Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Furykane
Fake  (MVS / Anticraft)  mars 2011

Furykane est un groupe parisien qui joue un metal très énergique teinté de pop. Le groupe existe depuis 2005 et a commencé à faire parler de lui assez rapidement via un EP de très bonne qualité et divers concours (Emergenza ou Fallenfest).

Le quintet joue dans un registre néo-metal, mais sans tomber dans les clichés du genre. Donc pas de baggy, skate shoes, sweat à capuche adidas, piercing apparent ni dreadlocks. Visuellement le groupe marque sa différence en étant vêtu de blanc, dans un style classique et sobre.

Musicalement aussi, ils sont loin de se laisser aller à la facilité néo metal. Pas de gimmick glauque à la Korn, pas de délire racoleur à la Limp Bizkit... Ils pourraient donner des leçons à certains groupes parisiens plus connu qu'eux, jouant le même genre de musique. (oui je ne parle pas de Pleymo ou de Watcha).

Les influences sont plutôt à chercher du coté de System of a down, et Rage Against The Machine pour la puissance et l'énergie, Le Tigre et Tairrie B (My Ruin, Tura Satana...) pour la voix, Guano Apes et Mike Patton pour le coté frais et fou fou, mais aussi des groupes de métal plus classique comme Metalica pour l'impact de certains riffs de guitare...

Furykane balance des gros riffs bien lourd avec des petites envolées heavy comme on en fait plus trop actuellement, et contraste le tout avec des changements d'ambiance. La chanteuse a une voix assez époustouflante. Elle enchaîne hurlement, chant aigu,  phases susurrées, lyrics parlé sans aller dans le rap facile, gueulante énergique et voix plaintives. Je sais pas de quoi elle est capable en live, mais sur l'album, elle est quand même impressionnante.

J'aurais bien aimé voir ce groupe en première partie de Deftones en France plutôt que les 30 minutes de hurlements sans subtilités de Doyle...

Un métal groovy à souhait, spontané et vitaminé avec des touches électro discrète. Des gros riffs catchy, la lourdeur apparente et la puissance sont décuplé par la légèreté de la voix. Du bon gros rock ravageurs... Furykane s'en sort haut la main. Et en plus c'est pas des radins puisqu'on a droit à 15 titres sur l'album.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Furykane
Le Myspace de Furykane


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=