuie fermement.

Quelques chansons plus tard, nos deux amis quittent la scène, déjà préparée pour ceux que nous attendons tous. Claviers, batterie, guitare, basse, violons, violoncelles... tout y est ! En plus, il y a du rouge partout et de quoi projeter des vidéos pendant le show, et ça j'aime bien.

En fait, ce n'était pas vraiment un concert. Ça ressemblait plutôt à une comédie musicale rock, à un opéra moderne dont l'acteur principal s'appelle Redboy. Redboy, il s'appelle aussi Michael Larivière et on le connaissait déjà avec son groupe Hollywood Porn Stars.

Sorti en France en janvier dernier, The Tragic Tale of a Genius est l'histoire tragique d'un musicien talentueux. C'est donc l'album, raconté dans l'ordre pour le respect de l'histoire, que ce fantastique groupe nous a présenté.

Un concert magique, avec de réelles bêtes de scène et huit excellents musiciens. Imaginez un peu les violons et violoncelles tout excités sur des sonorités rock, la basse qui devient folle, les claviers qui s'envolent et la batterie déjantée, comme pour élever un peu plus ce Redboy si charismatique. J'avoue avoir encore du mal à m'en remettre, quand j'y pense, même si à ma grande déception et malgré tous les efforts du groupe, le public de cette soirée a eu du mal à se décoincer.

Elu groupe rock belge "Artiste de l'année" et "Album de l'année" aux Octaves de la Musique (Victoires de la Musique belge), j'avais d'abord écouté le disque rapidement et distraitement... Quelle erreur ! Ce troisième album est bien un superbe concept-album qui ne demandait qu'à se révéler sur scène.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

My Little Cheap Dictaphone dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album The Tragic Tale Of A Genius de MLCD [My Little Cheap Dictaphone]

En savoir plus :
Le site officiel de My Little Cheap Dictaphone
Le Myspace de My Little Cheap Dictaphone

Crédits photos : Olivier Olivar (Toute la série sur Taste of Indie)


ACG         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=