Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mark Lanegan Band
Bubblegum  (Beggars Banquet)  Août 2004

Le mouvement grunge ayant cédé la place au revival rock, les Screaming trees ayant jeté l'éponge, il ne reste à Mark Lanegan que les Queen of the Stone age pour se consoler.

Mais comme cela ne lui suffit pas il reprend du service en solo avec ce nouvel album Bubblegum et revient donc après un longue pause de 3 ans après son remarquable Field Songs. Album country blues à la pochette un peu rétro (rappelant d'ailleurs discrètement celles des 16 Horsepower période Sackcloth 'n' Ashes).

Mark Lanegan, figure emblématique du mouvement grunge, pourtant moins célèbre que Kurt Cobain (avec qui il avait souhaité enregistré, déjà, à l'époque un album plus blues et acoustique dans la lignée des fameux MTV Unplugged de Nirvana).

Moins connu certes mais tout autant charismatique, cet ex Screaming Trees a donc plus d'une corde à son arc et une fois de plus il vient nous cueillir là ou ne l'attendait pas avec cet album de songwriter accompli, oscillant entre blues, country et rock s'entourant de membres des Queen of the stone age mais également d'une mystérieuse Polly Harvey qu'il sera aisé de démasquer.

A peine le temps d'être accueilli sur "When your number isn't up", c'est la voix rauque et chaleureuse de Mark Lanegan qui nous cueille sur une ballade sans artifice à peine accompagnée d'un orgue et d'une basse.

Belle entrée en matière qui se poursuit sur le plus rock 'n roll "Hit the city" avec Polly Harvey dont la voix distordue se marie parfaitement avec celle de Lanegan. Sur "Come to me", seconde participation de PJ Harvey sur ce disque, le duo est plus équitable, la voix de PJ lutte à égalité avec celle de Lanegan, sans distorsion cette fois ci pour une ballade dont semble t il Lanegan a le secret tant elles sont efficaces.

D'ailleurs à propos de PJ Harvey, le morceau "Wedding Dress" ne dénoterait pas sur un album de la belle anglaise avec son rythme de basse métronomique et entêtant au service d'une mélodie sombre ... On peut légitimement penser aussi à Nick Cave tout comme sur le blues déjanté de "Methamphetamine blues".

Changement de décor à nouveau pour l'apaisé "One hundred days" qui révèle si besoin était encore les talents de songwriter de Mark Lanegan en duo avec son compère de longue date Chris Goss.

Et puisque cet album est aussi un album sinon de duo, qui fait la part belle aux invités, qui aurait parié 2 kopek sur le duo avec Izzy Stradlin ayant quand même à son passif son appartenance aux Gun's and Roses. Et pourtant il faut bien se rendre à l'évidence, "Strange religion" est une ballade irréprochable bougrement émouvante même si l'on peut y voir (pour les esprits grognons) des ficelles un peu usées par le temps.

"Sideways in reverse" fait parler le rocker qui est en chacun de nous et particulièrement chez Mark Lanegan avec un morceau quasi académique mais qui ferait pâlir d'envie les Kills et autres d'jeuns rocker du moment tout comme le "Driving death valley blues", blues rock crado à la Jon Spencer. ..

Rien à envier non plus aux bluesmen plus "classiques" sur "Like little Willie John" ou encore "Morning Glory Wine", 2 belles pièces de country blues, à faire mourir d'une cirrhose Calvin Russell.

Un disque un peu fourre tout mais sur lequel il n'y a rien a jeter. Ce Bubblegum là a du goût et garanti sans colorant ! Et chaque explosion de bulle vous garantira le même plaisir que la précédente ! Une réussite dont la sortie estivale ne sera pas, espérons-le, un trop grand handicap.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Mark Lanegan Band en concert au Nouveau Casino (2 septembre 2004)

En savoir plus :

Le site officiel de Mark Lanegan


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-12-08 :
Listen in Bed - Une certaine urgence (émission 6)
Mata Hari - Building Site EP
Lofofora - Interview
Lofofora - Vanités
A Winged Victory for the Sullen - The Undivided Five
Fred Perreard Trio - Romantic Sketches
Orkester Nord - Martin Wåhlberg - Grétry : Raoul Barbe Bleue
Hasse Poulsen - Not Married Anymore
Bodh'aktan - De temps et de vents
Les Nus - Enfer et paradis
Céline Bonacina - Fly Fly

• Edition du 2019-12-01 :
Quintana Dead Blues eXperience - Older
Francoeur - D'où vient le Nord EP
Zimmer - Zimmer
Lion Says - Other Side Effects
Vilde Frang & Michail Lifits - Paganini, Schubert
The glossy sisters - C'est pas des manières
Love Fame Tragedy - I don't want to play the victim, but I'm really good at it EP
Octave Noire - Los Angeles
Moonchild - Little Ghost
Half Moon Run - A blemish in the great light
Listen in Bed - Black Cofvefe (Mix #5)
 

• Archives :
Kosh - Les Trois Baudets
Robert Forster - Interview
Listen in Bed - Broadcast (émission 5)
Match - Dark Shade
Christophe Panzani - Les Mauvais Tempéraments
Duo Ypsilon - Pulsions
Ultra Vomit - Interview
Beatrice Rana - Ravel : Miroirs, la valse, Stravinsky : Petrushka, The Firebird
Grèn Sémé - Poussière
Igor and the Hippie Land - Love and chaos
Enik - The deepest space of now
Geysir - Malsamaj
Lau Ngama - Interview
Listen in Bed - What's In It For Me ? (Mix #4)
Alma Forrer - L'année du loup
Casagrande - Lucane EP
Emily Jane White - Immanent fire
Ludiane Pivoine - Femme Idéale EP
David Sztanke - Air India
Jae-Hyuck Cho - Bach, Liszt, Widor : Organ Works at la Madeleine
Listen in Bed - Women (émission 4)
Holy Bones - Silent Scream
Tim Linghaus - We were young when you left home
Bazar Bellamy - Jusqu'ici tout va bien
Rich Deluxe - Glam Shots
Manuel Etienne - Imago
Gilia Girasole & Ray Borneo - Stregata / Stregato
David Kadouch - Révolution
Lysistrata - It It Anita - The Eternal Youth - Le Normandy
The Hyènes - Ça s'arrête jamais EP
- les derniers albums (5834)
- les derniers articles (135)
- les derniers concerts (2319)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1083)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=