Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le jeu de l'amour et du hasard
Théâtre Mouffetard  (Paris)  novembre 2011

Comédie de Marivaux, mise en scène de Xavier Lemaire, avec Isabelle Andréani, Gaëlle Billaut-Danno, Bernard Carpentier, Franck Jouglas, Lionel Pascal, Christian Dubouis et Michaël Gaudeul (en alternance Xavier Lemaire).  

Monsieur Orgon souhaite marier sa fille, Sylvia à Dorante, le fils d'un de ses meilleurs amis. Le futur époux est d'ailleurs attendu au château dans la journée. La jeune fille, spirituelle et éduquée, n'est pas contre le mariage mais aimerait pouvoir tester son promis grâce à un stratagème de son invention et l'observer à sa guise en prenant les habits de sa suivante, Lisette, qui elle-même jouerait le rôle de sa maitresse.

Monsieur Orgon consent à la supercherie, dont lui et son fils Mario s'amusent par avance, sachant par le biais d'une lettre envoyée par le père de Dorante, que le jeune homme a imaginé la même ruse, échangeant sa place avec celle de son valet Arlequin. Commence alors un jeu de dupes qui, en laissant le hasard brouiller les codes et les identités, permettra à l'amour de triompher.

"Le jeu de l'amour et du hasard" qui se réclame autant du divertissement que de la satire sociale reprend des sujets chers à Marivaux et qui se retrouvent dans la plupart de son œuvre, tels que l'institution du mariage, les relations homme-femme, maître-domestique et les inégalités inhérentes aux statuts sociaux et aux différences de richesse et d'éducation.

Xavier Lemaire propose ici une version enjouée et bon enfant de la pièce de Marivaux en misant sur le rythme de la langue, un phrasé moderne bien loin de la déclamation à laquelle le public est habitué pour les classiques, la bonhommie des personnages et la drôlerie des situations, aidé en cela par le professionnalisme de son équipe, rodée par des centaines de représentations, et unie par une complicité palpable.

Si l'ensemble des comédiens transmet vitalité, énergie et plaisir d'être sur scène, Isabelle Andréani, en particulier, campe une Lisette vivante et effrontée, non dénuée de finesse.

Au son de la musique de Mozart, et dans des costumes très classiques, subterfuges, quiproquos et promesses d'amour éternel s'enchaînent quasiment sans interruption grâce à des changements à vue facilités par l'emploi de décors simples et charmants, réalisés par Caroline Mexme et faits de panneaux habillés par un éclairage intelligent de François Eric Valentin et de quelques accessoires bien pensés.

Tout est réglé au millimètre, de la gestuelle aux intonations, dans un ballet très plaisant, véritable remède anti-morosité.

Ce spectacle alliant modernité pour le rythme et classicisme pour la forme est une excellente manière de découvrir la pièce de Marivaux et permettra à ceux qui la connaisse déjà de passer un très agréable moment.
 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Floret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=