Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce General Bye Bye
Blood on my keyboard  (Autoproduit)  mai 2011

Volontiers critique d'une industrie musicale toute de propagande et d'artificialité, qu'il abhorre toutes deux, l'humain contemporain n'en est pas pour autant toujours acteur d'une révolution – pas même de l'une de ces intimes révolutions que prônait Ludwig Wittgenstein ("sera révolutionnaire celui qui peut se révolutionner lui-même").

Comment se révolutionner ? En sortant des sentiers battus par d'autres pour battre les siens. Et comment sortir des sentiers battus ? En achetant, par exemple, le disque de formations aussi recommandables que General Bye Bye. Vous n'en avez jamais entendu parlé ? Ça tombe bien, c'est peut-être aussi cela qui en fait une partie de la valeur.

Que l'on me comprenne bien : je n'aurais pas la naïveté d'imaginer que tout ce qui est petit ou confidentiel en musique est merveilleux. Ce serait un cliché indie-freak dont il y aurait lieu de se moquer. Mais tout de même, ceci : ne pas se compromettre trop avec les marchands du temple, alors même que l'on aurait dans les amplis la monnaie d'échange nécessaire, n'est-ce pas déjà un gage d'intégrité ? Et il est certain que General Bye Bye a tous les arguments pour jouer dans la cour des grands.

Blood on my keyboard, mini-album enregistré sous haute pression (vingt-quatre heures dans les temps morts d'une tournée étatsunienne), signe le retour de General Bye Bye en trio. Les aléas de la vie. Forcément, la référence à Blonde Redhead semblera moins nette à ceux qui l'avaient surtout perçue dans le chant féminin. Pourtant, ce nouvel opus reste à ce détail prêt dans l'exact prolongement de Girouette (l'excellent premier album, de 2010) : toujours ce mélange de rock et d'une pop synthétique, voire caoutchouc ("Emmylou") ; on y tente aussi d'autres intonations, des accents d'une folie claustrophobe que n'aurait pas reniés Roger Waters derrière un certain mur ("Wrong side of the water") aux accords d'une manière de jazz neurasthénique accompagnant les lamentations d'un bouffon amoureux sur "Legs in the dark" ("but even jesters cry", aurait dit l'autre, souvenez-vous).

Amplement de quoi confirmer la valeur du combo et donner envie de patienter jusqu'à un prochain album ou une tournée près de chez vous.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Girouette de General Bye Bye
L'interview de General Bye Bye (7 juin 2010)


En savoir plus :
Le site officiel de General Bye Bye
Le Myspace de General Bye Bye


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-10-18 :
Mondo Cane - Ce qui suit EP
Jacques Schwarz-Bart - Soné Ka-la 2 Odyssey
Christophe Rousset - Armand-Louis Couperin : Pièces de clavecin
Pointe du Lac - LP2
Vox Bigerri - Jorn
Dominique Fillon Augmented Trio - Awaiting Ship
Listen in Bed - Killing Eve + Australie (Saison 2 MIX 2)

• Edition du 2020-10-11 :
Listen in Bed - Seven Inch (Saison 2 Emission 2)
Raphaël Pannier Quartet - Faune
Karine Deshayes - Deux mezzos sinon rien
Mickaël Mottet - Glover's mistake
Yvan Marc - L'ancien soleil
The Yokel - Y
Minhsai - INTROSESSIONS EP
La Phaze - Visible(s)
Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe - Chanson d'Amour
Shaken Soda - Shaken Soda
 

• Archives :
Romain Humeau - Echos
Luc Spencer - Oiseau(x) scratch
Ensemble Triptikh - Grand Ecran
The Flaming Lips - American Head
Quatuor Ardeo - XIII
Philippe Bianconi - Debussy
Pogo Car Crash Control - Tête Blême
Fabrizio Chiovetta - Beethoven : Op. 109, 110, 111
Listen in Bed - B.O. d'une scène de meurtre (Saison 2 Emission 1)
The Apartments - In and out of the light
La Caravane Passe - Nomadic Spirit
Babylon Circus - State of Emergency
Atrisma - Chrone EP
Orchestre national d'Auvergne & Roberto Forés Veses - Berg, Webern, Schreker
Marie-Gold - Règle d'or
Thomas Bel - Cerna Vez
Bandit Bandit - Bandit Bandit
Jeanne Added - Both Sides
Gabriel Tur - Papillon Blanc
Emily Loizeau - Run Run Run (Hommage à Lou Reed)
Emily Loizeau - Le Centquatre
Collectif La Boutique - Twins
Hugo Chastanet - Dix chansons naturelles et sauvages
Elysian Fields - Transience of life
Théo Fouchenneret - Beethoven : Waldstein & Hammerklavier
Inflatable Dead Horse - Love Songs
Lisza - Charango
Alexis HK - Comme un ours (Live)
Morgane Ji - Woman Soldier
Feldup - A thousand doors, just one key
- les derniers albums (6175)
- les derniers articles (163)
- les derniers concerts (2325)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=