Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lise
Lise  (Cinq 7)  juin 2011

Quand elle est née, une fée s’est penchée sur son berceau pour lui refiler ses qualités (sans les citer, bien évidemment). Puis, au moment de faire ses vœux d’orientation (les dossiers, les choix d’école, les options, les modules…), la multitude de choix l’a orientée vers les célèbres QCM révélateurs de personnalité, d’ascendant, d’affinité, de talent caché et là, Lise a réalisé que sa fée lui avait filé des doigts de pickpockets, supers pratiques pour être dactylo, mais aussi pour jouer au piano, en plus d’une voix cristalline qui allait bien avec les touches noires et blanches.

Ça ne s’est pas du tout passé comme ça, mais ça aurait pu. Pour cet album, elle séduit sans en mettre plein la vue, avec ses deux mains et sa voix très haut perchée. Je ne sais pas comment elle fait, quand j’essaie, mes narines prennent une forme toute bizarre, comme si elles s’asphyxiaient, et j’ai la tremblote des cordes vocales, puis je tousse de manière fort peu élégante.

Dans son album, il y a "Thinking of thinking", un rythme entêtant, accroché à une mélodie qui vous poursuivra jusque sous la douche, qui transformera les vrombissements de bulldozer en sifflotement léger. Lise rend amoureux de tout ce qui passe, sans amertume ni arrière-pensée, elle fait aimer les routes dans la nuit, elle tend vers la musique classique avec une touche en plus, sa petite patte perso, tout dans la douceur et dans le charme.

Sa plus grande qualité est de savoir écrire de la musique, en y mettant autant de variations que des éclats de voix, du vocabulaire précis, des termes choisis, des respirations… C’est un peu comme si son piano était un prolongement de son corps, elle le possède et le maîtrise à merveille, sans en faire des tonnes.

Dominique A la trouve d’une évidence à couper le souffle. Quant à Mathias Malzieu (plus musicos que moi), il lui attribue le doux nom de "piano vivant" et a repéré les expérimentations sonores de l’album, à base de crin de cheval et d’ustensiles en tous genres.

Lise chante en anglais, Lise chante en français, Lise berce sans endormir, Lise calme sans anesthésier, Lise chante un poème de Guillaume Apollinaire "L’émigrant de Landor Road", Lise revisite "Where is my mind" sans électricité, Lise a le trac, des nœuds au ventre… Elle est normale ? Aucune idée, mais elle a un talent hors du commun, un petit truc qui bouleverse, tout en douceur et en sensibilité, à la fois simple et efficace. Magique.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Lise parmi une sélection de singles (mars 2011)
La chronique de l'album La Fille Que Je N'Embrasse Pas de Lise
La chronique de l'album L'Ailleurs de Lise Cabaret
Lise en concert à l'Espace Vauban (16 mars 2005)
Lise en concert à Théâtre Les Déchargeurs (avril 2011)
Lise en concert à Lise au Festival des Francofolies 2011
Lise en concert à Zèbre de Belleville (mercredi 28 septembre 2011)
Lise en concert à La Menuiserie (vendredi 19 avril 2013)
Lise en concert aux Infirmières Galerie (mercredi 18 juillet 2013)
Lise en concert à La Ferronnerie (vendredi 7 février 2014)
Lise en concert à Maze (vendredi 13 février 2015)
Lise en concert au Festival L'Estival (édition 2015) - Les Vitrines - samedi 3 octobre
Lise en concert aux Trois Baudets (jeudi 14 janvier 2016)
Lise en concert à Lise - My Broken Frame (lundi 8 février 2016)
Lise en concert à L'International (mercredi 8 novembre 2017)
L'interview de Lise (10 mars 2011)

En savoir plus :
Le Soundcloud de Lise
Le Facebook de Lise


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-02 :
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)

• Edition du 2020-07-26 :
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
 

• Archives :
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
Listen in Bed - Springtime With No Harm (Mix #18)
Listen in Bed - Two Lovers (Mix #17)
- les derniers albums (6111)
- les derniers articles (158)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=